Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Gérer les incartades en solo
Pr. abercromb.

le 22.11.2008
à 22:55

  

(Pr. Abercrombie)


Parfois, a tort ou a raison, un de vos investigateurs monopolisera votre temps en effectuant quelques actions. Il peut s'agir d'une rencontre avec un Pnj, d'une virée en éclaireur, et ça peut parfois prendre un quart d'heure ou une demi heure. C'est parfois nécessaire et utile, même si cela doit rester quelque chose d'exceptionnel. Le problème dans ces cas là, c'est que le reste de l'équipe va décrocher rapidement. L'ambiance que vous avez tissée avec amour va retomber comme un soufflet froid. En revenant dans la pièce, ils seront en train de se raconter le dernier film de Trucmuche, si ce n'est pas des nouvelles d'une petite poulpette forte accorte rencontrée récemment.

Comment éviter cela ? J'ai un petit truc que je vous livre ici, mais j'espère bien vous entendre sur le sujet pour partager nos bonnes recettes...

Quand je fais jouer un scénario et que j'ai queqlues temps devant moi je prépare toujours quelques petits dossiers sur des sujets annexes au cadre du scénario mais pourtant essentiel pour l'ambiance et la culture de chacun. Un exemple quand je fais jouer "Le mystère du Loch Feinn" je prépare ainsi sur deux ou trois pages des petits dossiers sous forme de résumés sur :
- L'histoire de l'Ecosse
- La faune et la flore des Highlands
- Les clans Ecossais
- La paléonthologie
- Les Plésiosaures
- La justice Britannique
etc...

Ces petits dossiers sont préparés sous traitement de texte, et organisés (pour les plus fros) de manière a ce que la première page contienne des infos de style générales, la seconde ou la troisième des infos précises et pointues. Si le joueur à par exemple une éducation de base ou aucune connaissance en histoire il n'aura acces qu'a la page 1, si c'est un expert je lui fournirai toutes les pages.

En sortant de la pièce avec le joueur avec qui je dois gérer une situation en solo, je remets aux joueurs restants certains de ces petits dossiers de manière à les occuper. Cela viendra agrémenter tres vite leur roleplay et je m'arrange généralement pour qu'une ou deux infos intéressantes et pratiques soient glissées dans ces dossiers. Cela permettra donc aux joueurs d'en tirer parti et de ne pas avoir perdu leur temps.

Voilà, c'est bien évidemment impossible dans le cas d'un scenario que l'on a pas le temps de préparer, mais généralement ça marche pas mal. Vous en pensez quoi sur le principe ? Et vous comment gérer vous ces absences ?

In delirium veritas

Vonv

le 23.11.2008
à 01:09

  
Déjà, je fais sortir les autres joueurs et je reste avec le joueur en solo, avec mes bougies et ma zik,c'est mieux

Ensuite, quand ils sortent, mes joueurs vont faire pipi, caca, boire un coup, taper la causette... et là je fais hurler joueur seul, volontairement ou non, s'ils entendent, c'est que leurs joueurs entendent, donc ils se précipitent dans la pièce

Et hop, l'ambiance monte d'un cran, surtout quand ils voient leur pote tremblotant en me regardant en coin
Pr. abercromb.

le 23.11.2008
à 09:40

  

(Pr. Abercrombie)




Pas mal, mais c'est du one shot ça !

In delirium veritas

Aziraphale

le 24.11.2008
à 12:29

  
l'idée des annexes, c'est interessant mais ça demande sacrément du boulot !
Pr. Abercrombie si tu as de la doc reliée à des scénars peut-être qu'une mise en ligne sur TOC pourrait être intéressante… ne serait-ce que pour aider le MJ à préparer son scénar !

Personnellement, ce genre de petits moments, je le joue avec tout le monde autour de la table… généralement mes joueurs sont du genre attentifs même si leur perso n'est pas là (comme s'ils regardaient un film quoi) j'ai des joueurs assez "grands" pour ne pas utiliser ce qu'ils ne sont pas censé savoir.
Du coup si ça dure longtemps, j'alterne les scènes entre le joueur en solo et le reste des joueurs ("pendant ce temps…") ce qui donne un côté simultané sympa (j'hésite pas à jouer là-dessus avec des phrases du genre "vous vous dirigez vers l'Université à bord de votre Ford T, vous demandant bien où a pu passer votre ami Bob depuis bientôt 4 heures…)

mais bien sûr il m'arrive d'en prendre un tout seul en général quand le joueur peut ne pas vouloir partager les infos ou ce qu'il va découvrir ou si je souhaite que les autres joueurs ne soient pas influencés par ce qui va se passer. Mais c'est des scènes très courtes (le reste étant joué en public)
en général je sors, sauf si j'ai besoin d'une zik en particulier ou si y'a du jet de dé à l'horizon (plus rapide de sortir à deux) les autres joueurs en profitent pour réfléchir à la suite… mais il faut dire que je ne dépasse jamais le 1/4 d'heure.

petite astuce angoisse : amenez votre joueur dans une pièce exigue sans lumière et parlez dans le noir

Cthulhu noster qui es in maaribus

Pr. abercromb.

le 24.11.2008
à 20:33

  

(Pr. Abercrombie)


Merci pour ton avis Aziraphale, toujours sympa d'échanger sur les petites astuces de Gardien.

Je ne parlais pas bien sur d'absence longue autour de la table, mais il suffit souvent de 5 à 10 mn pour que certains joueurs quittent l'ambiance installée et est du mal à s'y remettre ensuite. Je suis également d'accord avec toi que cela représente une bonne somme de boulot. Mais perso je ne le prends pas comme une galère (sinon je ne le ferais pas ). J'aime en fait assez me documenté sur tous les sujets connexes d'un scénario, sur un pays durant les années folles, et amener mes joueurs à en découvrir toujours un peu plus.

C'est une méthode que j'utilise depuis peu de temps, aussi n'ai je pas beaucoup de matos a fournir. Mais si ça intéresse du monde je pourrai mettre a disposition ce que j'ai préparé pour "Le Mystere du Loch Feinn".

In delirium veritas

Aziraphale

le 24.11.2008
à 23:47

  
je parle pas de galère… mais de temps !

sinon y'a une technique sympa : dès la fin de l'apparté tu attaques avec une scène très speed (un peu ce que proposait Vonv) ça remet dans le bain direct !

Cthulhu noster qui es in maaribus

Pr. abercromb.

le 25.11.2008
à 19:50

  

(Pr. Abercrombie)


Je te suis Aziraphale, je parlais de galère car souvent ce qui demande trop d'investissement peu etre vu ainsi...
J'essaierai la prochaine fois à ma table une approche plus dynamique de la chose telle que vous me la conseiller tout les deux. Il faut expérimenter en permanence pour parvenir a trouver a chaque fois le juste équilibre.

In delirium veritas


Poster une réponse
Pseudo 
MotDePasse

(si vous êtes toceur)

Email 
Drag to order
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
      
Légende :

: signifie que ce message a été édité par son auteur.

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .