Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Les Masques de Dweller

Pages

1 2 Tout
Dweller on th.

le 28.12.2013
à 21:28

  

(Dweller on the Threshold)


Bon et bien voilà de quoi simplifier les choses, plutôt que de parasiter les fils de mes collègues Gardiens...

Voici donc le lien vers le Compte Rendu de ma campagne des Masques intitulé:

Voyage Au Bout de l'Enfer Sur Les Traces de Jackson Elias

Pour ceux qui suivaient déjà, voilà la mise à jour des dernières pérégrinations de mes Investigateurs qui viennent de débarquer en Egypte après leurs épreuves anglaises...

l'Egypte

N'hésitez pas à faire remonter vos commentaires et critiques constructives...

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Dweller on th.

le 09.04.2014
à 15:09

  

(Dweller on the Threshold)


Mise à jour des pérégrinations égyptiennes de Mary Sanger, William O'Rourke, Charles Finley et du Dr Simons, alors que les pistes convergent et que le compte à rebours a largement commencé, à J-4 de la Cérémonie de Résurrection....

Vous y trouverez d'ailleurs sous l'onglet Dramatis Personae un visuel retravaillé par votre serviteur de Faraz Najir (afin de mettre en évidence ses brûlures, le visuel du supplément passant à côté selon moi, tout comme je l'avais fait pour Nyiti, que j'avais proposé sur un autre lien il y a quelques temps, même si elle n'apparait pas encore sur mon blog puisque mes joueurs ne l'ont pas rencontrée...)

Pour Auguste Loret, je me suis servi du visuel proposé par nos amis Espagnols dans leur version, collant nettement plus à l'idée de l'épave minée par le haschisch....

C'est ICI

Bonne lecture et n'hésitez pas à faire remonter les remarques...

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Dweller on th.

le 23.04.2014
à 15:31

  

(Dweller on the Threshold)


Et ça continue, avec l'entrevue avec la malheureuse Nyiti et une visite des Pyramides de Dhashûr.
La séance s'est terminée par un insoutenable cliffhanger pour les Investigateurs... effet garanti!

C'est ICI

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Dweller on th.

le 21.07.2014
à 12:23

  

(Dweller on the Threshold)


Compte rendu de la dernière session égyptienne, la Cérémonie de Résurrection de Nitocris, interrompue par nos courageux investigateurs...intense et dramatique...

C'est PAR LÀ

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Kreum

le 21.07.2014
à 15:28

  


A titre indicatif, cette partie a duré combien de temps ?
Dweller on th.

le 21.07.2014
à 18:55

  

(Dweller on the Threshold)


A la louche, je dirai 3 - 4 heures...

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Dweller on th.

le 14.08.2014
à 23:23

  

(Dweller on the Threshold)


Un petit retour en arrière avec le compte-rendu relatant de manière subjective et romancée l’entrevue des investigateurs avec le Pharaon Noir:

c'est PAR ICI

A suivre…

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Loki-sama

le 31.08.2014
à 15:27

  
Bwaaaaaaah !!! J'espère que ça se déroulera de manière aussi épique pour mes investigateurs, cette cérémonie !!

"Mais pourquoi a-t-il commencé par le Kenya ??"

Dweller on th.

le 12.10.2014
à 12:07

  

(Dweller on the Threshold)


Après un petit moment d'absence, les aventures africaines de mes investigateurs sont bien lancée, entre Terreur sur L'Ouganda Express et magie africaine, l'expédition vers la Montagne approche

C'est ICI

Avec notamment l'entrevue avec Bundari:

Entretien avec le Murogi

J'ai une fois de plus pris la liberté de changer les visuels des PNJs proposés par le scénario car franchement, c'est surement personnel, mais Okomu et Bundari ne font vraiment pas sérieux.
Le puissant mage africain a l'air d'un mendiant simplet et son disciple Okomu d'un débile, qui plus est vêtu comme un musulman d'Afrique de l'ouest...

Okomu et Bundari

De même Kenyatta, ou plutôt d'ailleurs Johnstone Kamau à l'époque, pourtant décrit comme vêtu à l'occidentale se voit sur la sa photo affublé de vêtements traditionnels, datant de sa prise de pouvoir ultérieure... donc une photo plus en accord avec le personnage à l'époque.

Johnstone "kenyatta" Kamau

Enfin, Sam Mariga que je vois avec plus de dignité:

Sam Mariga

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Dweller on th.

le 01.01.2015
à 13:01

  

(Dweller on the Threshold)


La suite et la fin des aventures kenyanes mouvementées de mes investigateurs:

Une Macabre Rencontre dans la Jungle

Une Nuit à la Montagne du Vent Noir

Mais leurs malheurs ne devaient pas s'arrêter là...

Un Tragique Evènement

Le récit des aventures australiennes suit bientôt...

Bonne année à tous, pleine de tentacules...

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Bintz

le 07.01.2015
à 12:39

  
Je viens de lire tout ça et c'est vraiment bien chouette.

J'ai juste 2 interrogations:
* tu as fait le choix de confronter les PJ uniquement à M'Weru et de ne pas la faire accompagner par sa garde d'élite et/ou une cohorte de sectateur lambda, pourquoi?
* à la mort du rejeton, pas d'apparition de papa juste pour le fun, même brièvement?

bintz.fr (où on parle entre autres de jdr)

Dweller on th.

le 07.01.2015
à 19:11

  

(Dweller on the Threshold)


C'est très simple:

- Mon but n'était pas d'aller vers un massacre planifié de Pj, cela ne m'intéresse pas. En mettant la garde rapprochée de M'Weru, j'étais sûr du résultat.
J'ai préféré mettre ces guerriers en amont (lorsqu'ils les croisent sur le sentier) afin de pouvoir mettre en scène Celui, le caméléon enchanté. J'ai conservé cette option; la jugeant préférable à la "potion d'invisibilité" de SD.
La raison est simple: d'une part, je trouve cela beaucoup plus "africain" et place les personnages dans la position de laisser leur rationalité d'hommes blancs de côté pour accepter ce qu'ils seraient forcément tenté d'appeler de la superstition.
D'autre part, Bundari dit que la magie traditionnelle est impuissante à la Montagne du Vent Noir. Du coup, je n'adhère pas du tout à l'idée de la potion qui permet de t'y infiltrer (elle ne devrait pas opérer)
D'ailleurs Simons ne saura jamais si le sort de M'Weru a échoué à le clouer grâce au chasse mouche traditionnel ou par sa propre volonté...

De plus, je voulais que M'Weru ait une "existence" en permettant un échange oral, afin d'éviter le syndrome du combat immédiat, qui fait que le PNJ devient totalement unidimensionnel...

Du coup, en les confrontant à la garde sur le sentier (et non à l'intérieur de la Montagne) je leur donnais l'opportunité de se servir de Celui (dont j'avais réussi à leur ficher une trouille bleue depuis le début. j'ai d'ailleurs joué à fond la carte du hors champ pour l'intervention de celui-ci)

De même, j'ai préféré ne pas laisser au rejeton le temps d'appeler Nyarlathotep, faute de quoi il y a un TPK inévitable (je ne vois pas comment ils pourraient avoir une chance)
C'est encore la raison pour laquelle je n'ai jamais choisi (j'ai mené la campagne 2.5 fois) l'option de faire monter les PJs par l'escalier durant la cérémonie: comment pourraient ils agir avec des hordes d"adepte dans la caverne du Rejeton et espérer s'en sortir ?
Il faut prendre garde à ne pas créer les conditions d'une situation sans issue pour les joueurs...

Je conçois qu'on ne partage pas mon sentiment, en revanche, et je suis intéressé par vos idées à ce sujet...

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Bintz

le 07.01.2015
à 20:02

  
Je fais jouer cette partie là demain soir, je serai complètement hors cérémonie. J'ai gardé ton idée de planifier la naissance pour le solstice mais ils ont un mois et des brouettes d'avance. Je me suis dit que si jamais ils voulaient rebrousser chemin ils pourraient, quitte à revenir plus tard.

De toute manière je partage ton avis, je ne vois pas comment les PJs pourraient survivre à la cérémonie entre les pertes de SAN et la foule de cultistes.

Par contre utiliser M'Weru seule me paraît un peu artificiel, je pense à minima l'utiliser avec 2 gardes car cela me paraît peu probable qu'elle se balade seule vu l'empire qu'elle dirige. C'est une phase de la campagne où je suis prêt à avoir un mort ou deux si ça se passe mal, c'est quand même ultra groovy d'aller défier le mal dans sa tanière. Il faut être prêt à payer un certain prix (en SAN et/ou morts)

Pour la magie dans la Montagne, Celui ne devrait pas fonctionner non plus. Je pensais rendre la magie moins efficace mais qu'elle fonctionne quand même un peu: invisibilité qui "tréssaute" façon vieil écran de télé, Celui qui n'est pas aussi puissant qu'on pourrait se l'imaginer... Je pense que le stress de savoir que la potion peut s'estomper d'un coup peut apporter pas mal de fun à la scène.

Pour la mort du rejeton, j'aimerais quand même faire apparaître le papa brièvement. Pas une vraie apparition qui effectivement raserait tout le groupe mais plus une sorte de vision, par exemple une éruption de la montagne, des cendres qui prennent la forme de la Langue Sanglante, un hurlement horrible, une déflagration du Vent Noir, etc etc...

Là où je les attends aussi, c'est sur le retour. Tu les as envoyé chez un riche occidental, mais les miens retourneront sûrement au relais de chasse positionné tout près et dirigé en sous-main par le culte, vu qu'ils veulent pas mettre les pieds à N'Dovu :)

bintz.fr (où on parle entre autres de jdr)

Dweller on th.

le 07.01.2015
à 20:39

  

(Dweller on the Threshold)


Celui n'a fonctionné que parce qu'ils n'étaient pas DANS la montagne, si ils l'avaient emmené à l'intérieur, je l'aurais fait mourir dans sa cage, comme pour mieux souligner les influences néfastes à l"oeuvre en ce lieu...

Si tu as lu, le volcan est justement entré en éruption.
En revanche faire apparaitre une vision mais sans autre effet pourrait avoir comme résultat de décrédibiliser Nyarlathotep ( il apparait mais ne nous tue pas ? )

Je précise que je n'ai pas dit que j'avais décidé que personne ne mourrait. J'avais même totalement intégré l'idée qu'il y avait toute les chances pour que quelqu'un y passe, mais je ne voulais pas créer de situation qui aurait inévitablement entrainé l'annihilation du groupe entier. D'ailleurs, Lewis est mort...

J'aurais effectivement pu ajouter deux guerriers, c'est vrai. Si tu penses que cela constitue un challenge nécessaire, fais-le.
Mais de mon côté, je pensais qu'avec le Rejeton d'un côté et la sorcière de l'autre (plus n'oublions pas l'Horreur Chasseresse que je voulais voir apparaitre dans ce chapitre après l'avoir longuement évoquée en filigrane au cours des parties passées) j'estimais qu'ils avaient assez à faire.

Pour moi, M'Weru ne sent absolument pas menacée dans sa place forte. Elle n'imagine pas que les empêcheurs de tourner en rond puisse venir jusqu'ici)

Le Relais de Chasse ?
Encore un risque d'overkill sans grand intérêt selon moi...
Il n'y a pas vraiment là de scénario, juste une sorte de rencontre développée, façon D&D. Je ne vois pas pourquoi il n'y a que des goules enfants (elles ne grandissent donc pas ? depuis quand sont-elles en activités? Pourquoi uniquement que maintenant ?)
En revanche, j'avais un temps réfléchi à intégrer en amont le scénario de captivité dans le monde souterrain inclus dans "Les Mystères du Kenya", car j'aime la sauvagerie qui s'en dégage... mais cela impliquait un déraillement de la campagne potentiellement très long...

Encore une fois, tout est affaire de goût...

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Bintz

le 07.01.2015
à 20:53

  
Pour l'apparition de Nyarlathotep, on peut imaginer que le Rejeton lance spontanément une invocation de son papa mais sans qu'elle soit complète. Du coup il se matérialise, tente de gober 2-3 investigateurs et disparaît. Ca te paraîtrait plus crédible?

Jsuis encore en brainstorming ce soir :)

Pour le relais de chasse, je l'ai intégré après N'Dovu mais sans les goules (ou très peu). L'acolyte muet du proprio fait partie du culte et le rançonne régulièrement. Les morts sont des clients trop curieux (qui ont potentiellement été refilés à des goules mais rien à voir avec la nuée hostile prévue à l'origine). Je voulais l'utiliser pour souligner l'omniprésence du culte dans la région tout en leur donnant une opportunité de faire une petite pause sans être inquiétés s'ils ne font pas de vague et ne se montrent pas ouvertement hostiles au culte.

bintz.fr (où on parle entre autres de jdr)

Dweller on th.

le 07.01.2015
à 21:08

  

(Dweller on the Threshold)


je préfère largement ton approche du Relais que celle du scénario. Connais-tu le scénario avec le gouffre souterrain dont je te parles ? il serait très compatible avec ce que tu as mis en place...

Pour l'apparition, c'est toi qui vois. J'ai opté pour la "sobriété" (avec toute l'ironie voulue, compte tenu de ce que je leur ai balancé) en évitant Nyarlathotep... mais si tu veux faire gober deux ou trois investigateurs, alors je pense que tu n'auras pas de mal à les gober de la sorte...

En fait, ce qui est amusant, c'est qu'il n'y a pas eu d'apparition, mais mes joueurs ont continué à être taraudés par la question, des jours après leur fuite : "a-t-il réussi à appeler Nyarlathotep ? Avons-nous réellement réussi ?"
Et vois-tu, au final, je pense que ce doute insidieux est finalement plus puissant ...

Your call... ^_^

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Bintz

le 07.01.2015
à 21:34

  
Ca me dit rien non ce scénario, j'ai la VO sous les yeux, tu te souviens du nom?

Pour l'apparition de Nyarlathotep, je verrai peut être en cours de séance en fonction de comment ça se passe.

bintz.fr (où on parle entre autres de jdr)

Dweller on th.

le 07.01.2015
à 21:56

  

(Dweller on the Threshold)


"Madness of the Ancestors" sauf erreur...

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Bintz

le 07.01.2015
à 22:01

  
D'ac, je vais jeter un oeil et voir si ça pourrait coller (et si j'ai le temps de l'assimiler suffisamment ce soir)

bintz.fr (où on parle entre autres de jdr)

Dweller on th.

le 07.01.2015
à 22:20

  

(Dweller on the Threshold)


Non, il te faudrait le remanier lourdement, mais il est question d'agents des goules qui capturent des gens et les bannissent dans des abysses cavernicoles où ils survivent comme du bétail en semi-liberté, renvoyé à un état primitif, luttant pour survivre avant d'être "cueillis" pour être dévorés... très glauque et évoquant de belles visions.
La nouvelle d'intro du supplément est une novellisation de ce scénario...

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Bintz

le 07.01.2015
à 23:11

  
Hmmmmm, je vois, je garde l'idée sous le coude et si la séance se termine avant un éventuel retour au relais de chasse, je le préparerai pour la prochaine fois.

Merci pour tes aiguillages éclairés en tout cas ;)

bintz.fr (où on parle entre autres de jdr)

Xexes

le 08.01.2015
à 11:22

  
Euh le scénario "la folie des anciens" (dispo dans "les secrets du kenya") est TRES dur pour les investigateurs et ce pour plusieurs raisons :

-la capture est inévitable
-ils se retrouvent à poil (au sens littéral)
-récupérer de quoi essayer de s'en sortir (fait à partir de corps et de cailloux) prend du temps (mois...)
-Très mauvais pour la santé mentale, en vrac : cannibalisme, déchiquetage de cadavre pour en récupérer les os, vision d'"éducation" des jeunes goules, et j'en passe
-la fuite en elle même est hardue, faut choisir entre grimper une paroi à pic ou traverser une plaine (de 4 km) remplie de goules. Sans oublier qu'après faut traverser le village de celle ci avant de revoir le soleil .


Quand je l'ai jouer, aucun des 6 investigateurs (chevronnés !) ne s'en est sorti ..... Mais c'est un chouette scénario d'horreur sinon

xexes

Dweller on th.

le 08.01.2015
à 17:29

  

(Dweller on the Threshold)


C'est un vrai scenario d'horreur effectivement... je renvois à The Descent entre autre pour certaines visions et ambiances et peut être certains films gore italiens des années 70s (style Cannibal Holocaust)...
Effectivement, le décrochage de la campagne peut aisément se chiffrer en semaines...si raccrochage il y a car les chances de s'en sortir vivant sont minces...

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Dweller on th.

le 19.02.2016
à 20:47

  

(Dweller on the Threshold)


De retour après une longue pause maternité d'une des joueuses, nous sommes en plein dans le chapitre australien...

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Dweller on th.

le 19.02.2016
à 20:48

  

(Dweller on the Threshold)


Reprise des hostilités: Nous sommes en Australie dans la Cité de la Grande Race...

Je me suis personnellement livré à un exercice un peu équilibriste avec pour objectif un gros clin d'oeil à la nouvelle Dans l'Abîme Du Temps en utilisant l'idée d'un paradoxe temporel (après tout on parle de la Grand Race de Yith) combiné à la suggestion du Companion de ne pas intégrer un Yithian issu du passé mais un esprit yithian dans un corps humain histoire de limiter le grandguignol...

Un des personnage (en l'occurrence Dodge, devenu PJ) a regardé dans la machine découverte à la Randolph Shipping Co et bien évidemment, s'est fait posséder par un Yithian pendant plus de 15 jours. A partir de là, le personnage est en proie à des cauchemars récurrents...(cf la nouvelle de Lovecraft)

L'idée en résumé:
Le Yithian apprend par la bouche des compagnons de "l'amnésique" l'existence d'un culte en activité aux abords des ruines, qu'il identifie aussitôt comme celles de sa cité d'origine, Pnakotus.
La possession est instable et le Yithian est renvoyé dans le passé 2 semaines plus tard, avant d'avoir pu atteindre la Cité.

De retour à son époque, 280 millions d'année plus tôt, en consultant les documents retranscrits par Dodge, prisonnier de la Grande Race, le yithian apprend tout ce que savent les Investigateurs: l'existence d'un plan monstrueux devant précipiter la Fin du Monde, dont une partie se jouera dans les ruines de Pnakotus.
Le Yithian repart aussitôt au XXème siècle, en amont de sa rencontre avec les Investigateurs, afin d'empêcher des évènements qui risquent de mener à l'anéantissement du monde et par là-même des plans d'exode de la Grand Race dans notre lointain futur...

...pour se faire malheureusement attirer dans un piège temporel emprisonnant son esprit dans le corps d'un aborigène préparé à cet effet par Huston...sur les conseils de Nyarlathotep.

En effet, au début des années 20, le Dr Huston, explorant les ruines, découvre dans les archives des écrits stupéfiants venant d'humains prisonniers du passé, parmi lesquels les confessions de David Dodge au milieu d'u e chronique de son temps. Ainsi, apprend-il à l'avance l'arrivée des Investigateurs en Australie. Mais sur les conseils de son Maitre, il les laisse faire car Nyarlathotep sait que l'enchaînement des évènements permettra de faire approcher un esprit Yithian en ces lieux et à cette époque. Le piéger sera la clé permettant de l'asservir et d'accéder au savoir technologique nécessaire à la réalisation de la machine destinée à déchirer la réalité le 14 janvier 1926.

Les Investigateurs comprennent la vertigineuse vérité en tombant sur ces documents dans le bureau de Huston, puis sur "le prisonnier". La boucle temporelle est bouclée...

Intérêt : resserrer la connexion entre les Investigateurs et les évènements, ajouter une touche plus lovecraftienne, mais également davantage imbriquer les évènements australiens dans le Grand Plan..

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Loki-sama

le 22.02.2016
à 08:27

  
Oh, pas mal, ça, dis donc ! Ca n'a pas été trop compliqué à mettre en place, en termes de documents ? Je veux dire, les PJ avaient-ils déjà assez de clés en main pour comprendre cette vérité cachée ?

"Mais pourquoi a-t-il commencé par le Kenya ??"

Dweller on th.

le 23.02.2016
à 01:48

  

(Dweller on the Threshold)


Les cauchemars de Dodge de nuit en nuit alors qu.ils approchaient des ruines de Pnakotus ont servi de prolepse. Lorsqu'ils sont descendus dans la Cité enfouie, le joueur/personnage a commencé à comprendre que ses visions n'etaient'pas celles d'un autre monde mais de la Cité dans un lointain passé. A l'instar de ce qui advient du protagoniste de la nouvelle d'HPL, je m'en suis servi pour poser des jalons:

- descriptions des grandes tours de basalte noires paraissant tabou pour les étranges créatures coniques, permettant de mieux créer l'angoisse lorsqu'ils sont passés par la section de la cité hantée par les horreurs invisibles.

- descriptions de scènes faisant penser à des archives où les monstrusosités coniques semblent écrire dans d'etranges livres

- vision de lui-même en tant que creature...

Tout vient converger vers cette révélation qui leur tombe dessus lorsqu'ils mettent la main sur des documents recueillis par Huston, des documents d'un âge incommensurable et pourtant écrit de la main de l'un d'eux...
Le second coup de massue intervient lorsqu.ils sont confrontés au prisonnier' un étrange aborigène qui appelle Dodge par son nom...vertige...Dodge comprend ce qui se trouve en face de lui...

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Loki-sama

le 23.02.2016
à 08:18

  
Super, dis donc. Je me le garde sous le coude, tiens. Même si depuis New York, ils ont tendance à ne plus mettre/regarder dans/utiliser des objets étranges...

"Mais pourquoi a-t-il commencé par le Kenya ??"

Dweller on th.

le 23.02.2016
à 11:14

  

(Dweller on the Threshold)


N'hésite pas à me dire ce que cela aura donné...

C'etait pour moi un moyen de casser le côté "greffon" d'un chapitre australien qui par ailleurs est très interessant et riche d'un point de vue mythologie lovecraftienne...
J'aime l'idée du retour de l'Alcheringa mais du point de vue des plans de Nyarlathotep, cela n'a pas réellement de sens. Je vois cela davantage comme une carotte tendue par Huston vers les aborigènes pour les faire bosser pour lui que comme un réel objectif...

L'intérêt selon moi de ce chapitre est vraiment de révéler un pan de l'énigme des machines étranges découvertes sur les docks de Limehouse à Londres afin de faire entrevoir ce qui se trame sur l'Ile du Dragon Gris.

Je pense d'ailleurs que mon idée de boucle temporelle est particulierement compatible avec les campagnes de certains qui sont parties pour s'achever en Australie, pour le côté coup de massue de leur "responsabilité" d'une partie des évènements...

Le blog des Masques: www.howlingtwenties.wordpress.com

Loki-sama

le 23.02.2016
à 15:58

  
Pour ma part, ils ne sont pas allés voir les docks de Limehouse. Pourtant, c'est pas faute d'avoir parlé des camions qui quittaient la Fondation Penhew :(

"Mais pourquoi a-t-il commencé par le Kenya ??"

Pages

1 2 Tout

Poster une réponse
Pseudo 
MotDePasse

(si vous êtes toceur)

Email 
Drag to order
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
      
Légende :

: signifie que ce message a été édité par son auteur.

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .