Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Résurection de Nitocris
Ololowl

le 15.10
à 22:15

  
Bonjour bonjour !

Alors voila je suis actuellement en train de preparer le chapitre egyptien et je me demandait : dans les souterrains du sphynx les PJs peuvent potentiellement se retrouver dans une salle avec plusieurs centaines d'adorateurs, une quarantaine d'enfants du sphynx, au moins un sorcier, un gros monstre de 20m, potentiellement une reine egyptienne ressuscitée...

Le problème qui se pose c'est comment les PJs peuvent empêcher la résurrection ou éliminer Nitocris tout en ressortant en vie des souterrains... La meilleure des solutions qui me vient serait une bâton de dynamite ou une balle bien placée caché dans la foule... mais cela manque de saveur...Avez vous des suggestions ?

J'avais pensé à quelque chose : apres la destruction de la mosquée d'Ibn-Tulumn et le vol de la ceinture, les oulémas ayant échoués dans leur missions sacrée pourrait s'infiltrer lors de la cérémonie pour livrer un dernier baroud d'honneur offrant ainsi une diversion toute trouvée aux PJs. Soit dit en passant je pense mettre un des PJ en contact avec Nodens qui lui fera comprendre que la dague en argent qu'il possède peut détruire la momie/tuer Nitocris.

Voila voila !

avant j'étais schizophrène ...maintenant nous allons mieux !

Desparite

le 16.10
à 12:20

  
La première question que je te poserai c'est s'il est nécessaire que les investigateurs ressortent en vie ?

La seconde c'est si la responsabilité que les Investigateurs survivent t'appartient en tant que MJ ou bien à tes joueurs ?

Les trois fois où j'ai fait jouer ce moment en campagne se sont tous passés différemment :

Une fois les Investigateurs sont arrivés en pleine cérémonie et avaient effectivement un peu de dynamite il me semble qu'il y a eu trois morts sur 6.

Une autre fois, ils se sont pointés pendant la cérémonie et ont utilisé une arme à longue distance avant de fuir (réalisant que Nitocris était invulnérable). Des hordes de sectateurs sur les talons, ils ont réussi à rejoindre l'extérieur où un groupe de cavaliers Medjay (qui les avaient accompagné et les attendaient là) les ont aidé à fuir à dos de dromadaires

Une troisième fois ils se sont infiltrés en douce entre deux cérémonie (temple désert) et à force d'exploration ont rejoint la salle latérale du temple où j'avais décidé que Nitocris passait ses journées : coup de bol interplanétaire, ils avaient découpé sa ceinture quelques jours plus tôt avec la dague qui le permet. Ils ont refroidit la belle mais y ont tout de même laissé un ou deux morts dans l'opération.

Tout ça pour dire que si tu responsabilises tes joueurs sans chercher à leur inventer des Deus-Ex de survie à tout prix, ce qui se passera sera bien plus intense et savoureux, voire mémorable. a vaincre sans peine on triomphe sans gloire.

Le groupe est intégralement décimé ? Et alors ? Ca fera une bonne leçon aux joueurs pour la suite - il ne jouent pas à AD&D - et probablement un souvenir impérissable - mon premier groupe en parle encore parfois avec la banane 20 ans après la partie -

Tout au plus, si tu sens que tes joueurs sont vraiment téméraires et qu'ils vont se jeter dans le réacteur à tentacules, tu peux leur dégoter des PJ de rechange pour l'occasion : prépare-leur des fiches pour la séance où il incarneront des religieux de la mosquée, des flics locaux et naïfs ou des guerriers Medjay prêt à tout. Il faudra alors amener doucement cette coopération avec ton groupe dans les séances qui précèdent.
Bernard

le 16.10
à 13:00

  
Je rejoins Desparite:
Ce n'est pas à toi de savoir/deviner comment tes joueurs vont s'en sortir/réaliser la mission/...
Tu es là pour mettre une situation en place aussi difficile soit elle.
De bons investigateurs ont toujours mille idées dans leur sac, des trucs auxquels tu n'avais même pas pensé!
Laisse les faire, s'ils doivent tous mourir c'est que tel était leur destin.

PS: Je l'ai fait jouer une fois, l'un de mes investigateurs d'origine égyptienne et possédant le talent "Double vue" (une sorte de pouvoir métaphysique) s'est volontairement sacrifié afin de permettre de sauver la pauvre future sacrifiée dont j'ai oublié le nom...
Pour son courage et dévouement sans faille je lui ai permis de "ressuscité" dans le monde onirique, bref tout un programme!

bernard

Ololowl

le 16.10
à 15:31

  
hum je vois merci pour les retours ^^ je pense que je vais au maximum laisser le destin de mes joueurs entre leurs mains et affiner en fonction de ce qu'ils feront au fil du scénario égyptien. déjà j’attends de voir comment va se passer le final de Londres sa devrait me permettre de ...prendre la température disons...

avant j'étais schizophrène ...maintenant nous allons mieux !

Hegan

le 18.10
à 17:34

  
Et puisqu'on y est : que se passe t il si Nitocris (et Shakti) ont les mains libre (c-à-d si les PJs ne font rien) ?

Mes joueurs ayant une faculté à ne pas chercher, je pense qu'ils vont encore passer à côté (comme Ju-ju, Misr, ...)
Desparite

le 19.10
à 09:23

  
Eh bien je suppose qu'à
- long terme Nitocris va lentement tisser sa toile en Egypte et dans le Monde, y renforcer et assoir son pouvoir et son influence en soumettant peu à peu les humains sous son contrôle à l'influence corruptrice et imprévisible de Nyarlathothep,
- à court/moyen terme, les joueurs retrouveront sûrement des traces de son influence sur leur chemin, notamment dans tes prochains chapitres (je pense essentiellement à une coopération accrue avec les autres cultes de Monsieur N, notamment au Kenya),

Mais - c'est une question d'appréciation perso - je ne la vois pas jouer un rôle important sur la campagne, plutôt en toile de fond.

Typiquement, je me noterai sa survie sur ma petite fiche "Bilan de fin de campagne".
Je ressort ce document à la toute fin de campagne pour balayer, PNJ après PNJ, ce que devient chacun après la campagne : 1 jour, 1mois, 1 an, 1000 ans après.
Pour chacun (ou parfois par petit groupe de PNJ), je décrit une brève scène qui permet de comprendre ce que le PNJ est devenu pour faire réaliser aux PJs l'incidence de leurs actes pendant la campagne (je m'inspire de ce qu'on fait les créateurs de jeux vidéo du genre Fallout, Wastelands, Divinity 2, quand tu termines l'aventure). Je vous recommande chaudement, ça édulcore le côté fin ultra abrupte + Spleen post-campanum. Pour briser le côté inéluctable et la narration en tunnel, je permets généralement à chaque joueur de m'interrompre une seul fois pendant cette revue pour expliquer à tout le monde comment on retrouve son PJ dans la scène que je décrit et ce qu'il fait (sans jet de dé).
Nitocris serait certainement retrouvé en femme d'affaire extrêmement influente à la tête d'un complexe militaro-industriel et on la verrai sûrement signer un document avant de se glisser, souriante, dans un bassin de lait construit au dernier étage d'un immeuble de Manhattan sur une musique Jazzy. Le papier comporterait sûrement une note courte du type "Déployez l'agent H sur les cibles en Ukraine.


D'ailleurs si tu veux faire réaliser à tes PJ qu'ils zappent souvent des trucs important, tu peux utiliser ces petites scènes "off" à la fin d'un chapitre ou à la fin d'un scénario histoire de les titiller/intéresser. Par exemple à la fin d'un scénario londonien : "loin de toute cette agitation, une petite fille aux ongles cassés sanglote, attachée dans le noir, sa poupée est restée dans la grande voiture beige des méchants messieurs qui l'ont arrachée à sa maman près du parc, ses sanglots résonnent dans la cave comme un appel - au dessus d'elle une mélopée égyptienne accompagne le pas de danse des convives de la villa"
Scénario suivant, tes PJ pourraient bien remarquer une voiture beige au bon moment ou bien un clochard qui tient une petite poupée en lui murmurant des choses intrigantes... Bien sûr il ne faut pas que ces éléments "forcent la main" de tes joueurs, ils ne devraient jamais se sentir obligés de suivre ces pistes. Tout au plus une invitation très discrète.

Poster une réponse
Pseudo 
MotDePasse

(si vous êtes toceur)

Email 


      
Légende :

: signifie que ce message a été édité par son auteur.

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .