Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques
En deux lignes : ce recueil, publié en VF par Sans Détour en septembre 2016, est un ouvrage golem, rassemblé à partir d’éléments épars provenant d’un même éditeur Goodman Games. Cet éditeur a derrière lui une belle carrière d’éditeur OSR, mais ses créations cthulhiennes sont moins reconnues.

Sans Détour publie donc en français quelques éléments de cette production. On trouve ainsi dans le recueil trois gros scénarios d’une quarantaine de pages mais non reliés entre eux : le scénario éponyme « Pluie d’Etoiles sur le Plateau de Leng » et les deux modules de la collection Age of Cthulhu : Un rêve de Japon et Sables intemporels de l’Inde. Ces trois aventures ne totalisent pas plus de 120 pages, pré-tirés compris. Sans Détour a donc rajouté trois mini-scénarios et une aide-de-jeu sortis en pdf gratuitement. Deux de ces mini-scénarios et l’aide de jeu sont des compagnons servent à donner vie à Eureka Springs, une station thermale de l’Arkansas dans laquelle commence « Pluie d’Etoiles sur le Plateau de Leng ». L’autre mini-scénario sert à habiller un voyage transatlantique.

Certes, la mise en page et le travail de forme est digne des efforts habituels de l’éditeur. Avec J2J (qui ça ??) à la mise en page et Loïc Musy aux illustrations, on tient un beau livre, même si l’on peut regretter que les portraits de certains PNJ ne correspondant pas à leur description, l’éditeur n’ait pas fait le choix de trahir la version originale pour faire coller la description textuelle à la documentation iconographique. La traduction et la relecture sont également d’une très bonne qualité. C’est sur le fond ludique que le bât blesse, lacère et déchire les flancs du lecteur.

D’abord, deux remarques préalables. On peut d’une part se demander pour quelle version de l’AdC ont été écrits ces scénarios. Les règles de la V7 sont en effet novatrices et ne sauraient se résumer au fait que les caractéristiques sont dorénavant notées en pourcentage. Il y a de réelles innovations avec les mécanismes de dés bonus / malus et de relance mais ces règles ne sont jamais implémentées dans les scénarios. Tout se passe comme si ces scénarios, écrits pour la V6 américaine, n’avaient pas été réellement convertis. De la même manière, la touche OSR de Goodman se manifeste dans le fait que les scénarios sont présentés par scène et par zone et l’on se prend à rêver d’une écriture plus moderne. On peut d’autre part rester sceptique face à certains (non-)choix éditoriaux.

Les scénarios sont, dans l’ensemble, très scriptés. A plusieurs reprises, il est impossible aux PJ d’interagir avec certains PNJ qui doivent pourrir la vie des PJ pendant plusieurs scènes. On constate également que l’enchaînement des scénarios laisse à désirer. Ainsi, dans le recueil, l’aide de jeu « Les citoyens d’Eureka Springs » destinée à animer les trois scénarios se déroulant dans cette ville s’insère au beau milieu de la trilogie. Il est permis de penser que la place de cette aide de jeu aurait dû se trouver avant les scénarios qui se déroulent dans la petite ville thermale de l’Arkansas.

Enfin, Sans Détour s’en tient à un service minimal de compilation et de mise en forme mais comme il s’agit d’une compilation, on aurait apprécié d’avoir un mode d’emploi ou un mot d’introduction pour voir quelle était la cohérence interne du recueil.

Des esprits chagrins comme le mien pourraient déduire de cette absence le fait que l’éditeur n’a pas réussi à trouver la cohérence dans cet amas quelque peu disparate. Et l’on pourrait même sentir dans l’air comme un parfum de remplissage, fragrance qui imprègne en effet l’ensemble du bouquin.
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .