Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

[JV] Call et Sinking
Vonv

le 02.07.2019
à 07:38

  
Ph'n glui,

Quelqu'un a tenté les 2 jeux poulpiques sortis récement ?
Ashuu

le 04.07.2019
à 21:59

  
Oui j'ai fini coc il y a pas longtemps et je suis sur sinking City en ce moment si jamais tu a des questions à poser la dessus :)
Vonv

le 04.07.2019
à 22:35

  
Un avis sur Coc ?
Tu avais fait Dark Corner ? Histoire de se faire une échelle, je l'avais beaucoup aimé.
Ashuu

le 05.07.2019
à 12:38

  
Yep j'ai fais dark corner aussi, si tu la aimé tu va adorer coc ^^ l'ambiance lovecraft est bien aux rendez vous pour le coup, et pour Tsc ça ce passe juste après dark corner dans la trame scénaristique ce qui est assez plaisant je doit dire (quelques année après mais l'idée est la x)
Shubby

le 25.10.2019
à 08:42

  
Sinking je suis dedans : je m'éclate bien. Scénario Frogware (Sherlock) travaillé, ça paye et écrase sans peine les qq défauts qui, finalement, participent de l'ambiance. C'est très méta aussi : les noms des rues et plein de petites choses renvoient à l'univers de HPL et consorts, c'est marrant. Ca n'est d'ailleurs pas dénué d'humour, tout ça (la maman gorille, hum...). On a encore droit à de la poiscaille par contre, à croire que si Lovecraft n'avait pas été écrivain, il aurait pu être poissonnier.
"Y'en a un peu plus, j'vous l'mets quand même ?!:"

"Nous verrons plus tard."

Groning

le 28.10.2019
à 12:50

  
Merci pour ce retour sur ces deux jeux.
Je sais qu'il vient juste de sortir, mais quelqu'un a-t-il des infos sur "Moons of madness" ?

groning

Vonv

le 28.10.2019
à 14:23

  
Sur Twitter/FB, j'ai posté un lien vers une bonne critique de Nofrag.
C'est mitigé
Groning

le 29.10.2019
à 20:40

  
Merci Vonv,. Bon, dans ce cas, je vais tenter Sinking City.

groning

Shubby

le 04.11.2019
à 11:23

  
Bon, j'ai lâché à la moitié. Trop répétitif, trop d'aller/retour, maisons en c/c sur 4-5 modèles seulement, idem pour le mobilier général, gestion du perso un peu légère et des passages lourdingues. Sortir d'une baraque quand on est poursuivi par un monstre & se faire tirer dessus par un flic parce qu'on a une arme à la main et qu'on shoote la bête, c'est trop con. La bizarrerie, je veux bien, mais une ville et ses habitants à ce point incohérent, ça me sort du jeu plus que me met ds l'ambiance.

Par contre, bonne base de jeu pour autre chose, plus tard, de plus perfectionné. Les scénarios restent sympas (un poil immatures parfois, mais je ne dois plus être la cible, eh).

"Nous verrons plus tard."

Shubby

le 12.11.2019
à 17:04

  
"Call of" démarre correctement - bien qu'à l'identique de Sinking, c'est très louche, et ça pompe aussi le système des résolution software sans se fouler -- puis s'embourbe pour ne finir nulle part et clairement à l'agonie pour le joueur (cinématique jouable... uh ?). L'empathie des persos c'est zéro, attention quant on veut se la jouer avec un héros qui ressemble à celui de l'excellent The Last of Us. Bonne séance à la silent hill à l'hospice, le manoir a de la gueule et le travail sur l'ambiance est pas mal, ok. Sinon c'est bof, voire pourrave quand on t'impose une fuite lambda. Dark corners a grave vieilli - moi aussi, eh - mais rayon scénar, jouabilité & même ambiance, il domine toujours je pense. Lovecraft - tjrs libre de droits ce me semble - mérite davantage que ces pannes d'imagination à répétition. Pas la fête tout ça.

"Nous verrons plus tard."

Vonv

le 12.11.2019
à 21:01

  
Dark Corner
Shindranel

le 27.12.2019
à 02:26

  
Bon, avec un peu de retard j'ai enfin eu l'occasion de me pencher sur Call. Et franchement, à chaud (j'ai terminé le jeu il y a moins de 20 minutes) c'est de la bonne came.

Le principal défaut, à mes yeux, ça reste le côté "simulateur de marche". On avance, on suit l'intrigue avec des choix assez limités (de ce que j'ai vu) et au final on va là où le jeu veut nous emmener. Un bon gros train fantôme, donc, à l'image de Dark Corner of the Earth à son époque. Cela dit je suis curieux de le refaire pour voir sur les choix faits en jeu peuvent vraiment changer la fin.

Dans les bons points, on peut citer la bande-son (que je vais essayer de récupérer, au cas où), l'univers du jeu (forcément ; parce que pour une fois ça fait du bien d'avoir un jeu qui peut faire plus que de rapides caméos à l'univers de Cthulhu) et tout ce qui touche à l'ambiance. C'est beau, c'est glauque, ça dégouline de partout et clairement je ne me suis pas senti à l'aise de l'instant où j'ai quitté mon charmant cabinet d'alcoolique bostonien jusqu'au moment où j'ai fermé le jeu. Et ça, mine de rien, c'est cool.

On notera quelques jumpscares, mais rarement maladroits ou abusifs. Et en général quand ça fait "BOUH" c'est qu'il y a vraiment un truc qui justifie qu'on se mette à courir. Après avoir testé pas mal de jeux où c'est du "AGROUGROU VOUS AVEZ PEUR!" sans raisons, ça fait du bien.

Bref: c'était bien sympa, et ça fait du bien de pouvoir redire ça d'un jeu Cthulhu (parce que Dark Corner, il remonte à loin maintenant, et malgré tout l'amour que j'ai pour ce jeu il a pris un sacré coup de vieux).

Sur ce va falloir que je chope Sinking City...
Darkkeeper

le 27.12.2019
à 12:59

  
Je viens de le terminer aussi, et j'ai un avis beaucoup plus contrasté que le tien

Pour moi parmi les bons points, il y a :
- les options de dialogues
- la gestion de la fiche de personnage
- l'ambiance de l'île de Darkwaters, du manoir, de la librairie...
- les personnages, haut en couleur (raah Cat )
- la mécanique de reconstitution de scène
- les différentes sources de lumières

Par contre, le gros points noir du jeu, c'est qu'il ré-utilise toutes les idées de game-design des récents jeux d'horreur à outrance, de sorte qu'à certains moments j'avais plus le sentiment de jouer à un random jeu d'horreur qu'à Call of Cthulhu. Par exemple :
- le brouillard de guerre à outrance dans certains passage
- les scènes aux alentours noirs (avec juste un perso et un meuble) dans lesquelles on est projeté
- les décors qui se barrent en couille
- les séances où le personnage est drogué du coup on ne distingue plus la réalité des délires
- les téléportations dans un nouveau décor
- le "scénarium" un peu trop présent ("tu arrives devant les cultistes et Oups ! Ton pistolet à balle infinie est vide !")
- et j'en passe

Du coup le Mythe de Cthulhu n'est qu'une toile de fond interchangeable avec une autre, et c'est dommage. L'exemple le plus frappant est le vagabond dimensionnel, qui rentrerait sans soucis dans le bestiaire de Resident Evil ou Silent Hill.

Avec tout ça par moment le scénario ne fait plus aucun sens, le gameplay en "die and retry" de certaines scène tourne à l'absurde et me sors complètement de l'ambiance (la scène de la révocation fut une purge), ajoutons à cela les actions parfois ridicule du héros qui font qu'une partie de ce jeu n'a été que pure frustration pour moi.

Que Nyarlathotep veille sur toi...

7tigers

le 29.12.2019
à 09:20

  
Sur YouTube:

Call Of Cthulhu Original Game Soundtrack (1h25)
lien web

Call of Cthulhu: Dark Corners Of The Earth - Soundtrack (1h36)
lien web

Poster une réponse
Pseudo 
MotDePasse

(si vous êtes toceur)

Email 
Drag to order
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
      
Légende :

: signifie que ce message a été édité par son auteur.

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .