Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

nocturne pour un violon ?

Pages

1 2 Tout
Batouille

le 03.12.2012
à 02:54

  
bonjour

ce message s'adresse a tout les MJ's qui ont fait jouer "nocturne pour un violon" vous allez peut être me trouver un peu psycho, mais après plusieurs relectures, quelques éléments gêne.
Spoil clic dans la zone blanche




Nous avons donc des PJ's qui se retrouvent on ne sait trop comment dans le vieux quartier d'Arkham un peu avant 1891 si on se réfère a la date de l'incendie du vieux quartier et apprennent dans l'appartement du violoniste le nom des Blossom.
De la ils se retrouvent à faire des rêves toutes les nuits se retrouvant donc dans ce même quartier dans leurs "rêves".
Ensuite ils font quelques investigations et vont découvrir qu'un incendie a eu lieu en 1891 et détruisit donc cette portion de la ville. Ils font quelques recherches supplémentaires et découvre la maison blossom ainsi que le journal qui leurs apprend vaguement ce qui c'est produit concernant la femme de Blossom.
un peu plus tard dans la gazette d'Arkham ils vont entendre parler du professeur Stewart.
ils vont chez lui, passe la porte au fond du jardin et la ils sont dans le vieux quartier, mais à présent ce n'est plus un rêve.
Il se passe ce qu'il se passe... ils reviennent repasse la porte et a nouveau sont a leur époque.
La Stewart les attends et leurs explique qu'il a découvert un moyen d'ouvrir une porte dans le temps "avec sa porte au fond du jardin"...
La il leurs dit qu'il a découvert l'histoire des blossom.

en faite toute la trame me pose problème.

1 - le quartier ou les investigateurs se retrouve et entende le violon pour la première fois... c'est un rêve la réalité ? sont il avant la date de l'incendie "donc 1891" et si c'est pas un rêve ou sont les gens ?" ok disons que c'est un genre de rêve...

2 - dans la maison de stewart ils passent la porte. Donc ils sont actuellement dans le temps "en 1891" d'après l'histoire de stewart a leurs retour. Mais la il y a des genres de Cerberes qui les courses.

3 - quand ils repassent la porte. Stewart leurs explique ses découvertes sur les blossom. je me demande finalement comment il a découvert l'histoire des Blossom.avez vous une lampe torche pour m'éclairer car le je suis dans le noir total !!!
Toutes ses interrogations rendent le scénario un peu bancale pour moi. Je suis actuellement en train d'essayer de remédier a tous ca, mais j aimerais vos opinions. Ou peut être que certains d'entre vous y ont déjà apportez des corrections.
Votre aide me serait précieuse je dois faire jouer ce scénario samedi soir...
Merci d'avance

batouille

Yorick

le 03.12.2012
à 08:26

  
Alors pour bien comprendre:

(Attention spoil méchant, cliquer sur le texte caché pour afficher)

Steward à ouvert une "porte" vers le passé au fond de son propre jardin. Mais il doit s'absenter ensuite pour une longue période.

Une créature s'est échappé de l'Arkham du passé à l'insu de Steward et s'est accouplé avec cette pauvre Mme Blossom. Il nait de cette union le joueur de violon.

Le joueur de violon se rend dans le passé par la "porte" de Steward. Il cherche à rejoindre son géniteur.

Les investigateurs en passant dans le quartier de Steward dans le monde réel sont envoyé dans le monde du passé en entendant le violon.

Pour une raison inexpliquée ils ne font pas encore un sacrifice adéquat pour les buts du violoniste (sans doute ne sont-ils pas assez conscient de ce qui se passe, ou n'ayant pas physiquement franchit la porte ils ne sont pas assez "présent" dans le passé a toi de choisir, l'avantage avec le mythe c'est que tout n'a pas à être expliqué).

Leur enquète dévoile petit à petit les mystères et les envoie sur la piste de Steward. Chez lui ils trouvent la "porte", et se retrouvent dans le passé. Sur place des "cèrbères" conduisent les personnages qui constituent enfin un sacrifice utilisable jusqu'au violoniste.

S'ils triomphent et réussisent à s'échapper les investigateurs retrouvent dans le présent Steward qui à mené la même enquête que les investigateurs et qui ayant ouvert la "porte" et étant doté de conaissances plus vastes à compris certaines choses qui ont pu leur échapper.

Donc pour tes questions:
1/ Les investigateurs ont glissés de la réalité au "rêve"
2/ Le temps de l'autre coté de la porte est altéré ce qui attire les "cerbères" qui sont des sortes de gardiens du temps. Le violoniste les utilise pour lui rabattre les personnages.
3/ Steward à assez de magie pour construire la porte, donc il n'a pas de mal à reconstituer l'histoire (ne serait-ce que grâce à un sort de vision dans le passé, sort très proche de la porte dans le passé)


S'il te reste des question n'hésite pas, je ferait de mon mieux.

Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien.

Batouille

le 03.12.2012
à 11:07

  
bonjour Yorick

c'est pas encore très clair ...
donc Stewart ouvre une porte dans le passé... jusque la ok...

une créature du passé emprunte ce passage et ce retrouve donc a notre époque. (dans ma timeline "1927")... (peut être a t'elle profité de cette aubaine pour échapper a un groupe d'investigateurs en 1891 qui aurait essayé de la détruire entraînant ainsi l'incendie du vieux quartier..... jusque la je suis ok et ca me convient.
Cette créature arrive donc a notre époque et enfante le violoniste avec la femme Blossom.
Je vais dire ok...(peut être comptait il quitter la ville d'arkham et en passant s’arrête dans la ferme Blossom pour se fait plaisir).
le violoniste est engendré et grandit a une vitesse incroyable... il a neuf ans....ou je peux imaginer que l'enfant est née neuf ans avant ma timeline de 1927...jusque la ok...

après je te suis plus trop... comment le violoniste entend il parler de la porte ? A moins que son géniteur en est parlé a la femme....
mais ensuite pourquoi l'enfant souhaite il retourner dans le passé rencontrer son géniteur ?

Pour l'instant j'ai ceci comme trame qui me semble logique...je m'explique :
année 1891 un groupe d'investigateurs pourchassent une créature X et la coince dans une maison du vieux quartier. On peut imaginer que pour détruire la créature ils foutent le feu et ce même feu se propage dans le quartier détruisant ainsi une partie de la ville... (cette idée me plait car elle me permettrait de développer plus tard un scénario sur ce passage. Les investigateurs ayant mis le feu pourrait très bien être mes joueurs (des années 20) qui passent la porte, devenant ainsi les protagonistes de cette boucle temporelle.
Au moment ou la créature X vas passer l'arme a gauche...arrive stewart par hasard avec sa porte, la créature s'échappe et arrive dans les années 20. Engendre l'enfant et disparaît ensuite pour une raison inconnu.
En 1927 mais joueurs se retrouve dans cette réalité rêve et la s’enchaîne Nocturne pour un violon.
Me reste encore a trouver comment le violoniste se retrouve coincé dans les rêves et pourquoi ?
Comment Stewart arrive t'il a obtenir le nom Blossom et ainsi apprendre l'existance de l'enfant...


Désolé si je refais le scénario :)

batouille

Aziraphale

le 03.12.2012
à 11:35

  
mes souvenirs de ce scénario remontent à fort longtemps et donc je ne serai pas très précis.
Tout ce que je peux dire c'est que ce qui a marché sur mon joueur (il était seul) c'est justement qu'il ne savait plus au bout d'un moment, s'il était dans les rêves, la réalité, d'un côté ou de l'autre du portillon !
Et dans mon souvenir, je me suis bien abstenu de lui expliquer quoique ce soit !

Cthulhu noster qui es in maaribus

Batouille

le 03.12.2012
à 11:56

  
c'est une solution aussi :)

batouille

Aziraphale

le 03.12.2012
à 13:25

  
oui … qui n'empêche pas que toi mj, tu dois te repérer (contrairement au joueur) … mais ça évite de "trop te prendre la tête", en te disant que les choses s'entremèlent et donc ne sont toujours "hyper logiques".
je me souviens avoir utilisé comme leitmotiv un morceau au violon d'un film de Caro et Jeunet (l'île des enfants perdus je crois). ça a bien marché … le joueur flippait dès que je remettais le morceau genre "ah non ça recommence ! je vais encore me perdre dans les réalités parrallèles)

j'ai un souvenir plutôt moyen par contre, de la fin du scénario. Mon joueur ne comprenait pas qu'il fallait fermer la fenêtre (ou un truc dans le genre) …

Cthulhu noster qui es in maaribus

Batouille

le 03.12.2012
à 14:21

  
ou peut être que j’élimine Stewart de l'équation...
comme ca aucune explication a fournir aux joueurs ils repassent la porte... pas de Stewart qui les attends... et ils restent dans le doute concernant ce qu'ils leurs est arrivé

c'est surement le meilleur moyen pour ne pas se prendre la tête.

batouille

Blackjack

le 03.12.2012
à 16:06

  
Moi j'aurai tendance à te conseiller de quand même être très à l'aise avec le scénario avant de la faire jouer, même si tu ne donnes pas toutes les explications, les développements seront plus clairs pour toi.

De mon côté j'ai pas eu autant de problème que toi pour le scénario mais c'est aussi parce que je l'avais pas mal retravaillé pour le transposer à Paris et dans la continuité des aventures de mes investigateurs.

En revanche j'ai un très bon souvenir de la fin du scénar ! Mes joueurs comprenaient pas non plus qu'il fallait fermer la fenêtre (j'ai du vraiment les aider, surtout qu'on était tous débutants) mais du coup ma dernière joueuse encore capable d'agir a décidé de balancer un de ses camarades inconscients par la fenêtre pour accomplir le sacrifice ... Et ce moment-là il valait de l'or !
Batouille

le 03.12.2012
à 16:19

  
c'est une fin ENORME... j'adore
j'imagine la tête du joueur concerné

j'ai encore 4 jours pour tout mettre en place. pour le reste du scénario ça devrait allez question ambiance. c'est juste que je me prend la tête sur le pourquoi du comment et si je garde Stewart qui picole sont whisky au retour des investigateurs.

batouille

Blackjack

le 03.12.2012
à 16:52

  

Oui ça a été un de mes meilleurs souvenirs cthuluesques ... Un grand moment !

Je te conseille de garder Stewart quand même pour apaiser un peu la fin. Le côté fauteuil en cuir et whisky ca détend bien après toutes ces émotions ! En plus, si tu veux garder tes investigateurs (et s'il en reste assez ) Stewart peut devenir un bon adjuvant pour lancer des enquêtes ou autre ...

Pour ce qui est de la trame :
Pour moi (en tout cas pour ce que je m'en souviens) c'est une créature qui a donné naissance au violoniste et qui a créé une sorte de réalité hors du temps là où le quartier a brulé. Du coup le violoniste est coincé dans ce monde parallèle et tente d'attirer des gens pour les offrir en sacrifice. la porte n'est finalement qu'un passage matérialisé entre les deux mondes mais il est possible de traverser la limite sans s'en apercevoir Enfin je te dis ça de mémoire mais à la limite tu seras plus à l'aise si tu refais le scénar à ta sauce !
Demarigny

le 03.12.2012
à 17:38

  
Deux conseils sur le scénar :
1/ L'info du nom de la mère DOIT ABSOLUMENT être donnée aux investigateurs, sinon ben ils n'ont rien pour comprendre ce qu'il se passe, et le scénar suggère que la vieille donne le nom en réponse à une question...
2/ J'ai une fois fais la gaffe de dire aux joueurs qu'ils voyaient une étoile noire - au lieu d'un soleil noir - ça a un peu cassé l'ambiance vers du Star Wars... galère.

Que Yog-Sothoth Vous Téléporte !

Batouille

le 03.12.2012
à 17:41

  
j'ai eu la même impression concernant l’étoile noir, j'ai modifié en soleil dans mes tablettes... j'imaginais déjà l'ambiance en vrac et le genre de blague habituelle "JE SUIS TON PERE etc...' :)

concernant le nom Blossom que la vielle doit communiquer aux investigateurs c'est ok, j'ai bien capté l'importance de ce détail. merci :)

batouille

Batouille

le 03.12.2012
à 17:46

  
c'est une créature qui a donné naissance au violoniste et qui a créé une sorte de réalité hors du temps là où le quartier a brulé. Du coup le violoniste est coincé dans ce monde parallèle et tente d'attirer des gens pour les offrir en sacrifice. la porte n'est finalement qu'un passage matérialisé entre les deux mondes mais il est possible de traverser
je vais travailler la dessus, peut être que Stewart a découvert pour une raison que je n'ais pas encore couché sur papier... ce monde parallèle et fait des recherches pour ouvrir sa porte vers cette univers.

de plus c'est vrai que même si il est plus facile d'exclure Stewart j'aimerai justement l'utiliser pour en faire un Charlie des Charlie's angels :)

batouille

Yorick

le 03.12.2012
à 21:33

  
Hum la créature en question est un avatar de Nyarlatothep. Mais il n'est nul par écrit que cette info DOIT etre donnée au investigateurs Steward le sait mais il n'est pas obligé de le révéler.

Il est bon d'utiliser Steward il fait un lien tout trouvé pour quelques scénarios ultérieurs.

Je m'en suis servit pour envoyer mes joueurs sur pleins d'enquêtes jusqu'au moment ou ils ont trouvé sa peau et ont compris qu'en fait il avait été tué et remplacé par un truc immonde (mais ça c'est dans ma version de steward...).

J'ai aussi utilisé le truc du morceau de violon en bande son-leitmotiv et ça marche du tonnerre de brest!

Sinon pour le violoniste. Il a grandi en quelques semaines dans le ventre de sa mêre, lors de l'accouchement il a été récupéré et confié à un gardien qui à l'apparence d'une vieille femme.

Grosso modo timeline:

j-Quelques mois: Steward ouvre la porte vers le passé. Peut après une entité puissante se rend en 1927 et engendre un enfant (cet entité est connue pour passer son temps à tendre des pièges à l'espèce humaine).

J-6 mois: L'enfant nait , Mme Blossom meurt, M. Blossom est interné, l'enfant est confié à son gardien dans l'Arkham du passé par sa mêre qui a sans doute apprit comment le faire par le père (ce point n'est pas précisé dans le scénario)

j-1 mois: Steward doit s'absenter pour une raison inconnue, (non expliqué dans le scénario mais c'est pendant cette période qu'il découvre l'intrusion de la créature dans notre monde et mène son enquête).

j1 les persos en se promenant dans le quartier de Steward sont en envoyés dans le passé.

j2 a j? les persos menent leur enquête. Ils finissent par franchir la "porte" et doivent affronter le violoniste et son gardien. S'ils survivent ils rettrouvent Steward dans le présent.

Concernant l'incendie de 1891 lorsque j'ai fait joué ce scénario les Pjs se sont débarrassé du gardien en l'enflammant grâce à une lampe à huile ajoutée par mes soins à le description de la chambre du violoniste... il n'a pas été bien difficile de rendre l'incendie incontrôlable et les personnages responsable de la destruction de tout un quartier en 1891 (avec les pertes de SAN dues au victimes qui vont avec évidement... ce qui est d'ailleurs ce que j'avais plus ou moins prévu à la lecture du scénario)

Bon j'ai retravaillé un peu ma prose afin de la rendre plus claire.

Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien.

Batouille

le 05.12.2012
à 17:49

  
un dernier petit coup de pouce concernant ce scénario svp...

pour les reves... avez vous quelques idées sympa pour animer leurs nuits ?

c'est pas un peu trop rébarbatif toutes les nuits de faire le meme reve pour les investigateurs ?

batouille

Yorick

le 06.12.2012
à 09:01

  
Je m'en suis sorti de la manière suivante:

La première nuit j'ai décrit aux réveurs leur retour dans l'Arkham du passé et leur errance dans les rues au son du violon (diffusé en même temps en musique d'ambiance) jusqu'a l'entrée de la maison du violoniste.

Le seconde ils ont en plus monté l'escalier jusqu'au palier avec la porte entrouverte.

La nuit suivante ils ont franchit la porte, ont apperçu le violoniste et la vieille femme qui leur tournait le dos assis sur une chaise, elle s'est levée, a ouvert la fenêtre et s'est retournée, le rève s'est interompu avant qu'ils ne voient son visage.

Je n'ai pas eu besoin d'une 4eme nuit mais s'il avait fallu j'aurais sans doute répété la dernière version.

Les pertes de SAN ont été arbitrairement fixée par mes soins à 1, 1D2 puis 1D4... donnant à mes joueurs l'impression qu'elles doublaient chaque soir, ce qui leur a mis un sacré coup de pression pour le 4eme jour, ils n'avaient pas envie de vivre la nuit 4 et de risquer une perte de 1D8 points de SAN (ce que je n'aurait pas fait mais ils n'avaient pas à le savoir).

Pour le morceau de violon j'ai utilisé une piste de l'Album de yann Tiercen Rue des Cascades, Je ne me souvient plus duquelle mais il était exactement dans le ton.

Une question, tes joueurs sont des habitués de Cthulhu ou des novices? Car dans ce dernier cas insiste bien sur le caractère définitif des pertes de SAN et le fait qu'un perso est "perdu" lorsque ce score tombe à 0.
Autre question ils forment une équipe déjà soudée ou ce sera le premier scénario des ces personnages? C'était mon cas et pour les lier je les avais tous logés dans la même pension de famille sur Parsonnage Street.

Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien.

Blackjack

le 06.12.2012
à 09:27

  
Je suis d'accord ! Le rêve progressif c'est classique mais c'est toujours classe !
Batouille

le 06.12.2012
à 15:02

  
bonjour Yorick
ils sont novices, moi aussi d'ailleurs :), mais j'ai déjà bien insisté sur le point SAN.
concernant l'équipe, ils ont 4 scénarios et 8 séances au compteur.
lors de l'avant dernier scénario joué, j'ai fais en sorte qu'ils se trouve des logements en m'appuyant sur les terres de Lovecraft Arkham. Depuis ils se donne rendez vous tout les matins dans un petit café de french hill. ce sera facile de lancer nocturne pour un violon, en faisant le lien avec leurs dernière aventure.
Pour les rêves ton idée progressive me plais je vais surement l'appliquer. de mon coté j'avais pensé faire que les rêves soient napés d'un brouillard et d'une pluie de cendres (comme dans l'ambiance Silent hill, le violon remplaçant les sirènes) pour la pression crescendo,
nuit 1 brouillard et pluie de cendre avec une désagréable sensation d’être observé.
nuit 2 idem mais cette fois si des ombres sont aperçu sur les murs des bâtisses.
nuit 3 des silhouettes les observant sont aperçu aux coins des rues, aux fenêtres des maisons.
nuit 4 les silhouettes les suivent a distance jusqu'aux portes de la maison du violoniste.

je me demande quand même si c'est pas un peu trop pour les rêves ? j'attend votre avis la dessus... je pourrais peut être conserver mon idée mais en ajoutant le rêve progressif et surtout la perte de SAN qui monte en puissance chaque nuit....

sinon perso, je m’étais fais ça comme note pour les rêves... j 'espère que je ne déforme pas trop les règles :) et que ce n'est pas trop bourrin de ma pars.

TOUS LES MATINS :
A chaque fois que la vielle femme s’apprête à ouvrir les volets les investigateurs se réveillent systématiquement à ce moment, ayant perdu 1D3 point de SAN + « Jet de constitution » contre la virulence du rêve 14 si raté ETAT FATIGUE - 10 % compétences action

Nuit suivante si le « Jet de constitution » est à nouveau raté l’investigateur passe en ETAT EPUISE – 20% action et – 10% a toute les autres sans possibilité de récupérer tant que les rêves continue.

Apres l’ETAT EPUISE chaque fois que l’investigateur rate le jet de constitution il perd 1 PV


merci en tous cas pour le coup de pouce.
super communauté sur TOC BRAVO

batouille

Aziraphale

le 06.12.2012
à 15:36

  
Le côté progressif de l'avancé (sauf que le Jour 1, je ne ferai que les trimballer au son du violon sans aller jusque chez la vieille… à moins que scénaristiquement parlant, cela ne donne pas assez d'info ?) avec en plus le côté progressif de l'ambiance de plus en plus malsaine (d'abord le brouillard puis les ombres …) c'est excellent à mon avis.

Cthulhu noster qui es in maaribus

Yorick

le 06.12.2012
à 17:07

  
Juste 2 conseils: ne t'embête pas trop avec des points de simulations qui demandes des calculs qu'un individu lambda ne peut pas faire de tête.

Privilégie plus la description, l'ambiance et l'interprétation. N'ai pas peur d'user d'un pouvoir arbitraire en tant que Gardien, ça passe très bien.

Si tu dois donner des pénalités à des personnages a cause de leurs rêves (l'idée est bonne), fixes-les a l'avance en fonction de leur actions (luttent-ils contre le rêve? comment y réagissent-ils? etc...) ça marchera aussi bien. Evite au maximum les calculs ça casse un peu l'ambiance.

Sinon ne fait pas trop trainer en longueur la progression des rêves, tu verra que l'enquète progresse assez vite, tu ne devrais pas avoir besoin de plus de 3 à 5 rêves pour en voir la fin. Calibres ta progression en fonction

Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien.

Batouille

le 06.12.2012
à 17:19

  
ok donc si je te suis bien les malus que je comptais affecter aux joueurs, mais en relation a leurs jets de dé.
Je les affectes a une situation prédéfini alors. ça se tient et effectivement m’évitera la phase tirage de dé.
je vais modifier mes tablettes, et prendre en considération ton idée sur les pertes de SAN pour chaque nuit -1 / 1d2 / 1d4

je pense que je vais m'en sortir samedi soir, j’espère :) en tous cas vos conseils mon été très utile

batouille

Aziraphale

le 06.12.2012
à 17:59

  
Yorick a raison. l'important c'est l'ambiance.
à chaque nuit ses pertes de SAN et à chaque journée son petit malus histoire de montrer l'épuisement.

je trouve un peu hard le :
Apres l’ETAT EPUISE chaque fois que l’investigateur rate le jet de constitution il perd 1 PV
et n'hésite pas à brouiller leur journée par des hallucinations, des pertes de concentration etc…

un joueur rate son jet de biblio ? Tu mets ça sur le compte de la fatigue : il s'aperçoit que ça fait 10 minutes qu'il bloque sur la tranche des bouquins … se rappelle se pourquoi il était venu … se mets à rechercher … a commencé à lire un passionnant article sur la fabrication du jus de cranberries au canada … vous saviez qu'ils innondaient les champs ? ah zut euh … Arkham en 1830 donc ; bref impossible de se concentrer.

sans parler qu'ils pourraient se mettre à entendre le violon n'importe quand ! (si tu as vu la série Battlesta Galactica, ce qui se passe avec le morceau "All Along the Watch tower" que certains persos entendent constamment devrait t'aiguiller)

Cthulhu noster qui es in maaribus

Batouille

le 06.12.2012
à 19:54

  
oui !!! :) merci Aziraphale je me souviens de cette épisode :) très bonne idée :) j'achète !!!

la perte de PV je la voyais un peu comme un genre de fièvre mais ok j'écoute les Grands Anciens Gardiens :)

batouille

Yorick

le 07.12.2012
à 09:23

  
Aziraphale a dit...
un joueur rate son jet de biblio ? Tu mets ça sur le compte de la fatigue : il s'aperçoit que ça fait 10 minutes qu'il bloque sur la tranche des bouquins … se rappelle se pourquoi il était venu … se mets à rechercher … a commencé à lire un passionnant article sur la fabrication du jus de cranberries au canada … vous saviez qu'ils innondaient les champs ? ah zut euh … Arkham en 1830 donc ; bref impossible de se concentrer.
Mais mais mais... c'est excellent ça , j'imagine d'ici la tête du joueur

Après l'avoir relu je me rend compte que la présentation de "Nocturne" n'est pas des plus évidente. Mais à la pratique, du point de vu des joueurs il se révèle plus "simple" que pour le Gardien, ne t'angoisses pas Batouille.

Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien.

Aziraphale

le 09.12.2012
à 15:02

  
Alors ? cette partie ? c'était comment ?

Cthulhu noster qui es in maaribus

Yorick

le 09.12.2012
à 18:58

  
Je me pose aussi la question...

Tout ce que je sais c'est que je ne sais rien.

Batouille

le 10.12.2012
à 03:04

  
Bonjour Aziraphle, Yorick et tout le monde.

Alors compte rendu de partie : Super partie, je me suis attaché à suivre vos conseils et c'était bien sympa. Surtout dés que les joueurs entendaient le violon :) OHHHHH arrrhhhh la musique !!!!! Ont roupillent encore.... lol C'est la Mouiiiiiiise ..... :)
Le finish fut folklo ;) Une fois la fenêtre ouverte, j'ai supposé que chaque investigateurs pouvaient voir de l'autre coté... ca me semblait logique vu que la pièce ne semble pas bien grande. Donc ! Ce fut un festival de chocs psychique, et séquelles à venir :) Un des joueurs c'est retrouvé dans un coin de la pièce terrorisé en position foetale refusant de réagir devant l'horreur de ce qu'il venait de voir. L'un d entre eux sous la vision du soleil noir a préféré oublier, me permettant de le faire sortir de la "pièce de jeu" (amnésie, c'est peut être la, la seule chose qui m'as légèrement embêté mais je reviendrais dessus). Un autre a fait une crise d'hystérie :) et un seul a pu conserver son sang froid. Ce qui nous donne :
Je prends le contrôle du PJ amnésique, qui hurle qu'il faut offrir en sacrifice le PJ terrorisé dans un des coins de la pièce, et décide de le trainer jusqu'à la fenêtre. Pendant ce temps celui qui fait une crise d'hystérie tente de sortir en se ruant sur la porte close. Celui qui est ok décide de vider son chargeur sur le violoniste. La vielle se transforme en vers et se jette sur lui. Il rate ses jets d'agilité et se retrouve sous la masse gluante de vers.
C’est alors que le PJ hystérique reprend le contrôle de son personnage en y laissant un point d'aplomb, se rend compte de la situation. Et colle une droite à l'amnésique qui lâche le PJ qu'elle trainait vers la fenêtre. (Frapper une femme pas très bien ca :) et ensuite l'assomme histoire d’être tranquille:) Il est donc le seul pouvant faire quelque chose à présent. Il jauge la situation… Un de ses camarades est assommé par ses soins :) un autre se refuse a se reprendre malgré ses jets pour se ressaisir et un autre se débat sous les vers. Il se jette sur la fenêtre en esquivant une attaque du serpent fraichement sortie du violoniste et parviens a fermer la fenêtre. Une fois la vieille et le violoniste disparu. S'ensuit une série de baffes pour réveiller tout le monde. Celui qui était sous les vers se lève et se précipite pour mettre en pièce le violon, hurlant que ce violon est la source du mal.

Ils reviennent sur leurs pas jusqu'à la porte et la défonce pour revenir dans notre monde. La j'avais ajouté Stewart qui au lieu de les attendre gentiment dans son fauteuil se trouvait derrière la porte, alerté par les bruits venant de l'autre coté, avec un fusil braqué droit devant lui. Les deux PJ qui s'acharnaient sur la porte on fait la tronche une fois qu'ils se sont retrouvé nez a nez avec Stewart. Je jette les dés pour Stewart pour voir comment il réagit et PANNN…

batouille

Batouille

le 10.12.2012
à 03:16

  
Il tire... le PJ se trouvant devant la porte rate son jet d'athlétisme et je lui colle une balle dans la jambe. S'ensuit une bagarre avec Stewart. Ils parviennent a le neutraliser et alors qu'il allait parler, mon PJ électron libre, fan de la gâchette, lui colle une balle dans la tête  je vous laisse imaginer le bordel a la table MDR mon frère (l’électron libre fan de warhammer role play) qui se fait engueuler par ma femme sous le regard dépité des autres lol (ça m’arrangeait en faite comme ça pas besoin d’expliquer quoi que ce soit). Ils finissent par sortir de la maison et la j’embraye directement avec mon prochain scénario « Ou les collines deviennent sauvages » tiré des terres de Lovecraft Arkham.
Sa donne un peu près ça : Vous sortez de la demeure de Stewart épuisé, blessé, sans les réponses que vous espériez, mais heureux d’êtres tous en vie. c’est alors que vous sentez le sol commencer a trembler, le ciel dans la nuit commence a s’illuminer d’une lumière éblouissante, devant vous, ce qui vous semblait n’être qu’une étoile parmi d autres grossis a une vitesse incroyable, et fini par passer au dessus de la ville, de vos têtes, pour disparaître dans la nuit au loin derrière Meadow hill. Tout ca avec la musique suivante que j’avais lancé a la 50 eme secondes. « Audiomachine » http://www.youtube.com/watch?v=FUdRuh2h78s.

Finalement :
1) j'ai des PJ qui pensent que la boule de feu qu'ils viennent de voir passer au dessus de leurs tête a un lien direct avec le soleil noir :) ce qui peut être me permettra de faire en sorte qu'ils ne doutent pas trop du PNJ dans le scénario que je vais faire jouer lors de la prochaine séance :)

2) Ils ont perdu en moyenne 25 Points de SAN sur cette partie et sont horrifiés ! et ça, ça me plais beaucoup vu que j'arrivais pas a faire chuter leurs santé mentale et leurs faire peur :)

3) j'ai perdu Stewart, mais pas eu besoin d'expliquer la situation :) donc ils se sentent un peu mal a l'aise.

4) la fin ma plu :)

5) un point de règle que je n'appliquerais plus sans avoir un peu plus d'expérience. L'AMNESIE... j'ai fais sortir ma femme de la pièce de jeu et elle n'est revenu qu'une fois la scène finale terminée. Résultat elle était frustrée :(

6) Merci a un des post's que j'ai lu sur le site concernant la liste des musiques ambiance et autres, ça m'a permis de découvrir audiomachine :)

7) Un Grand merci pour vos conseils et patience a me répondre cette semaine...

MERCI :)

Je pense que je vais essayer de trouver une table sur paris ou je pourrais jouer comme investigateurs et ainsi m'amuser et observer un autre gardien...


Une dernière chose. J'avais mis un clodo qui squattait la maison Blossom, planqué dans la cave. Un des PJ c'est pris un coup de pelle dans la tronche en descendant, ils ont presque mis le feu a la maison pour le faire sortir mdr...

batouille

Batouille

le 10.12.2012
à 03:36

  
Et une petite anecdote qui nous fait bien rire a notre table : mon PJ électron libre doit être le seul joueur de l'appel de Cthullu qui s'adressait aux habitants d'Innsmouth en leurs demandant si ils connaissaient Dagon :) le pire fut quand il se mit a hurler au milieu de la ville "JE VAIS BUTER DAGONNNNN" ca a lancé l'évasion d'Innsmouth direct...

Des fois c'est dur d'être Gardien :)

batouille

Blackjack

le 10.12.2012
à 09:27

  
Arf ... Batouille a dormi sur le canapé à cause de l'amnésie !

Bon ben ça à l'air de s'être bien passé ! Pas bête le coup du clodo dans la maison Blossom ... Je m'en servirai peut être si je refais jouer le scénar et que mes joueurs s'endorment un peu.

Pages

1 2 Tout

Poster une réponse
Pseudo 
MotDePasse

(si vous êtes toceur)

Email 
Drag to order
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
      
Légende :

: signifie que ce message a été édité par son auteur.

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .