Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

La course aux documents nouvelle version...
Intrus

le 28.02
à 20:47

Salut.

Je me suis lancé un petit défi : faire jouer à un vieux routard de cthulhu un scénar pour puceau : la course aux documents.

Et je me suis amusé à réécrire le bousin qui a un sacré potentiel, en le mélangeant avec d'autres scénar par la suite.

Voilà je vous fais un résumé, j'ai modifié quelques trucs pour rendre la chose un peu plus compliquée. D'autant plus que j'ai ajouté pas mal d'éléments à l'enquête ( rapports de police, articles à l'Annonceur d'Arkham, enquête de voisinage avec des habitants harcelés par les goules...)...

Bref ça n'est qu'un résumé :

"Douglas Kimball, le vieil instituteur de la bourgade d’Arkham a disparu du jour au lendemain, il y a plus d’un an. Il a vécu toute sa vie dans la petite maison du 218 Ayelsburry Street, au nord ouest de la ville dans le quartier du vieux cimetière qui a su conserver toutes ses légendes. Notamment celle d’une vieille sorcière qui fut pendue au 18e siècle... Kimball était un excentrique solitaire. Jamais marié et sans enfant, il ne vécut que pour une chose : la lecture. Il lisait partout, en marchant, à la messe, dans les magasin et… dans le cimetière abandonné tout proche.

Il se lia d’amitié avec une goule, une relation qui dura cinq années et, par une belle nuit de pleine lune, il suivit son ami sous la terre. Devenu un monstre tiraillé entre deux mondes, il essaie de préserver les vivants ( notamment son neveu ) des dégâts que pourraient faire les goules ,de continuer à « vivre » sa passion pour la lecture et laisser libre court à sa nature de goule.

Une année a donc passé et Douglas Kimball a acquis de nouvelles habitudes ( notamment celle de lire, assis sur une pierre tombale bancale sous la pleine lune ), une apparence bien différente de ce qu’elle était, ainsi que de curieux goût culinaires.

Mais on ne peut pas toujours lire les mêmes livres. Il décida donc de prendre un risque : retourner dans son ancienne demeure, occupée désormais par son neveu, également instituteur et récupérer quelques uns des livres qu’il aimait tant. Depuis un peu plus de six mois, il a pris l’habitude de revenir une fois par semaine environ chez lui, et attira l’attention à la fois des habitants de Ayelsburry Street ( dont le tailleur de pierre Elijah Potts, qui connaît les goules et a vu plusieurs fois le fantôme de la vieille Gody Fowler, la vieille veuve Lila O’Dell ou bien encore le gardien du cimetière, Melodias Jefferson ) mais aussi d’un groupe d’une douzaine de goules récemment arrivées et invoquées par la Sorcière pour assouvir sa vengeance contre Christopher Seaton ( cf scénario, « Qui aime bien ». Elles ont pour chef « le Gardien » une goule particulièrement agressive, entièrement dévouée au dieu Mordiggian, adepte de l’automutilation, qui rêverait de voir son peuple régner sur ceux de la surface et qui pense que servir la vieille sorcière serait le meilleur moyen d’y arriver. Mais le « Gardien », comme son nom l’indique a des yeux et des oreilles partout...

Poster une réponse
Pseudo 
MotDePasse

(si vous êtes toceur)

Email 
Drag to order
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
      
Légende :

: signifie que ce message a été édité par son auteur.

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .