Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

V7 Dégâts extrêmes
Ayleron

le 01.09
à 15:22

  
Bonjour à tous les poulpes du coin :)

Me remettant à Cthulhu après de longues années d'arrêt, je suis en train de parcourir les règles de la v7.

Un point, de détail sans doute, me chiffonne. Il est dit dans le chapitre sur les dégâts extrêmes et empalements :
Une attaque inflige des dégâts plus importants si le jet indique une réussite extrême. Cela n’arrive que lorsque l’attaque est effectuée pendant le tour d’initiative normal, indiqué par la DEX et non pas lorsque l’on rend les coups : chaque personnage a droit à un moment sous les projecteurs pendant le round, à une unique occasion de
porter un coup dévastateur.
Cela me semble très clair. Pourtant, voici ce qui est donné comme exemple de combat en page 95 du manuel du gardien :
Premier round
Harvey a la DEX la plus élevée et joue donc le premier.

Tour d’Harvey

Harvey tente de bousculer son adversaire pour continuer son chemin. L’action est risquée, mais Anne sait qu’elle perdra la trace de l’adorateur si elle perd du temps. Il s’agit là d’une manœuvre de combat, le but étant de repousser le voyou assez longtemps pour pouvoir passer. Le malfrat a une carrure de +1, soit un point de plus que Harvey (dont la carrure est de
zéro), qui recevra donc un dé malus. Le voyou rend les coups, tentant de poignarder sa victime. Manier un couteau se fait avec la compétence Combat rapproché (corps à corps).

Anne fait son jet avec un dé malus et obtient 12 et 22. Elle doit prendre le résultat le plus haut pour une réussite ordinaire. Le gardien obtient un 03 pour le voyou, soit une réussite extrême. Alors qu’il tente de repousser son assaillant, Harvey est poignardé pour un total de 6 points de dégâts (1D4 pour le cran d’arrêt et 1D4 d’impact).

Si le tour avait été celui du voyou, sa réussite extrême aurait entraîné un empalement, soit 8 + 1D4 points de dégâts (le maximum des dégâts de l’arme, le maximum de l’impact plus un jet pour l’arme)
Dans cet exemple, le malfrat donne donc son coup de poignard en réaction à la manœuvre de Harvey. Ce n'était pas lui à l'initiative de l'attaque. Dès lors, pourquoi infligerait-il des dégâts extrêmes avec sa réussite ? Cela me parait en contradiction avec la règle. Il n'aurait du infliger que 1D4 points de dégâts.

Qu'ai-je mal saisi ?
Ayleron

le 01.09
à 15:26

  
Message en doublon suite erreur de manip.
Andre

le 01.09
à 15:50

  
Ayleron a dit...
Cela me semble très clair. Pourtant, voici ce qui est donné comme exemple de combat en page 95 du manuel du gardien :
Premier round
Harvey a la DEX la plus élevée et joue donc le premier.

Tour d’Harvey

Harvey tente de bousculer son adversaire pour continuer son chemin. L’action est risquée, mais Anne sait qu’elle perdra la trace de l’adorateur si elle perd du temps. Il s’agit là d’une manœuvre de combat, le but étant de repousser le voyou assez longtemps pour pouvoir passer. Le malfrat a une carrure de +1, soit un point de plus que Harvey (dont la carrure est de
zéro), qui recevra donc un dé malus. Le voyou rend les coups, tentant de poignarder sa victime. Manier un couteau se fait avec la compétence Combat rapproché (corps à corps).

Anne fait son jet avec un dé malus et obtient 12 et 22. Elle doit prendre le résultat le plus haut pour une réussite ordinaire. Le gardien obtient un 03 pour le voyou, soit une réussite extrême. Alors qu’il tente de repousser son assaillant, Harvey est poignardé pour un total de 6 points de dégâts (1D4 pour le cran d’arrêt et 1D4 d’impact).

Si le tour avait été celui du voyou, sa réussite extrême aurait entraîné un empalement, soit 8 + 1D4 points de dégâts (le maximum des dégâts de l’arme, le maximum de l’impact plus un jet pour l’arme)
Dans cet exemple, le malfrat donne donc son coup de poignard en réaction à la manœuvre de Harvey. Ce n'était pas lui à l'initiative de l'attaque. Dès lors, pourquoi infligerait-il des dégâts extrêmes avec sa réussite ? Cela me parait en contradiction avec la règle. Il n'aurait du infliger que 1D4 points de dégâts.

Qu'ai-je mal saisi ?
Je ne vois pas où est le problème. L'exemple respecte les règlements, étant donné que le voyou n'a fait que 6 point de dommages sur un potentiel de 8 (d4 pour le couteau et d4 pour l'impact) puisqu'il n'a que réagi à une attaque.

Toutefois, comme indiqué par le dernier paragraphe : "Si le tour avait été celui du malfrat" dans ce cas-là, le résultat aurait été plus grand soit de 9 à 13 points de dommage selon le jet du d4, car le dommage aurait eu lieu à son tour et non comme réaction au tour du joueur.
Ayleron

le 01.09
à 16:04

  
Andre a dit...
[Je ne vois pas où est le problème. L'exemple respecte les règlements, étant donné que le voyou n'a fait que 6 point de dommages sur un potentiel de 8 (d4 pour le couteau et d4 pour l'impact) puisqu'il n'a que réagi à une attaque.

Toutefois, comme indiqué par le dernier paragraphe : "Si le tour avait été celui du malfrat" dans ce cas-là, le résultat aurait été plus grand soit de 9 à 13 points de dommage selon le jet du d4, car le dommage aurait eu lieu à son tour et non comme réaction au tour du joueur.
Merci pour ta réponse André. Il semble que je doive faire une petite pause dans ma lecture des règles car mon esprit s'est quelque peu embrouillé entre les dégâts extrêmes causés par une arme contondante et une arme perforante, d'où ma méprise à la lecture de cet exemple.
Andre

le 01.09
à 16:11

  
Il n'y a pas de quoi. Après tout, ce type de confusion, ça nous arrive à tous. Un peu de fatigue ou une distraction et voilà, on en perd son latin.
Keihilin

le 05.09
à 13:13

  
Et puis s'en est une chose de le comprendre en lisant les règles, ca en est une autre de se rappeler ce genre de details en pleine partie tard dans la soirée... Merci pour ce rappel, je l'avais totalement zappé...

Cthulhu Fhtagn...


Poster une réponse
Pseudo 
MotDePasse

(si vous êtes toceur)

Email 
      
Légende :

: signifie que ce message a été édité par son auteur.

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .