Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Artifact Zero / Artefact Zéro
Moreau_thomas

le 16.11.2014
à 12:14

  
Salut à toutes et à tous,

Après avoir fini les Montagnes Hallucinées, mes joueurs m'ont demandé de faire faire jouer quelque chose de plus "actuel" et j'ai donc prévu de faire jouer le scénario Artefact Zéro du supplément Eyes Only.

Je vais tenter de vous partager mon expérience de jeu sur ce scénario, dont le pitch m'a tout de suite séduit.

Le premier problème que j'ai eu à résoudre avant de démarrer la partie est le nombre de joueurs : j'ai 8 personnages à caser !!! 4 joueurs et 4 joueuses.

J'ai résolu le problème de la manière suivante :

- 2 joueurs incarneront des agents du comté du shérif
- 2 joueurs incarneront des membres du national park service
- Les 4 autres joueurs seront les agents du FBI qui viendront en renfort.

J'ai choisi de démarrer l'histoire avec la disparition de Frank Opetz. Je ferais jouer mes 2 agents du shérif seuls, en guise de prologue à ce scénario.

j'ajouterais ensuite mes 2 agents du National Park Service dans le scénario, lorsqu'on signalera la disparition du professeur Wilson et son équipe, après que le professeur Thorly aura menacé tout le monde avec son fusil à pompe.

Ce prologue va me permettre de faire monter la pression autour de ma table (et accessoirement de gérer les arrivées fractionnées de mon groupe de joueur / joueuses )

Second problème : un scénario moderne donne la possibilité aux joueurs d'accéder à un grand nombre d'information pour leur enquête (internet, base de données, bibliothèques, consultation d'experts, ...) il m'a donc fallu tenter de devancer les informations que mes joueurs allaient sans doute me demander.

J'ai donc traduit l'article du Unspeakable Oath - Artifact Zero : Deep Background qui reprend la totalité du contexte, mais sous la forme de dossiers détaillés du FBI (et que je pourrais mettre à disposition des intéressés, envoyez-moi un MP )

J'ai également écumé le web pour savoir ce que mes joueurs allaient pouvoir consulter : en cours de partie, si mon joueur me dit : "je fais une recherche sur le projet rainbow sur internet", je n'aurais plus qu'à leur répondre : "vas sur le site wikipedia et tape Projet Rainbow"

J'ai ensuite récolté quelques photos, que je vous présente ici :

La ville d'Hélèna

[/img]<a href="http://fr.tinypic.com?ref=2dii0km" target="_blank"><img src="http://i57.tinypic.com/2dii0km.jpg" border="0" alt="Image and video hosting by TinyPic"></a>

Big Porcupine Creek

[img]<a href="http://fr.tinypic.com?ref=2rhb47n" target="_blank"><img src="http://i58.tinypic.com/2rhb47n.jpg" border="0" alt="Image and video hosting by TinyPic"></a>

Thomas Moreau

Dweller on th.

le 16.11.2014
à 13:00

  

(Dweller on the Threshold)


Attention: en faisant taper Rainbow Project à ton joueur, tu risques fort de le voir tomber sur des documents concernant le supplément de Pagan Publishing ou sa traduction de SD...

Il faut effectivement cadrer la recherche (en limitant à Wikipedia, comme tu le suggères).

Personnellement, et tant que le background du nouveau DG ne sera pas sorti, je conserverai DG dans l'esprit dans lequel il a été écrit, c'est à dire années 90s (donc moindre présence d'Internet, entre autre)

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Fox

le 16.11.2014
à 19:26

  
Je serai curieux d'avoir ton retour d'expérience sur ce scénario, la manière dont tes joueurs auront suivi les pistes car je pense qu'on peut ressentir une vrai frustration. J'ai conclu que mon groupe n'aimerait pas du tout conclure cette enquête, même si le pitch est très intéressant.
Enfin, je suis assez intéressé par ta traduction des aides de jeu.

Que Cthugha vous brule la pointe des pieds

Dweller on th.

le 16.11.2014
à 20:41

  

(Dweller on the Threshold)


Je me souviens avoir été totalement soufflé par ce scénario à sa lecture.
Comme souvent avec Pagan, je tenais là de l'Horreur, de la vraie... Le choc de la révélation peut être un grand moment de frisson, je pense...
Tout cet arc, sans mauvais jeu de mot, du Projet Rainbow suscite des images fascinantes, notamment la Dimension N et ses prédateurs nageant dans le Néant, l'idée de ce "hollandais volant" suspendu hors du temps avec les macabres conséquences de l'Expérience de Philadelphie...
Fascinant de bout en bout...

Mais effectivement, il faut parvenir à le faire jouer et l'issue pour les joueurs est très dure à trouver. Il convient bien à du one-shot, mais est plus hard à intégrer dans une campagne tant le risque de TPK est effroyablement élevé.

Moi aussi, je suivrai le compte-rendu avec intérêt...

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Moreau_thomas

le 17.11.2014
à 13:26

  
Me vient une idée... Faire jouer "l'expérience de Philadelphie" sous forme de flash-back avec des personnages-joueurs pré-tirés

Imaginez : mes joueurs rencontrent Carl Allen et ils l'interrogent sur les événements passés, et tandis que Carl commence à parler, je sors des fiches de perso des membres de l'équipage de l'USS Eldridge...

Thomas Moreau

Fox

le 17.11.2014
à 20:04

  
Dweller: totalement d'accord avec toi
Thomas: pas bête

Que Cthugha vous brule la pointe des pieds

Bintz

le 19.11.2014
à 00:11

  
Egalement d'accord à 100% avec Dweller.

D'ailleurs pour partir sur quelque chose de plus long sur la durée ou introduire la Dimension N, il y a un scénar shotgun sur le wiki de la mailing list DG qui met en scène une coupure électrique en Californie (http://fairfieldproject.wikidot.com/integratron). Ca peut être une intro intéressante pour sensibiliser les joueurs à ce qui pourrait leur arriver et donc limiter les risques de 100% perte.

bintz.fr (où on parle entre autres de jdr)

Moreau_thomas

le 20.11.2014
à 13:19

  
J'ai poursuivi mes préparatifs et j'ai un peu augmenté le champ d'investigation du scénario...

Au vu de l'excellent background qui est fourni par le supplément, qui mélange l'expérience de Philadelphie, la nouvelle de Lovecraft sur le résonateur Thilinghast, Carl Allen, je me suis dit que ce serait trop bête de ne pas pouvoir en profiter

Dans mon scénario, les personnages-joueurs vont retrouver les corps des chercheurs en archéologie, mais ils vont également trouver des éléments (plaques d'identification, arme, effets militaires, ...) qui pourront être identifiés comme ayant appartenu à des membres d'équipage de l'USS Eldridge.

Du coup, j'ai prévu que mes joueurs puissent enquêter sur les rescapés de l'expérience de Philadelphie et qu'ils puissent avoir la chance de découvrir un peu l'histoire du projet RAINBOW.

Je pense que MAJESTIC va tenter de leur mettre des bâtons dans les roues, mais je me dis que cette organisation préférera sans doute mettre au secret mes personnages-joueurs, plutôt que de risquer qu'ils puissent subir le même sort que les membres de l'USS Eldridge en plein jour et au beau milieu de citoyens américains : imaginez un cas de disparition spontanée au beau milieu de Brooklyn...

Du coup, je pensais à une approche de la part de MAJESTIC vers mes joueurs à base de "soit vous nous suivez et on tente de vous empêcher de disparaître à tout jamais, soit vous tentez votre chance tout seuls".

Je pense alors réaliser un final en plein milieu de l'Alaska, sur le site ou est amarré l'USS Eldridge, avec mes PJs en cobayes de l'expérience de Philadelphie (et peut être seront-ils les membres du commando qui prendra d'assaut l'USS Eldridge en... 1943)

Thomas Moreau

Moreau_thomas

le 23.11.2014
à 10:23

  
Artifact zéro = check

Une bonne soirée de JDR comme je les aime, dont voici un compte-rendu

j'ai commencé par faire jouer la disparition de Franklin Opetz par 2 de mes joueurs qui incarnaient respectivement le shérif du coin et son adjoint. Leurs soupçons se sont rapidement portés sur Thomas Thorly et il ne leur a pas fallu longtemps pour lui mettre le grappin dessus, même s'ils ont été obligés de le laisser tranquille, faute de preuves.

J'ai ensuite fait jouer à 2 autres de mes joueurs (agents du National Park Service) l'altercation entre le Dr Wilson et son équipe, et ThomasThorly, armé d'un fusil à pompe qui les menace de ne plus fouiller le site.

Mes 2 groupes de joueurs se sont alors réunis pour enquêter à la fois sur les disparitions de Opetz et les découvertes de squelettes du site de Big Porcupine Creek.

Lorsqu'il est apparu évident que le Dr Wilson et son équipe avaient disparu, mes Pjs ont appelé le FBI pour obtenir des renforts. C'est alors que le reste de mon groupe de joueurs a appelé pour me dire "on est en bas de chez vous : c'est quoi le code de la porte ?" quel timing !!!

Je me suis alors retrouvé avec une équipe de 7 joueurs : 2 shérif, 2 membres du National Park Service, et 3 agents du FBI. Ensemble, ils ont rapidement remonté tous les indices et refait l'enquête au grand complet (rien de bien compliqué pour quiconque a passé quelque temps devant une série télévisée policière en fait).

j'ai rajouté ma petite touche personnelle au scénario en ajoutant des artefacts provenant de l'USS Eldridge dans les artefacts retrouvés sur le site des fouilles et mes joueurs ont commencé à faire le rapprochement entre le projet RAINBOW et ce qu'ils étaient en train de vivre.

Mes joueurs se sont aperçus que les squelettes qu'ils avaient identifiés étaient ceux de Thorly, de Emmett Wilson et ses étudiants. Ils n'ont pas cherché à creuser plus profond pour retrouver leurs propres squelettes

Ils ont fini par interviewer la fille du Docteur Brown, qui était le docteur à l'origine du projet RAINBOW et ont trouvé une lettre qui faisait le lien entre le projet RAINBOW et le résonateur Thilinghast de la nouvelle From Beyond de HP Lovecraft.

Il était tard et je n'ai pas voulu couper : mon scénario s'achevait et je n'aurais qu'une petite heure de jeu pour la séance suivante : j'ai alors opté pour un final un peu à la "rencontre du 3eme type" ou mes joueurs ont été contacté par un département top secret de l'armée, qui les a emmené voir le USS Eldridge, où ils ont pu constater par eux-même les "résultats" de l'expérience. Ensuite, je leur ai fait comprendre par l'intermédiaire des militaires qu'ils étaient les futurs membres du commando qui prendra d'assaut le USS Eldridge en 1943 et qui fera sauter le résonateur Thilinghast. En fait, depuis qu'ils avaient commencé à enquêter sur le phénomène, ils étaient condamnés. Ma partie s'est achevée sur cette demi victoire : mes joueurs ont gagné, mais ils se sont condamnés...

Thomas Moreau

Moreau_thomas

le 23.11.2014
à 10:34

  
Au final : bilan du scénario :

Les plus :

- Une intrigue originale, basée sur des éléments de conspiration "réels" utilisables en cours de partie : ça fait son petit effet, mine de rien.

- Possibilité de composer une équipe de PJs avec des fonctions variées (Shérif, National Park Service, FBI, ...) : on sort du cadre "Agents fédéraux : on a rien à faire ici, mais on vient quand même".

- Enquête assez simple à résoudre

Les moins

- De nombreux détails à distribuer aux joueurs par le MJ (qui, parmi les victimes, a un pacemaker ? qui a une broche dans la jambe ? qui a de la famille sur place ? qui vit sur le campus ?) ==> Nécessité de transmettre tous ces détails sous la forme d'aides de jeu

- L'update de la version Française (le scénario se déroule en 2011 en VF, contre 1993 en VO) rend beaucoup plus difficile l'utilisation du background du projet RAINBOW par le MJ (les témoins sont tous morts) et n'apporte rien de plus (difficile de parler de contexte "post-11 septembre" au beau milieu d'une station de ski réputée du Montana...)

Thomas Moreau

Fox

le 24.11.2014
à 21:06

  
Merci pour le retour. Tu n'as pas fait jouer des agents du DG?

Que Cthugha vous brule la pointe des pieds

Moreau_thomas

le 26.11.2014
à 17:14

  
Eh bien non, en effet :

Mes joueurs ne connaissaient pas du tout Delta Green et n'étaient pas forcément très branchés "conspirations" (sous-entendu qu'ils n'avaient pas vraiment de culture sur le sujet) donc j'ai préféré commencer light avec une intrigue locale et des personnages auquel tu peux t'identifier facilement :

Un shérif et son adjoint
2 agents du National Park Service
3 agents du FBI

le tout, dans un cadre typique des Etats-Unis, dans un décor qui est facilement identifiable pour les joueurs, pour peu qu'ils aient lu un Stephen King.

J'avoue que si je dois continuer sur ce même mode, je ferais découvrir delta green de manière très diffuse. Je pense même que mes joueurs devront attendre un certain temps avant de connaître ne serait-ce que le nom "Delta Green".

Thomas Moreau


Poster une réponse
Pseudo 
MotDePasse

(si vous êtes toceur)

Email 
Drag to order
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
      
Légende :

: signifie que ce message a été édité par son auteur.

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .