Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Nouveau Gardien ( expérimenté dans d'autres jeux )
Oliver

le 07.06
à 01:53

  
Bonjour à tous !

Je découvre le jeu de rôle Cthulhu ainsi que ce site au top !

J'ai 20 ans d'expérience en tant que MJ ( Shadowrun, D&D...), je vais commencer mes premières parties bientôt. Ce que j'aime par dessus tout, c'est de lier les parties au monde réel pour impliquer mes joueurs et j'ai tendance à privilégier une mortalité raisonnable pour mes joueurs afin qu'ils y tiennent au maximum et qu'ils développent quelque chose de profond. D'ailleurs, j'impose toujours des backgrounds très détaillés dont je me sers beaucoup pour les parties.

Du coup, j'ai 2 questions :

- Est-il illusoire dans Cthulhu d'imaginer faire durer les PJ ? J'ai bcp lu que la mortalité était assez conséquente. Je n'ai pas l'intention de trop les protéger, on sait tous que ce n'est pas bon, mais plutôt de les responsabiliser. Peut-on imaginer une vingtaine de parties avec le même perso, à partir du moment où le joueur ne fait pas n'imp évidemment

- Avez-vous des retours d'expériences/idées sur des éléments de jeu que vous liez au réel ? Je pense que ça se prête parfaitement à cet univers. J'ai déjà prévu des choses sympas, je vous donne des exemples pour être plus clair :

1.Je vais faire une partie lié à un objet maudit dont les joueurs auront toutes les peines du monde à se débarrasser, j'ai contacté les conjointes de mes joueurs et elles sont ok pour m'aider : Quand ils rentreront chez eux une fois la partie terminée, ils trouveront cet objet "dans la vraie vie" posé sur leur palier de porte en rentrant en pleine nuit...

2. Ces mêmes conjointes vont entrer le tel de ma femme dans leurs tels à eux discrètement en écrivant le nom d'un des persos de ma campagne, effet garanti quand ils recevront en dehors d'une partie ce qui sera supposé être un télégramme important avec le nom du personnage fictif affiché sur l'écran

3.Un de mes joueurs a son perso qui est très attaché à une peinture dont il m'a fait la description précise dans laquelle il y a 2 enfants. Je vais faire ce tableau en photoshopant son visage de lui enfant dedans.

4. J'ai acheté des enveloppes qui font un peu anciennes, je vais leur envoyer des lettres avec des symboles liés à un culte. Classique mais efficace.

J'ai d'autres exemples comme cela, rassurez-vous, je connais très bien mes joueurs, ce sont toujours les mêmes. Ca peut paraître intrusif mais ils aiment que je fasse ça. Vous faites des choses dans le même genre ?

Merci par avance :)
Olivier
Bernard

le 07.06
à 08:59

  
Je réponds sur la mortalité.
Effectivement ce jeu peut très vite devenir mortel pour les investigateurs.
Certes moins que dans "Paranoïa" mais beaucoup plus que dans "AD&D" où l'on peut revivre régulièrement. La magie étant là pour ça.
Ceci étant je joue actuellement un investigateur qui a 34 scénarios à son actif!
Le problème n'est pas la mortalité des investigateurs, le problème sur le long terme est leur santé mentale.
Plus tu joues, plus tu découvres les horreurs du Mythe et plus ta santé mentale diminue...
Je joue à Cthulhu depuis 35 ans environ et nos meilleurs persos sont actuellement les responsables locaux d'une multinationale spécialisée dans le paranormal, l'agence "Pythagore". Effectivement quand ta santé mentale atteint un niveau très bas (certains ont moins de 20) il n'est plus raisonnable de vouloir investiguer davantage, autant prendre sa retraite!

bernard

Kagouf

le 07.06
à 10:54

  
"J'ai d'autres exemples comme cela, rassurez-vous, je connais très bien mes joueurs, ce sont toujours les mêmes. Ca peut paraître intrusif mais ils aiment que je fasse ça. Vous faites des choses dans le même genre ?"

J'adore tes idées, et je suis toujours friand de ce genre de choses.

Je vais reprendre l'exemple d'un truc qui avait bien marché : une de mes joueuses avait été "possédée" par un membre de la Grand Race.
Plus tard dans la campagne, les persos sont tombés sur des écrits (en Australie, dans les Masques)
Or, j'avais récupéré des pages d'écriture de la copine en question, puis j'avais créé une police de caractères basée sur sa propre écriture. Par dessus le marché, c'était elle qui avait découvert les docs, et qu'elle s'est mise à lire à ses compagnons. C'était assez bluffant :)

Sinon, oui, les échanges épistolaires, les envois de télégrammes, je pratique pas mal.

Autre truc, dans notre première campagne, une des joueuses prenait beaucoup de choses en photo (un PNJ pris en filature, des bâtiments, etc.).
C'était un vrai casse tête, mais je m'efforçais de les recréer pour qu'ils les aient à la session suivante :)
Oliver

le 07.06
à 20:42

  
Merci pour vos retours, je pense que je vais me lancer et on verra bien ce qu'il se passe tout simplement :)

Poster une réponse
Pseudo 
MotDePasse

(si vous êtes toceur)

Email 


      
Légende :

: signifie que ce message a été édité par son auteur.

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .