Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Fin de license Chaosium pour Sans Détour

Pages

1 2 .. 6
Wolfram

le 08.12.2018
à 17:42

  
Annonce officielle de l'éditeur américain ici :

texte

"La permission d'ESD d'utiliser nos marques, nos logos et toute la propriété intellectuelle associée a été retirée.

En tant que fans de Call of Cthulhu, vous méritez de connaître nos raisons pour lesquelles, malheureusement, nous ne pouvons pas continuer cette relation.

En résumé: ESD n’a versé à Chaosium aucune redevance sur ses ventes depuis la fin de 2016."

[...]

"À l'avenir, Chaosium a un nouveau titulaire pour Call of Cthulhu en français. Une annonce officielle sera faite sous peu."


Andre

le 09.12.2018
à 15:18

  
C'est pas joli ça, mais pas trop surprenant considérant tous les retard que nous avons observés.

Dommage car j'avais hâte de voir les Secret de Marseille.
Kreum

le 10.12.2018
à 11:37

  
Tout cela est bien inquiétant en effet... On imagine ce qu'on veut, mais la situation financière de l'éditeur est probablement peu reluisante... Et on les imagine mal survivre sans la licence.

Bon, nous verrons bien... Si l'aventure s'arrête là, j'espère qu'on pourra surtout retenir qu'ils sont su relancer une belle franchise et produire une belle quantité de suppléments de qualité. Et s'ils rebondissent grâce à leurs autres gammes, c'est encore mieux...

Et bien sûr, j'espère que les souscripteurs des deux grosses campagnes en attente en auront pour leur argent !! :O
Desparite

le 10.12.2018
à 12:22

  
L' "'affaire" est finalement sortie. Ca faisait des mois qu'elle larvait entre rumeurs persistantes et confidences informées.

Blackshield le turiféraire de SD nous aura presque fait douter du bouzin dans les commentaires du KS. Il n'aurait finalement été que naïf.

Et nous y sommes : SD, a perdu la licence ADC. A ce stade, il me semble inutile de refaire le match depuis 2016 (les boîtes s'amusent rarement à s'auto-crasher sciemment mais accumulent les erreurs, fautes et risques jusqu'au point de rupture).

Qu'en sera-t-il de l'avenir ?
L'avenir de la boîte :
pour ce qui me concerne et en ne proposant qu'une projection qui peut avoir ses failles, je pense que SD va très rapidement être mis en liquidation ou en redressement.

Essentiellement parce que ce sera la seule mesure qui va pouvoir geler la demande de Chaosium et permettra de continuer à payer les salariés (qui font vivre leur famille) quelques temps. Nous pouvons prier pour eux d'ailleurs car ils vont sacrément morfler si ce n'est pas déjà le cas.

Côté action de Chaosium, je pense que les avocats français de Chaosium déclencherons très probablement une procédure d'injonction de payer pour ne pas laisser l'hémorragie vider le malade).

Du coup je ne crois pas que Chaosium soient sincères lorsqu'ils donnent des signes de préoccupations pour la finalisation des Masques de Nyarlathotep et du jour de la Bête, c'est un coup de comm' pour ne pas se mettre à dos les pledgeurs français qui ont encore une ardoise de SD chez eux:
- soit Chaosium cherchent de l'argent, auquel cas ils agissent par procédure exécutoire et ils se paient sur la bête (tréso restante, vente de matos etc.). La distribution des campagne n'étant visiblement pas intégralement payée (et je pèse mes mots), l'argent pour le faire sera aspiré par Chaosium -> game over les pledgeurs.
- soit ils sont effectivement indulgents et font tout pour que les campagne soient effectivement distribuées, auquel cas un recours par procédure exécutoire serait aussi contre-productif qu'un lâcher de brochets dans un étang de pêche par préoccupation pour les pauvres petites truites qu'on aimerait quand même y voir grandir.

Je ne donne donc aucun crédit à la seconde hypothèse.

Suite plus bas...
Desparite

le 10.12.2018
à 12:39

  
Côté distribution des campagnes en cours sur Ulule, je pense qu'on ne verra probablement jamais autre chose que les PDF déjà produits. Pas de distribution des versions papier.

Compte tenu des éléments qui s'agglutinent sur mon HUD depuis juillet-août, je ne pense pas que SD puisse actuellement prendre en charge les coûts qui séparent ces ouvrages de la boîte aux lettre des Pledgeurs. L'hypothèse contraire impliquerait très certainement de le faire au détriment des salaires à court ou moyen terme et je ne crois pas que les salariés restant soient déraisonnables.

Peut-être que ça aurait été jouable si on leur avait laissé encore 6 mois, à force de petits déblocages. C'est mort aujourd'hui, en raison du coup de théâtre qui achève de mettre tous leurs futurs clients et surtout prestataires à cran, ce qui condamne très certainement SD à régler comptant toute prestation AVANT son accomplissement et la prive de facilités de paiement.

Accessoirement et comme nos contrats d'auteurs le mentionnent, la perte des droits ADC par SD leur fait également perdre automatiquement les nôtres sur les Masques et je suppose sur la campagne de la Bête.

Je ne suis donc pas sûr que quelqu'un s'avise aujourd'hui de prendre l'initiative de distribuer sans nous avoir au minimum consulté juste avant. J'exclue donc pour le moment les autres hypothèses (le repreneur distribue la campagne, Chaosium la distribue etc.).

Sombre avenir, courage à ceux sur le pont...
Desparite

le 10.12.2018
à 12:40

  
Je précise que mes propos n'engagent que moi et pas a priori la rédaction de TOC ou mes chers co-auteurs.
Xexes

le 10.12.2018
à 17:01

  
Aouch

ya encore la journée porte ouverte du 22 qui permettra d'infirmer ou d'affirmer toutes ces craintes

xexes

Tristan

le 10.12.2018
à 17:09

  
Trop de choses dépendent de l'identité, et de la bonne volonté, du repreneur de la licence pour qu'on puisse valablement spéculer sur l'avenir de Sans-Détour... et sur celui des 50 et quelques suppléments AdC qui, depuis deux jours, flottent dans les limbes.

On en saura plus dans quelques jours/semaines.

D'ici là, à part espérer que ça se passe au mieux pour les personnes concernées, les salariés de SD au premier chef, il n'y a rien à faire...
Vonv

le 10.12.2018
à 17:33

  
Qu'on m'enlève un doute: si il y a eu des soucis de paiement, il y a bien une défaillance de gestion quelque part chez un /des salariés de SD ?
Xexes

le 10.12.2018
à 17:41

  
Pas qu'une probablement..... À moins que Piotr, le gérant, n'ai fait de la rétention d'information particulièrement réussie je n'imagine pas la grande majorité des employés de SD ne pas être au courant de la situation.

De même je ne serais pas étonné que les plus bankables d'entre eux (Loic muzy le premier) ai prit la poudre d'escampette justement à cause de ce qui se passe.


Tous ces mensonges tout de même.......

xexes

Desparite

le 10.12.2018
à 18:25

  
Xexes a dit...
Aouch

ya encore la journée porte ouverte du 22 qui permettra d'infirmer ou d'affirmer toutes ces craintes
Ce serait une excellente initiative dans un monde où les sociétés en difficulté discuteraient clairement de leurs préoccupations économiques avec leurs clients potentiels.
Desparite

le 10.12.2018
à 18:37

  
Xexes a dit...
Pas qu'une probablement..... À moins que Piotr, le gérant, n'ai fait de la rétention d'information particulièrement réussie je n'imagine pas la grande majorité des employés de SD ne pas être au courant de la situation.

De même je ne serais pas étonné que les plus bankables d'entre eux (Loic muzy le premier) ai prit la poudre d'escampette justement à cause de ce qui se passe.


Tous ces mensonges tout de même.......
J'ai pu mal comprendre, mais il me semblait que Piotr avait quitté la direction opérationnelle de SD depuis des mois déjà.

J'ajoute qu'en dépit des erreurs et de la fébrilité de tout le monde (moi y compris) en ce moment sur les trucs auxquels on va devoir renoncer parce que perdus dans les limbes, je garde une tendresse particulière pour SD, surtout celui des grandes années, ils ont accompli un sacré truc pour l'ADC et plus généralement pour le jdr francophone dans les '10s.

Ils ont aussi donné leur chance à pas mal de monde (gagnant-gagnant évidemment) et réussi le tour de force d'en faire une affaire capable de nourrir plusieurs personnes.

Si je suis réglo, je ne peux pas laisser les errements des deux dernières années (et tout n'est pas encore sorti) occulter ça. Si vous nous lisez, Merci les gars.
Xexes

le 10.12.2018
à 18:49

  
@desparite: je sais , je crois au père noel, ils vont plutot tout annuler et se mettre en faillite.

Mais oui j'aurais apprécié qu'on nous explique, même si c'est pour dire " on a géré comme des manches et tout claqué en demoiselles de petite vertu & en coke .

en plus je commence à lire de ci delà des histoires de potentielles malversations : genre le comptable de SD qui est le dg de la boite qui a géré la vente des restes de ludik et également partie prenante de la boite possédant les droits de confront.....

Et sincèrement moi aussi j'ai une affection particulière pour leurs produits: en dehors de la collector des montagnes introuvable je dois avoir toute leur production.... et j'en ai avalé des couleuvres (la version 30ieme anniv qui tombe en miette, le criterium, la sacoche en simili cuir, les retards, les semis mensonges, les excuses foireuses etc....), tout ça car j'adore le jeu et son univers. et car leurs productions étaient qualitativement magnifique.

mais là j'ai juste l'impression de m'être fait dépouillé dans une ruelle sombre par un malfrat qui pour se justifier me dirait " c'est la faute du grand capital, désolé mec"

xexes

Lokhuzor

le 10.12.2018
à 20:10

  
Desparite a dit...
Accessoirement et comme nos contrats d'auteurs le mentionnent, la perte des droits ADC par SD leur fait également perdre automatiquement les nôtres sur les Masques et je suppose sur la campagne de la Bête.

Sombre avenir, courage à ceux sur le pont...
Je confirme de mon côté, la perte des droits ADC oar SD fait perdre pour SD les droits des textes que j'ai rédigé de mon côté pour Byzance. et surtout sa suite (Constantinople) qui avait été un temps envisagée.

Si SD s'oriente vers du Cthulhu libre de droits comme les XII Singes, à tout le moins il doit consulter les auteurs respectifs. Mais cette orientation à tout le moins est impossible pour les Masques et le Jour de la Bête.

Il n'y a plus qu'à attendre le son de cloche SD pour comprendre comment SD en est arrivé là, et on ne peut pas faire grand chose. Et aussi connaître les projets du prochain porteur de licence concernant l'Appel de Cthulhu (reprise de la création française ?)
Loye

le 10.12.2018
à 22:04

  
Chtite question dont la réponse pourrait intéresser les ceusses qui comme moi n'ont pas pledgé mais espéraient une sortie en boutique pour mettre la main sur le Jour de la Bête :
Pensez vous qu'il soit envisageable que dans un mouvement de désespoir ils se mettent à vendre les pdf, histoire de se faire un peu de csh facile, et histoire pour ceux qui l'auraient voulu de l'avoir aussi.

PS : je sais, ce serait pas cool pour les pledgers.

A la chasse aux goules, je n'veux plus y aller, maman ; les gens de la ville, m'ont pris mon fusil

Desparite

le 11.12.2018
à 09:11

  
Perso, et c'est un appel du pied. Je trouve que ce serait une bonne chose de libérer notre taf en basculant les PDF en Creative Commons accessibles à tous.

Mais c'est un projet qui ne peut pas se faire sans l'accord unanime de tous les auteurs ou de leurs ayant droits respectifs.

Pour une campagne comme les Masques ça implique l'accord :
- de tous les auteurs du texte modifié
- de tous les illustrateurs (à défaut on peut envisager de virer les illustrations des auteurs qui ne sont pas d'accord)
- il me semble que le/la maquettiste a également son mot à dire, à checker.
- de Chaosium (ayant droit des auteurs d'origine)

Le même mécanisme d'approbation unanime sera nécessaire si on veut vendre ces pdf.
Aziraphale

le 11.12.2018
à 09:19

  
C'est triste pour l'AdC et pour tous les gens qui travaillaient dans et autour de Sans Détour.
J'ai du mal à comprendre le fonctionnement de l'édition mais en gros pour les soit disantes rééditions bloquées depuis de mois, c'est mort ? (j'avais commandé au cœur des années 20)

Cthulhu noster qui es in maaribus

Xexes

le 11.12.2018
à 10:23

  
"Sans-detour joue le jeu du silence egalement avec Mahyar qui est sans nouvelles de l’éditeur..."
@ulule aventures

C'est peut être pour eux(parmi les contributeurs) que je suis le plus triste.

En grande majorité c'est des nouveaux dans le monde du JDR, voire des "jeunes" qui suivent Mayahr JDG & le reste de la bande sur les réseaux (à comparer aux contrib des masques & confront qui, pure spéculation de ma part, sont plus des rôlistes/gamers confirmés) .

Eux ils ont entrouvert la porte du JDR et ils risquent de se la faire claquer au nez

xexes

Desparite

le 11.12.2018
à 10:57

  
Tu as raison. Ce serait vraiment regrettable pour ceux qui venais au jdr par là, hélas je crains que pour eux la messe ne soit déjà dite.

J'ai appris il y a quelques mois pour Mahyar, visiblement ça ne s'est pas arrangé. Si mes sources sont fiables, il reste très soft dans son expression.

Je ne suis pas sûr qu'on mesure encore bien les retombées de ce qui se passe, lorsque les chiffres et les détails tomberont, ils risquent de marquer durablement une grosse frange du jdr et du financement participatif du jeu en France (je ne parles même pas des institutionnels du genre investisseurs résiduels ou des plateformes de financement participatif).

Pour me répéter encore une fois, on évoquait déjà ces risques (déresponsabilisation, cavalerie) dans un poulpkast sur le CF de 2012. A l'époque on devait passer pour des rabat-joie poussiéreux, nos contemporains seront peut être plus cléments.

Chacun voyant midi à sa porte, je trouve que ça va dans le sens de l'objectif que je propose pour le jdr rédigé : tendre à la décommercialisation du jdr pour viser le mécénat avant de basculer vers la gratuité avec possibilité de dons anonymes.
Tristan

le 11.12.2018
à 11:17

  
Desparite a dit...
Pour une campagne comme les Masques ça implique l'accord :
- de tous les auteurs du texte modifié
- de tous les illustrateurs (à défaut on peut envisager de virer les illustrations des auteurs qui ne sont pas d'accord)
- il me semble que le/la maquettiste a également son mot à dire, à checker.
- de Chaosium (ayant droit des auteurs d'origine)
Chaosium a cédé les droits de L'Appel de Cthulhu a un autre éditeur français, qui ne s'est pas encore fait connaître.

Ces droits incluent le droit de sortir des suppléments, y compris de traduire la nouvelle version de Masks of Nyarlathotep qui vient de sortir pour la v7.

Je ne pense pas que Chaosium octroie à des tiers le droit de diffuser une version parallèle, ça serait tirer une balle dans le pied de son nouveau partenaire.
Xexes

le 11.12.2018
à 11:33

  
Je viens d’appeler Sans Detour (le num n’envoie pas au siège mais chez les créatifs), en résumé:
-Les créas semblent avoir découvert la news comme tout le monde
-Tous les faits décrits par Chaosium sont exacts
-Sans Détour est en train de rédiger un communiqué

le monsieur que j'ai eu en ligne ne semblait pas très très serein

xexes

Loye

le 11.12.2018
à 12:13

  
Et si c'était Chaosium qui jouait au con ?
Si devant les succès à répétition des CFs ils avaient décidé de réinterprêter des clauses pour demander des royalties avant livraison alors qu'auparavant ils les demandaient après ?
Si SD avait refusé ce chantge ?
Ça collerait avec l'assertion de royalties non payés depuis FIN 2016 non ?

A la chasse aux goules, je n'veux plus y aller, maman ; les gens de la ville, m'ont pris mon fusil

Tristan

le 11.12.2018
à 12:29

  
Loye a dit...
Et si c'était Chaosium qui jouait au con ?
Si devant les succès à répétition des CFs ils avaient décidé de réinterprêter des clauses pour demander des royalties avant livraison alors qu'auparavant ils les demandaient après ?
Si SD avait refusé ce chantge ?
Ça collerait avec l'assertion de royalties non payés depuis FIN 2016 non ?
Je ne sais pas ce que stipule le contrat de licence, mais je serai surpris qu'il prévoie un versement des royalties sur un rythme autre qu'annuel, au grand maximum - trimestriel, semestriel ou annuel.

Pour l'instant, l'explication la plus probable est que Sans-Détour a bien déconné. Et bon, quand on oublie de payer son loyer, même si c'est pour de bonnes raisons, à un moment, le proprio se fâche.

Ce communiqué est un pavé dans la mare, mais j'imagine qu'il y a eu des mois d'échanges entre Chaosium et SD avant que ça ne devienne public.
Leeoneil

le 11.12.2018
à 14:51

  
Xexes a dit...
Je viens d’appeler Sans Detour (le num n’envoie pas au siège mais chez les créatifs), en résumé:
-Les créas semblent avoir découvert la news comme tout le monde
-Tous les faits décrits par Chaosium sont exacts
-Sans Détour est en train de rédiger un communiqué

le monsieur que j'ai eu en ligne ne semblait pas très très serein
Merci pour ces infos !

C'est Sans détours qui m'a relancé sur les jeux de rôle grâce à leurs superbes bouquins, et je leur dois de belles soirées de rigolade et de JDR depuis qu'ils avaient relancé Cthulhu.
ça donne une impression de gâchis terrible quand on voit ça de loin...
Lokhuzor

le 11.12.2018
à 15:39

  
Ce qui est étrange, c'est qu'aux Chimériades de cette année en mai dernier, en pleine souscription Confrontations, les relations entre Chaosium et Sans Détour me semblaient encore bonnes.

Mais il y a sûrement des choses sur lesquels on n'est pas au courant, ça pouvait aller mal sans que l'on le sache précisément. .
Desparite

le 11.12.2018
à 16:18

  
Tristan a dit...
Desparite a dit...
Pour une campagne comme les Masques ça implique l'accord :
- de tous les auteurs du texte modifié
- de tous les illustrateurs (à défaut on peut envisager de virer les illustrations des auteurs qui ne sont pas d'accord)
- il me semble que le/la maquettiste a également son mot à dire, à checker.
- de Chaosium (ayant droit des auteurs d'origine)
Chaosium a cédé les droits de L'Appel de Cthulhu a un autre éditeur français, qui ne s'est pas encore fait connaître.

Ces droits incluent le droit de sortir des suppléments, y compris de traduire la nouvelle version de Masks of Nyarlathotep qui vient de sortir pour la v7.

Je ne pense pas que Chaosium octroie à des tiers le droit de diffuser une version parallèle, ça serait tirer une balle dans le pied de son nouveau partenaire.
Oui, c'est aussi ma lecture : une croix sur la V7fr de SD pour une traduction de la V7 anglaise par le nouveau licencié en sortie fin 2019.

On m'a suggéré une autre hypothèse ; si le nouvel éditeur a les coudées franches sur la storyline des publications fr, possible qu'il vienne tout de même renifler la fraîcheur de ce qui reste dans les bacs pour la double campagne et tâter le terrain auprès des auteurs de la "surcouche créative" SD.

Si c'est faisable sans trop d'acrobaties et de coûts, ça lui fera toujours une publication rapide, pas très onéreuse et relativement attendue à se mettre sous la dent.
Tristan

le 11.12.2018
à 16:51

  
Desparite a dit...
Oui, c'est aussi ma lecture : une croix sur la V7fr de SD pour une traduction de la V7 anglaise par le nouveau licencié en sortie fin 2019.

On m'a suggéré une autre hypothèse ; si le nouvel éditeur a les coudées franches sur la storyline des publications fr, possible qu'il vienne tout de même renifler la fraîcheur de ce qui reste dans les bacs pour la double campagne et tâter le terrain auprès des auteurs de la "surcouche créative" SD.

Si c'est faisable sans trop d'acrobaties et de coûts, ça lui fera toujours une publication rapide, pas très onéreuse et relativement attendue à se mettre sous la dent.
D'un point de vue purement technique, si j'étais le repeneur, j'attendrai d'avoir sorti la vf de Pulp Cthulhu avant de toucher à la nouvelle version Chaosium de Masks of Nyarlathotep.

La campagne est tout à fait compréhensible sans, mais certaines options marcheront mieux avec...
Apocalypse25

le 11.12.2018
à 18:56

  
Tout ça est bien triste. J'ai recommencé à jouer à l'ADC et au JDR en général grâce à SD et leurs magnifiques éditions.
Bon courage aux salariés, j'ai déjà vécu ça et c'est pas facile.

Chtulhu for President

Eric

le 11.12.2018
à 22:19

  
Bonsoir à tous, je viens de lire cette analyse qui dépasse le cadre du FP des masques et qui offre une vue d'ensemble de la situation en étant documentée. Je la place donc ici en remerciant l'auteur pour ses recherches.
http://necrophiludique.blogspot.com/2018/12/confrontation-sans-detour-le-retour-de.html?m=1
Sergissan

le 13.12.2018
à 01:36

  
Personnellement je trouve ce cas de Sd-Gate assez dommage. Perdre un éditeur de Jdr français c est jamais bon
Toutefois il faut dire que depuis le CF Confrontation, SD cumule bourdes et fautes dignes d un étudiant de collège en matière de professionnalisme. Se lancer dans un CF avec 50% de stagiaire, proposer des visuels et modèles issus de communication qui ont 10 ans (et je passe sur les découpages d images faites sous paint et la digne de un gamin) et ne donner aucunes infos véritable...
Ces remarques ont sapé le peu de crédit que j' avais encore pour cette boîte qui nous sortait effectivement de belles traduction mais a des prix toujours plus dingues et aux besoin financiers hallucinés. J' en reviens sur le cf confrontation SD demandait 10 fois plus pour faire de la figurine déjà existante, alors qu un concurrent a financé un CD peu de temps avant avec autant de modèles, resculptes, en meilleure matière pour moins de besoin...

Bref une question reste où est passé l argent des cf? Alors que celui de confrontation battait son plein, on apprend que ludik bat de l aile, et les clients ludik reçoive une proposition de cf vers celui de sd.... On sent le financement détourné.

Idem pour celui des masques qui traine. Ayant connu assez bien le monde du livre, oui un retard d impression ça existe, mais autant de retard?

Reste qu a attendre un communiqué de sd qui sera, je l espère honnête.

Pour moi sd est mort depuis quelques mois, ceci n' est que le clou sur le cercueil
Jul (;,;)

le 13.12.2018
à 10:51

  
Il est long le nouvel an chinois cette année...
Darkkeeper

le 13.12.2018
à 12:14

  
Dommage.

Même si j'ai très peu acheté chez SD, je reconnais que pendant longtemps ils ont fait un super boulot.

Que Nyarlathotep veille sur toi...

David

le 13.12.2018
à 16:42

  
Communiqué Sans-Détour : http://www.sans-detour.com/actualites/communique/

Même les Chiens de Tindalos vont au petit coin!

Vonv

le 13.12.2018
à 16:53

  
Je vous laisse vous faire vos avis
Chaosium Inc., propriétaire du système de jeu de rôle Call of Cthulhu, n’a pas souhaité renouveler la licence de L’Appel de Cthulhu par les éditions Sans-Détour, exploitée et enrichie par notre société depuis 10 ans. Nous évaluons actuellement ensemble l’état des royautés encore à devoir.

Dans le respect du contrat qui nous lie, nous mettrons un terme à la production et la vente des produits de gamme de L’Appel de Cthulhu. Nos clients et la communauté seront informés prochainement de ce calendrier.

La fabrication de la campagne des Masques de Nyarlathotep et du Jour de la Bête sera bientôt terminée et prête à l’embarquement. Le retard de cette production nous a également porté préjudice, mais nous faisons en sorte que personne ne soit lésé et que cette campagne soit bien livrée. D’ailleurs, dans l’intérêt des fans et le respect du contrat, nous échangeons avec Chaosium sur ce dossier.

En 10 ans, Sans-Détour a porté la réputation de L’Appel de Cthulhu à un niveau jamais atteint auparavant. Et nous avons surtout apporté la même passion et la même expertise à toutes nos autres gammes et nombreuses productions. Sans -Détour est reconnu pour cela. Nous allons continuer à produire des jeux de qualité et à innover sans cesse, grâce aux talents exceptionnels des femmes et des hommes de nos équipes, pour le plus grand plaisir des joueurs et passionnés qui nous soutiennent.
Les éditions Sans-Détour
Sergissan

le 13.12.2018
à 17:09

  
un magnifique exemple de la communication de SD. Je suis blasé
Keihilin

le 13.12.2018
à 17:29

  
Mouai...

Ca n'explique rien .. A lire le communiqué, on comprend que Chaosium s'est levé du pied gauche et a décidé de façons arbitraire de retirer la licence AdC à Sans-Detour..

Bon, maintenant que c'est fait, l'autre Editeur (Edge?) va peut etre pouvoir se devoiler officiellement.

Cthulhu Fhtagn...

Aziraphale

le 13.12.2018
à 18:22

  
D'une imprécision totale. Sera t on remboursé pour ceux qui ont commandé des bouquins "soit disant en cours de réapprovisionnement " de la V6 ?

Et donc Edge ou Black Book ?

Cthulhu noster qui es in maaribus

Lokhuzor

le 13.12.2018
à 20:25

  
Ca serait bien que ce ne soit pas Edge, la politique de publication étant assez variable, un par an pour les gammes peu profitables à trois / cinq pour les gammes pour Star Wars (mais c'est trois gammes jointes).

Et en plus Edge ne fait pas de création française, à moins que pour cette nouvelle gamme, ils commencent à en faire, donc oui peut-être.

Khaos Project serait sûrement mieux comme éditeur, enfin je préférerais. Mais je crois que l'on n'a pas notre mot à dire, vu que le choix est apparemment déjà fait.
Darkkeeper

le 14.12.2018
à 10:39

  
Je ne suis pas étonné non plus.

Vraiment dommage.

Que Nyarlathotep veille sur toi...

Carter

le 14.12.2018
à 10:50

  
Pour Aventures aussi c'est compliqué.
Xexes

le 14.12.2018
à 12:30

  
un communiqué plein de vent de 233 mots après 5 jours de réflexions , ils sont sérieux ?

46 mots par jour , en comptant 10 h de travail par jour ça fait 4.6 mots de l'heure .....
(je suis conscient que cette comptabilité n'a aucun sens , mais ma SAN est au plus bas)

Et là ils plombent aventures, d'ailleurs QUID des 200k€ ?

xexes

Hegan

le 14.12.2018
à 12:56

  
Les 261 544 € ? Ils ont été affectés, pas d'inquiétude...

Enfin, pas à leur but initial...

(Sarcasme facile dû à l'excès de nouvelles de ces 48 dernières heures)

Etape suivante : déclaration de faillite officielle de SD au 31 / 12 / 2018.
Xexes

le 14.12.2018
à 13:25

  
Avant je pense... il est censé y avoir la journée porte ouverte du 22 et ça serait suicidaire de leur part de la maintenir .

xexes

Andre

le 14.12.2018
à 23:35

  
Bien dommage car, même si j'achète principalement en anglais (je suis Canadien et mes copains rôlistes dont tous anglophones), j'aimais bien les produit originaux que SD offrait (relativement à la France des Années Folles et Byzance Ans 800) en plus des traductions d'ouvrages allemands (Dementophobia, Terre Cthulhiana, Necronomicon) que je ne retrouve pas en anglais...et mon allemand et plutôt rouillé.

Et Secrets de Marseille était sur ma liste d'achat...Constantinople aussi à bien y penser. J'espère bien que le prochain éditeur ne rejetera pas tous ces produits potentiellement prêt (ou presque) du revers de la mains (même si ce n'est pas d'emblée).
Jul (;,;)

le 15.12.2018
à 21:08

  
"Bonjour,


bien sûr dans le cas où nous ne serions pas livrés de cette marchandise, nous procéderons à l'annulation et au remboursement de tout clients ayant commandés cela dans notre boutique.


Ludiquement,"
Philibert
Sergissan

le 17.12.2018
à 15:00

  
communiqué de SD sur leur FB qui est revenu à la vie.

«La page Facebook des éditions Sans-Détour a été fermée quelques jours pour les raisons suivantes :
Des menaces ont mis en cause l'intégrité physique des membres de l'équipe de Sans-Détour.
D'autres propos infondés ont été adressés à l'encontre de monsieur Ammirati, qui n'est pas un employé de l'entreprise.
Nous lui présentons nos excuses pour toutes les difficultés occasionnées.

Il est intolérable que l'ignorance l'emporte sur la recherche de réponses et la modération.
Notre page est un espace d'expression dans le respect d'autrui, où nous posterons bientôt les communications officielles sur les sujets qui vous préoccupent.
Sans-Détour»

encore un message sympa, mais qui ne dit rien et qui ne rassure pas. OK on nous dit que ça va venir... espérerons que ce ne soit pas trop tard.
Darkkeeper

le 17.12.2018
à 18:53

  
Je trouve ça inacceptable mais je ne suis pas étonné. Il y a toujours eu des personnes aux sang chaud au sein de la clientèle de SD. Déjà à l'époque de la traduction de Trail of Cthulhu par le 7ème Cercle, des menaces avaient été faite au personnel du 7ème Cercle car apparemment une alternative à l'Appel de Cthulhu dans les boutiques était insupportable pour certains.

Que Nyarlathotep veille sur toi...

Sergissan

le 17.12.2018
à 20:29

  
Je viens de voir sur infogreffe.fr que SD a été radié le 12/12/2018...

ça laisse de moins en moins d'espoir
Desparite

le 18.12.2018
à 09:24

  
Sergissan a dit...
Je viens de voir sur infogreffe.fr que SD a été radié le 12/12/2018...

ça laisse de moins en moins d'espoir
Petit éclaircissement avec la lampe-torche du droit des sociétés : Ce qui a été radié c'est uniquement un établissement de la société Sans Détour et non la société dans son intégralité.

Dans le détail ce qui s'est passé c'est :
- changement de siège social de Oyonnax vers Villeurbanne, puis
- radiation de l'établissement d'Oyonnax

Cette mesure ne me semble donc pas particulièrement inquiétante, au contraire, en réduisant leur nombre d'établissements, ils diminuent leurs charges fixes.
Desparite

le 18.12.2018
à 09:26

  
Hegan a dit...

Etape suivante : déclaration de faillite officielle de SD au 31 / 12 / 2018.
F5 -> https://www.procedurecollective.fr/fr/recherche.aspx?q=VILLEURBANNE
Sergissan

le 18.12.2018
à 10:37

  
Merci Desparite pour cette info.
Hegan

le 18.12.2018
à 18:10

  
je n'ai rien vu concernant SD, mais je n'ai fait que regarder en diagonale...

Donc ?
Darkkeeper

le 19.12.2018
à 08:18

  
Cela veut juste dire que si SD fait faillite, on le verra sur ce lien.

Que Nyarlathotep veille sur toi...

Desparite

le 19.12.2018
à 09:09

  
Si jamais un jugement (d'ouverture) les déclare en redressement judiciaire ou en liquidation judiciaire alors oui, on le verra à cet endroit (a priori sous 2-3 jours).

Ca ne sera pas le cas s'ils prennent l'initiative de fermer eux-même la boutique sans faire de vagues, par exemple en nommant un liquidateur (sans intervention d'un tribunal).
Dans ce cas, le moyen le plus efficace pour le savoir consistera à checker régulièrement leur fiche société au RCS.
Desparite

le 19.12.2018
à 09:18

  
Je ne pense finalement pas qu'ils s'orientent immédiatement vers cette voie, à mon avis ils vont d'abord essayer de trouver une société pour racheter leur fond de commerce.
Pourquoi ? Parce qu'une poursuite d'activité dans un marché où 20% des gens s'en foutent, 10% sont devenus des fanboys suicidaires, 30% demandent à juger sur résultats et les 40% restant sont un mélange d'hostiles et de snipers d'ambulance, ça va être coton, perso "j'y enverrai pas un chien vérolé"

Pour le dire sobrement, ce sera aussi difficile (et très couteux) de retrouver des (grosses) licences à exploiter, des auteurs, des fournisseurs et des partenaires.

En dépit de leur mérite indéniable sur 3/4 du parcours et de l'état probable de leur tréso actuelle, le SD-Gate vient de crâmer leur réputation au 3è degré : faire des affaires sereinement sera très très difficile après ça, sans parler des financements participatifs qui leur semblent définitivement inaccessibles en raison de l'épuisement du capital confiance.

Bon, je n'exclue pas définitivement une sortie miraculeuse où ils pourraient finalement tout expliquer et tout livrer, mais on connaît la probabilité des miracles en matière de gestion commerciale (?)
Hegan

le 19.12.2018
à 09:37

  
Pour les financements participatifs, c'est certain que c'est cuit et pour eux et pour beaucoup d'autres éditeurs par contre-coup.

Merci pour le lien en tout cas.

En termes légaux ils peuvent changer de nom "discrètement" ?
Desparite

le 19.12.2018
à 12:53

  
Oui, c'est tout à fait possible mais en terme de réputation, compte tenu du contexte, ça reviendrait à essayer de voler son thon à un grand requin blanc bien énervé dans une piscine de gymnastique 3è âge bondée.
Loye

le 20.12.2018
à 19:38

  
Tiens une petite question au passage qui ne vaut pas grand chose en l'absence d'infos :
Pensez vous que si c'est Larousse qui récupère la licence Appel de Cthulhu, Vonv' en serait le directeur artistique ?

A la chasse aux goules, je n'veux plus y aller, maman ; les gens de la ville, m'ont pris mon fusil

Vonv

le 20.12.2018
à 19:48

  




Au sékoooooooooooooooooooooooooooooooor !
Sergissan

le 20.12.2018
à 20:00

  
ben moi je veux bien que TOC récupère les droit et soit fournisseur officiel de l'Appel.

Aller on fait une pétition!!!!!

en tous cas, ils communiqueront mieux que SD qui nous a encore fait 2 superbes communiqués (un pour promouvoir les Contrées du rêve, l'autre pour dire qu'ils partent en vacances)
Desparite

le 21.12.2018
à 08:59

  
Côté communication, je sais pas si on ferait mieux, mais c'est sûr que ça serait un autre style.

"News du 12 décembre 2027 :

Rien de neuf, arrêtez de nous casser les tentacules dans les commentaires, on a vos IP."
Keihilin

le 21.12.2018
à 11:43

  
J'ai été jeter un oeil sur les forum d'Edge.. vu que la rumeur porte a croire qu'ils vont reprendre CaC..

et effectivement, la question a clairement été posé, un membre de staff y a répondu ceci :


Question:
"Des rumeurs circulent selon lesquelles il s'agirait d'Edge. Des news à ce sujet ?"

Reponse:
"On en reparlera plus tard ;)"


Bon, ca ne confirme ni n'infirme rien, mais quand meme.. aurait-il répondu ca si ils ne reprenait pas la licence ??

Cthulhu Fhtagn...

Desparite

le 21.12.2018
à 15:20

  
Vous en penseriez quoi les gars ? (Si c'était effectivement Edge qui reprenait)
Keihilin

le 21.12.2018
à 15:51

  
De chez eux, j'ai Degenesis et Fin du Monde (Zombi)
C'est du beau matos. Mais il le sont aussi en VO.

Ce que je veux dire, c'est que Si Edge "copie / colle" la maquette de la VO pour Cthulhu, ca va moyen me plaire.. j'aime pas leur dessin.. ca fait Cartoon.

Cthulhu Fhtagn...

Carter

le 21.12.2018
à 17:25

  
Hello,

Cela semble se confirmer de plus en plus que c'est Edge.
Perso ce qui me gêne le plus avec Edge c'est le délai de sorti des ouvrages JDR.
Quand je regarde les gammes de l'Anneau Unique, celles à l'époque de Dark Heresy, Rogue Trader et cie.... faut pas être pressé pour voir un ouvrage sortir.
En comparaison, à la grande époque de SD c'était un supplément tous les 2 mois voir moins.
Desparite

le 21.12.2018
à 17:32

  
J'aime bien le côté "comme chez mémé" des petits éditeurs, Edge ça risque de ronronner en terme de qualité mais est-ce qu'on retrouvera ce petit supplément d'âme façon SD des débuts ?
Lutin

le 21.12.2018
à 17:58

  
Edge appartient à Asmodée qui détient FFG.

Je pense que le coté international sérieux à plus séduit Chaosium.

Mon avis, Edge c'est essentiellement de la traduction, de licence FFG, Games Workshop, Cubicle 7.
J'ai peur qu'ils ne fassent que de la traduction brute dans le même design que la VO.
J'aimerais me tromper mais je ne les vois pas faire des ouvrages Made in France.
Dans le moins pire de mes mondes, des scénarios/campagnes clé en main quelque chose qui se consomme et non un livre d'Histoire/Géo avec du mythe dedans. C'est méchant mais là je ne vois que leur coté rentabilité, profit.
Lokhuzor

le 22.12.2018
à 10:08

  
Nouveau message de Chaosium aujourd'hui,

https://www.chaosium.com/blogfurther-statement-about-ditions-sansdtour

On est loin d'avoir les boites je crois, même si elles existent. Je crois qu'il vaudrait mieux que SD se manifeste, même en période de vacances.
Andre

le 22.12.2018
à 12:40

  
Ce n'est pas la première fois que Chaosium retire ou ne renouvelle pas une licence et accorde une licence temporaire pour permettre de compléter la livraison d'un produit financé par le biais de Kickstarter : 1er exemple , 2e exemple , toutefois, c'est bien la première fois qu'il indique ne pas être en mesure de communiquer avec le principal intéressé.
Burt

le 22.12.2018
à 15:00

  
suivant cette dernière new de Chaosium, je trouve hallucinant qu'ils ne reçoivent aucune réponse. ça paraît dingue....
Tristan

le 23.12.2018
à 12:18

  
Nouveau communiqué de Chaosium

https://www.chaosium.com/blogchaosium-unilaterally-issues-limited-license-extension-so-ditions-sansdtour-can-fulfil-their-obligations-to-ululecom-backers/
Andre

le 23.12.2018
à 15:28

  
Belle façon de mettre de la pression sur Sans-Détour et de s'assurer les bonne grâces des rôlistes francophones..ou du moins un grand nombre...en faisant en sorte que ceux qui ont participé à ces deux campagnes de financement reçoivent leurs dus. Les précommandes, toutefois, ne semblent pas être incluses dans cette licence temporaire.
Kerk

le 23.12.2018
à 15:49

  
Par contre, et c'est inquiétant, pas la moindre nouvelle pour ceux et celles qui ont commandé une réédition...
Andre

le 23.12.2018
à 17:45

  
Kerk a dit...
Par contre, et c'est inquiétant, pas la moindre nouvelle pour ceux et celles qui ont commandé une réédition...
Effectivement, c'est un autre point d'interrogation.

Ce que je ressort de la lecture des communiqués de Chaosium (et j'admets que je peux être loin dans le champs), c'est qu'il tente de limiter les dégâts en permettant ESD de compléter, légalement, la livraison de de qui est dû aux pledgeurs des 2 campagnes, tout en empêchant ESD de continuer à s'enrichir indûment sur leur dos: précommandes, ventes et annoncés de nouvelles publications faites après là perte de licence (soit la date du 1er octobre 2018 et les suivantes).

Malheureusement, au final, je crois bien que ce n'est pas tous qui recevront ce qu'ils ont acheté. Et sans connaître la teneur exacte des termes de cette licence temporaire, c'est bien embêtant de savoir où se situe le statut des précommandes (Masques, Bêtes, Réédition et autres) faites avant la 1er octobre 2018, mais non-livrées à ce jour.
Jul (;,;)

le 24.12.2018
à 10:42

  
Ayant précommandé chez Philibert en mai... 2017, j'avais reçu, via SD, le PDF du "Jour de la Bête"
Du coup, comme Andre, je m'interroge sur les non "pledgeurs" ayant acheté avant ce fatidique 1er octobre 2018
(J'ai aussi préco "Les Masques..." cet été mais là, nul PDF... Ce bordel XD )
Sergissan

le 26.12.2018
à 13:28

  
Bon un nouveau rebondissement dans l'affaire du Sd-Gate :
Le site de l éditeur est indisponible. Toujours pas de communiqué... Mais c est les vacances...
Andre

le 26.12.2018
à 13:50

  
Sergissan a dit...
Bon un nouveau rebondissement dans l'affaire du Sd-Gate :
Le site de l éditeur est indisponible. Toujours pas de communiqué... Mais c est les vacances...
Pas certain de ceci, car je suis présentement sur le site de SD. Ça me semble plus à une panne temporaire ou une mauvaise connexion.
Sergissan

le 26.12.2018
à 17:08

  
euh une mauvaise connexion, tu peux oublier... ou alors on est plusieurs, chacun dans un coin de france, à avoir la même.

Bon après c'est peut-être juste un soucis de leur serveur, mais j'ai trouvé ça humoristique.
Erikmananlyr

le 26.12.2018
à 17:43

  
Sergissan a dit...
Bon un nouveau rebondissement dans l'affaire du Sd-Gate :
Le site de l éditeur est indisponible. Toujours pas de communiqué... Mais c est les vacances...
SD a juste fait savoir qu’ils étaient en vacances du 21/12 au 03/01... (à confirmer pour la période en question...).
La communication n’etait pas leur point fort ... la gestion de crise tout autant...
Sergissan

le 27.12.2018
à 14:00

  
qu'ils soient en vacances, certes, mais que le site ne soit plus trouvable sur un moteur de recherches... ou alors je suis mauvais XD
Erikmananlyr

le 27.12.2018
à 15:40

  
Ils ont probablement fait comme pour leur Facebook : désactiver leur site le temps des vacances en raison de nombreux messages de mécontentement
Darkkeeper

le 29.12.2018
à 12:35

  
Le site semble être revenu...

Que Nyarlathotep veille sur toi...

Andre

le 29.12.2018
à 16:45

  
En réponse sur le forum du BRP et Yog-Sothoth Michael O'Brien indique en gros que Chaosium n'ont rien reçu d'ESD depuis le 4e trimestre 2016, et ce malgré ses demandes répétées de rapports de vente et de paiement. Chaosium à fait preuve de grande patience en partie dû aux respect et admiration qu'il a pour ESD, mais lorsqu'il est venu temps de renouvelé la licence, Chaosium s'est dit que ça suffisait.

Sans grand nouveau, ça clarifie un peu certain point.
Hegan

le 29.12.2018
à 18:39

  
Cette histoire est décidément lamentable.

J'espère avoir mes campagnes via le FP... Un jour ....
Lutin

le 30.12.2018
à 08:55

  
Ce qui correspond à la période où ESD ont fait leur super promo de -50% sur presque tout le catalogue.
Andre

le 03.01.2019
à 12:50

  
Voice la nouvelle annonce de Chaosium.

En gros:
- ESD a été informé de cesser toutes préventes des Masques et de la Bête sur leur site [et probablement toutes (pré)ventes car ESD n'a plus les droits depuis le non-renouvellement de la licence].
- Chaosium "amende" les termes de la licence speciale, qui autorise ESD a remettre aux pledgeurs des 2 campagnes Ulule leurs biens, afin d'inclure aussi les précommandes (de ce 2 campagnes seulement) faites auprès de ESD jusqu'en date du 2 janvier 2019.
- Toutesfois, cet amendement ne s'étend pas aux préventes faites chez un tiers (exemple: magasin de jdr) et Chaosium recommande de prendre des arrangements pour être remboursé.
Sergissan

le 03.01.2019
à 13:21

  
cool j'avais pas ma dose de Dallas-ESD

et SD qui ne réponds pas, bon ils sont revenu de vacances demain, on va avoir encore un épisode avec un bon cliffanger!!!!

quoi comment ça je suis cynique? naaaaaaaaaaaan
Keihilin

le 09.01.2019
à 15:49

  
Ils attendent la nuit de Walpurgis, pour annoncer le nom du nouvel editeur ??

Cthulhu Fhtagn...

Desparite

le 09.01.2019
à 17:13

  
Pas faux.
Il y a pas mal de spéculations sur Edge, m'enfin on n'est pas plus avancés.
Andre

le 09.01.2019
à 20:48

  
Je suis peut-être à côté de la piste, mais est-il possible que l'annonce du nouvel éditeur soit retardé du fait que ESD continue à vendre des produits AdC hors licence empêchant ainsi ce nouvel éditeur de démarrer ces opérations?
Burt

le 10.01.2019
à 08:42

  
Effectivement, peut être qu'ils ne se révèlent pas pour ne pas mettre les doigts dans l'engrenage de la tempête actuelle et qu'ils diront qui ils sont une fois l'affaire calmée.
Desparite

le 10.01.2019
à 10:03

  
Je me demande si le nouvel éditeur n'est pas simplement en train d'organiser son planning de sorties histoire de profiter de l'annonce de Chaosium pour communiquer sur ses premières publications.

Il ne faut pas non plus oublier qu'une licence, même si on s'entend globalement sur le principe, ça prend un peu de temps à signer. Compter au moins deux à 5 semaines pour les aller-retour sur les relectures et avant ça, il y a une phase de pré-négo qui prend aussi un peu de temps.

Dans l'intervalle, ça laisse un peu plus de temps pour décanter le drama entre SD et Chaosium. Et si la décantation n'est plus possible (en gros si SD n'arrête pas de jouer au fifou avec la propriété intellectuelle de Chaosium), alors il faudra attendre l'issue du rapport de force entre les deux antagonistes.
Comme vous le faisiez justement remarquer, ce n'est pas très bon pour les affaires d'ouvrir sa boutique dans un local où le proprio et l'ancien locataire se filent encore des coups de surin devant vos clients. Le nouveau licencié a donc tout intérêt à exiger de Chaosium qu'ils fassent le ménage avant d'entrer en scène :

L'issue du rapport de force :
- soit Chaosium lâche le morceau proprement avec un accord sur l'extension du délai de distribution des stock de SD du genre 24 mois fufu exclusivement via des distributeurs (elle est souvent de 12 mois suivant la date d'une rupture "propre" - ici elle est bien dégueue). Il lui faudra tout de même faire avaler cette pilule amer au nouveau licencié.

- soit SD lâche le morceau en se prenant une bonne vieille intimidation juridique virile.
Par exemple une bonne grosse saisie contrefaçon des familles avec le procès qui va bien derrière.
Ca peut aller très vite si Chaosium peut allonger le pognon des huissiers et avocats, surtout si les infos que j'ai entendues sont exactes pour les boutiques françaises qui proposeraient des produits SD récents à la vente en rayon.

D'ailleurs à ce sujet, je resterait prudent si j'étais une boutique qui voudrait vendre les tout derniers ouvrages de SD car on n'est vraiment pas loin du recel de contrefaçon de droit d'auteur. Du pénal à 1 875 000 euros d’amende au max

A bon entendeur...
Burt

le 10.01.2019
à 11:32

  
Oui, c'est assez fou, je ne comprend pas mais on peut visiblement encore tout acheter de la gamme Chtulhu sur le site de Sans Détour. Alors je sais pas s'ils ont le droit de le faire mais s'il y font ça sans l'avoir ou si on peut "payer sans être sûr d'être livré"... c'est pas très honnête.
Wolfram

le 10.01.2019
à 11:58

  
Déjà, je vois mal le repreneur débouler tant que les Masques et Jours de la Bêtes n'aient pas été livrés.

Ensuite, le repreneur devra s'annoncer comme sérieux, solide et digne de confiance après cet incident. Au lieu de juste annoncer en 2 lignes sur Facebook " Yo les gens, au fait c'est nous qui reprenons l'AdC. Cool, hein ?" , il devrait clairement annoncer les titres à venir, montrer quelques visuels et des dates de sortie qu'il est certain de pouvoir respecter, sans qu'elles soient non plus trop distantes de l'annonce de reprise ...

Ce qui demande quand même pas mal de boulot avant de poser ses c**illes sur la table.
Desparite

le 10.01.2019
à 16:35

  
Burt a dit...
Oui, c'est assez fou, je ne comprend pas mais on peut visiblement encore tout acheter de la gamme Chtulhu sur le site de Sans Détour. Alors je sais pas s'ils ont le droit de le faire mais s'il y font ça sans l'avoir ou si on peut "payer sans être sûr d'être livré"... c'est pas très honnête.
La réponse n'est pas tranchée tant qu'un juge ne s'est pas prononcé (ce qui n'arrivera peut être jamais), mais mon analyse juridique du bousin, c'est qu'en continuant à distribuer des exemplaires malgré leur violation de la licence de Chaosium et en dépit de sa résiliation par Chaosium, chaque vente constituerait une contrefaçon de droit d'auteur.

En effet, vu que la résiliation intervient pour faute de SD (non paiement des royalties), il y a 9 chances sur 10 pour que SD ne puisse plus bénéficier de la clause usuelle qui prévoit un délai pour écouler les marchandises sous licence après la fin de celle-ci (souvent pendant 12 mois après la fin de la licence).

SD prendrait donc des risques assez important en continuant les ventes de ces produits AdC devenus sensibles. (Et encore, certains ouvrages sont plus vérolés que d'autres en terme de droits Chaosium)

Ce qui est sale, c'est que la contrefaçon est un délit pénal, du coup, ça éclabousse partout autour : à chaque fois qu'un client SD qui est au courant de ce qui se passe achète un produit SD Appel de Cthulhu soumis à cette licence Chaosium, il commettrait donc lui-même un recel de contrefaçon (une infraction pénale). Bien sûr ; très peu de risques d'être poursuivi - je n'en dirait pas autant des boutiques qui revendent du SD récent.

Je rappelle juste qu'à ce stade il ne s'agit que d'une analyse au doigt mouillé et que la présomption d'innocence incite à rester mesurés. Beaucoup de faits ne sont pas connus, idem pour le contenu exact de la licence.
Jul (;,;)

le 10.01.2019
à 19:11

  
Sans Détour n'a plus la licence depuis septembre ou décembre, je ne sais plus, mais quid du dépôt légal ? C'est rétroactif le retrait de licence ? Si le dépôt légal est de juillet 2018 par exemple, quand la licence avait cours, c'est illégal de vendre le produit tant qu'aucun jugement n'est effectif ? Était-il prévu qu'en cas de non respect du contrat, seraient interdits les objets parus avant rupture dudit contrat ?
Andre

le 10.01.2019
à 21:22

  
Jul (;,;) a dit...
Sans Détour n'a plus la licence depuis septembre ou décembre, je ne sais plus, mais quid du dépôt légal ? C'est rétroactif le retrait de licence ? Si le dépôt légal est de juillet 2018 par exemple, quand la licence avait cours, c'est illégal de vendre le produit tant qu'aucun jugement n'est effectif ? Était-il prévu qu'en cas de non respect du contrat, seraient interdits les objets parus avant rupture dudit contrat ?
Je suis loin d'être expert, mais à ma compréhension, sauf si il y a une clause tel que mentionné pas Desparite, ESD n'a plus le droit de les vendre depuis le 1er octobre car il n'a plus le droit d'utiliser le système AdC et les éléments de l'AdC qui ne sont pas libre de droit.

Et en décembre, ESD a été "sommé" de cesser la vente et prévente des Masques et de la Bête (et possiblement tous autre produit AdC).
Desparite

le 11.01.2019
à 11:01

  
Jul (;,;) a dit...
Sans Détour n'a plus la licence depuis septembre ou décembre, je ne sais plus, mais quid du dépôt légal ? "
Le dépôt légal est une obligation qui pèse sur les éditeur, imprimeur, producteur, importateurs et leur impose de transmettre une copie de leur ouvrage papier à un organisme (la BnF) qui va l'archiver.

Je ne vois pas trop ce que vient faire le dépôt légal dans la problématique entre SD, Chaosium et les souscripteurs, peux-tu clarifier stp ?
Desparite

le 11.01.2019
à 11:23

  
Jul (;,;) a dit...
c'est illégal de vendre le produit tant qu'aucun jugement n'est effectif ?
Pour le savoir, il faudrait entendre la réponse d'un tribunal (le seul habilité à reconnaître officiellement la légalité ou l'illégalité effective d'un comportement).
Ca n'empêche pas de faire une analyse juridique de la situation pour essayer d'anticiper quelle pourrait être la réponse probable d'un tribunal si on lui posait la question.

Pour ma part, je pense que c'est très certainement illégal et dans tous les cas très risqué pour SD depuis le jour de l'annonce officielle de résiliation de Chaosium et pour toutes les nouvelles ventes qui impliquent des sorties de stock de SD vers le reste des agents économiques (vente en ligne aux particuliers, vente aux boutiques etc).

La vente entre particuliers (s'il faut le préciser) et la vente par les boutiques des ouvrages qu'elles avaient déjà en stocks avant la résiliation n'est pas inquiétée.
Était-il prévu qu'en cas de non respect du contrat, seraient interdits les objets parus avant rupture dudit contrat ?
Faudrait zieuter le contrat de licence
Je ne pense pas qu'ils aient prévu une telle disposition qui semblerait un peu aléatoire au niveau des résultats (ça pourrait sanctionner Chaosium tout autant que SD selon le contexte).

Il n'empêche que si la licence saute, SD perd d'un coup tout droit de vente, reproduction et représentation sur les oeuvres de Chaosium.
Desparite

le 11.01.2019
à 11:52

  
Andre a dit...
il n'a plus le droit d'utiliser le système AdC et les éléments de l'AdC qui ne sont pas libre de droit.
Juste une petite précision en passant : le droit d'auteur en France n'interdit pas de reprendre un système de jeu en tant que tel
(par exemple le fait de lancer un D100 pour le comparer à un score de compétence pour savoir si on a réussi ou le fait d'avoir des points pour représenter la folie qui gagne un personnage).

Les idées en tant que telles ne sont pas (encore) appropriables (en France).

Ce que le droit d'auteur protège ce sont les personnes pour la forme qu'elles donnent, de manière personnelle aux idées qu'elles ont en tête (ici un système de jeu).
Ce qui est protégé, ce sont donc par exemple la succession de mots qu'un rédacteur va choisir et utiliser pour décrire (donner une forme) au système auquel il pense. A condition que ce choix de mot reflète la personnalité de ce rédacteur.

Par exemple écrire :
"Lancer 1D100. Si le résultat est supérieur au score de compétence, le test réussi, sinon il échoue" semble une formation très impersonnelle, son auteur ne sera donc probablement pas protégé par le droit d'auteur.

En revanche écrire :
"Mes petits loulous, c'est l'instant magique où vous serez appelés à faire rouler vos dés dans votre ch'tite minime avant de les faire rouler devant vos potes ébahis par le résultat ! Arrêt sur image : si votre D100 indique moins ou pareil que la compet' de votre investigos : Bingo ! Il réussit. Si c'est plus que son score de compétence, Malheur, il échoue et dans la poussière se vautre."
reflète bien plus certainement une personnalité et protègera son auteur.

Lorsque 5 sculpteurs font une statue en observant tous le même modèle et qu'ils donnent chacun une forme personnelle à leur sculpture, ils sont tous protégés par le droit d'auteur sans problème de contrefaçon (s'ils ne se sont pas copiés).

Une licence de droits d'auteur, c'est un contrat qui porte - en France - sur des droits d'auteur, autrement dit sur ce qu'un ou plusieurs auteurs d'oeuvres originales laissent faire à une ou plusieurs autres personnes avec ces oeuvres.

Transposé pour Chaosium, la licence Cthulhu est indispensable pour toute personne qui souhaite faire des copies, traductions, impressions, modifications, longues citations des textes sur lesquels Chaosium a des droits (les textes anglais d'origine) et gagner de l'argent avec.
Sans cette licence, on tombe rapidement dans la case "contrefaçon" qui est un délit pénal lourdement sanctionné.

Par contre, si on se contente de reprendre le système chaosium tout en ne reproduisant / représentant aucun élément original (textes, noms, marques...), on ne commet pas de contrefaçon. Je suppose (sans l'avoir épeluché de A à Z) que la campagne des 5 supplices est dans cette catégorie et ne reproduit que très peu d'éléments originaux de Chaosium. SD pourrait donc continuer à la vendre après avoir viré quelques passages.
Desparite

le 11.01.2019
à 11:56

  
Il ne faut pas oublier qu'il existe quelques autres mines juridiques susceptibles de venir faire chier, même si on échappe à la case contrefaçon.
Je pense en particulier à la concurrence parasitaire (quand il est évident qu'on s'est largement inspiré de ce que fait qq'un d'autre et qu'on cherche à en profiter pour ne pas dépenser sois-même de l'argent du temps tout en gagnant du pognon).

Plus récemment et dans un autre genre : la loi sur le secret des affaires (belle saloperie !).
Andre

le 11.01.2019
à 12:48

  
@Desparite

Je suis d'accord, le système à D100 dérivé du BRP de Chaosium a plusieurs variantes internes (RuneQuest v1, v2 et la dernière version, Nephelim, Call of Cthulhu etc.) Et externes (RuneQuest v3 à v6 ou 7, Rennaissance (et produits dérivés), Mythras, et d'autre) que ESD pourrait reprendre quelque chose de la sorte (Renaissance et Mythras ont une OGL) et mijoté un système similaire...mais je ne sais pas s'il pourrait légalement faire un clone exact de la variante AdC de ce système D100.


Bof entretemps ESD annoncé aujourd'hui (le 11) l'arrivée des ouvrages manquants de la réédition anniversaire et hier (le 10) leur journée porte ouverte de semaine le samedi 12 janvier. Pas un mot sur cette affaire.
Sergissan

le 11.01.2019
à 12:56

  
Erikmananlyr

le 11.01.2019
à 13:24

  
Andre a dit...
@Desparite

Je suis d'accord, le système à D100 dérivé du BRP de Chaosium a plusieurs variantes internes (RuneQuest v1, v2 et la dernière version, Nephelim, Call of Cthulhu etc.) Et externes (RuneQuest v3 à v6 ou 7, Rennaissance (et produits dérivés), Mythras, et d'autre) que ESD pourrait reprendre quelque chose de la sorte (Renaissance et Mythras ont une OGL) et mijoté un système similaire...mais je ne sais pas s'il pourrait légalement faire un clone exact de la variante AdC de ce système D100.


Bof entretemps ESD annoncé aujourd'hui (le 11) l'arrivée des ouvrages manquants de la réédition anniversaire et hier (le 10) leur journée porte ouverte de semaine le samedi 12 janvier. Pas un mot sur cette affaire.
Et surtout rien sur la possible livraison des campagnes Masques de Nyarlathotep/Jour de la Bête...
Erikmananlyr

le 11.01.2019
à 13:31

  
@Desparite
Les 5 supplices, je pense, ne peut pas être vendu tel quel, pour plusieurs raisons, à minima :

- l'utilisation du système BRP qui est propriété de Chaosium
- l'utilisation du nom "Appel de Cthulhu

Maintenant, passés ces deux petits détails, l'utilisation d'un système d100 similaire à du BRP ou à Basic (celui de Casus Belli), et un nouveau nom de JDR dans l'univers de Lovecraft permettraient à SD de continuer leur travail.
Reste à savoir, vu les derniers évènements, si SD aura ou retrouvera la confiance des joueurs...
Desparite

le 11.01.2019
à 15:00

  
En considérant les choses plus largement, je pense effectivement que si SD veut rebondir (et si c'est encore possible économiquement et humainement), il faudra qu'ils relèvent plusieurs défis en mode Chevaliers du Zodiac Vs Sanctuaire :

- (re)développer un mode de vente qui pourra suppléer au grillage de leur capital confiance dans le petit monde du financement participatif,

- essuyer le vomi radio-corrosif qui a été renversé par terre avec les évènements du second semestre 2018.
Au minimum il faudra bien nettoyer la zone du côté des clients (et éventuellement des boutiques).
Ca implique évidemment de :
- livrer autant de monde que possible et/ou de rembourser proprement ("rend l'argent !") dès 2019
- de débloquer la touche du clavier qui les maintient en mode Fifou sur les droits d'auteurs de Chaosium.

- se retrouver des auteurs talentueux et rigoureux avec lesquels bosser en mode gagnant-gagnant (ou une licence à la fresh détenue par des ayant droit qui ont hiberné ces 6 derniers mois),

- je suppose que ça va aussi impliquer une grosse remise en question de leur comm' que - je ne sais pas pour vous - je trouve un poil trop jupitérienne voire pompier-pyromane ces derniers mois.
Une pincée d'humilité et de Fred Henrysme ne leur ferait pas de mal en termes d'image,

Ca ne va pas être facile mais puisqu'on est à l'heure des voeux, je leur souhaite beaucoup de courage et de tenacité ! Ce n'est pas impossible s'ils réagissent promptement (et si leurs tréso n'est pas dans le rouge).
Oué, je sais ce post peut sentir fort le donnage de leçon mondain pourtant c'est pas mon intention, plutôt un RETEX en mode bouteille à la mer.

Votre avis sur le sujet ?
Tristan

le 11.01.2019
à 15:30

  
ErikManAnLyr a dit...
Maintenant, passés ces deux petits détails, l'utilisation d'un système d100 similaire à du BRP ou à Basic (celui de Casus Belli), et un nouveau nom de JDR dans l'univers de Lovecraft permettraient à SD de continuer leur travail.
Reste à savoir, vu les derniers évènements, si SD aura ou retrouvera la confiance des joueurs...
Pour BaSIC, c'était un système sous licence Chaosium... et comme le propriétaire français des droits a fait faillite en 2002, il faudrait certainement renégocier avec... Chaosium.

Je pressent comme une menue difficulté.
Tristan

le 11.01.2019
à 15:38

  
Desparite a dit...
Il ne faut pas oublier qu'il existe quelques autres mines juridiques susceptibles de venir faire chier, même si on échappe à la case contrefaçon.
Je pense en particulier à la concurrence parasitaire (quand il est évident qu'on s'est largement inspiré de ce que fait qq'un d'autre et qu'on cherche à en profiter pour ne pas dépenser sois-même de l'argent du temps tout en gagnant du pognon).
Au-delà du système, il y a la question de l'univers.

Lovecraft est dans le domaine public, certes, mais Chaosium a obtenu des autorisations d'exploitation d'auteurs qui sont bien vivants, ou qui ont encore des ayant-droits. Faire "un" jeu cthulhien est possible, faire un Appel de Cthulhu avec les numéros de série limés est plus compliqué. C'est possible, mais il faut y mettre du temps et de l'énergie. Et il existe déjà une variante Chroniques Oubliées qui fait ça pas mal, je crois.
Andre

le 12.01.2019
à 01:37

  
Bon verification faite , ESD a 6 mois après la fin de la licence (donc 1er octobre au 31 mars) pour écouler le stock existant...toutefois les royalties doivent être payé.
Erikmananlyr

le 12.01.2019
à 07:08

  
Tristan a dit...
ErikManAnLyr a dit...
Maintenant, passés ces deux petits détails, l'utilisation d'un système d100 similaire à du BRP ou à Basic (celui de Casus Belli), et un nouveau nom de JDR dans l'univers de Lovecraft permettraient à SD de continuer leur travail.
Reste à savoir, vu les derniers évènements, si SD aura ou retrouvera la confiance des joueurs...
Pour BaSIC, c'était un système sous licence Chaosium... et comme le propriétaire français des droits a fait faillite en 2002, il faudrait certainement renégocier avec... Chaosium.

Je pressent comme une menue difficulté.
Après si ce n’est pas du BRP ou de BaSic, cela peut être un D100 y ressemblant...
Warhammer et la gamme de JDR WH40K utilisent un système basé sur du D100.
Delta Green nouvelle version utilise un système autre que le BRP mais qui s’en approche, non???
Desparite

le 14.01.2019
à 09:06

  
Andre a dit...
Bon verification faite , ESD a 6 mois après la fin de la licence (donc 1er octobre au 31 mars) pour écouler le stock existant...toutefois les royalties doivent être payé.
Merci pour cette source Andre, je vais la consigner dans mon dossier sur le sujet

Vu qu'elle provient visiblement d'un membre du staff Chaosium, je suppose qu'elle doit refléter leur lecture (et leur pilotage du moment) du contrat de licence.

Je pense qu'elle confirme que Chaosium ne s'inscrit pas encore dans une démarche radicale sur ce dossier, ce qui est plutôt une bonne chose à court/moyen terme pour les rôlistes et les boutiques.

Pourquoi ?
Les licences convenablement rédigées prévoient toujours un jeu de clauses sur ce qui se passe lorsque l'une des parties au contrat commet une faute impactante qui demeure non corrigée ou dans laquelle le fautif persiste.
Ce qu'on peut alors lire quasi systématiquement, c'est que ce comportement entraine une interruption immédiate de tous les droits du licencié, y compris dans notre cas la possibilité d'écouler les stocks pendant 6 mois. Donc cette possibilité n'est pas vraiment subie par Chaosium d'un point de vue juridique mais bien tolérée.

Je suppose que Chaosium a été averti de cette possibilité par son conseil juridique, mais a décidé de ne pas l'appliquer pour le moment, histoire de ne pas embarrasser les boutiques et les gens qui commandent chez SD (gros embarras puisqu'on basculerai dans le pénal). Ca me semble sage, mais n'exclue pas un plan B si SD reste en mode Fifou.

A propos, je serai curieux de savoir si SD a reçu la visite d'un investigateur huissier lors de ces fameuses portes ouvertes.
Desparite

le 14.01.2019
à 09:49

  
Tristan a dit...
Au-delà du système, il y a la question de l'univers.

Lovecraft est dans le domaine public, certes, mais Chaosium a obtenu des autorisations d'exploitation d'auteurs qui sont bien vivants, ou qui ont encore des ayant-droits. Faire "un" jeu cthulhien est possible, faire un Appel de Cthulhu avec les numéros de série limés est plus compliqué. C'est possible, mais il faut y mettre du temps et de l'énergie. Et il existe déjà une variante Chroniques Oubliées qui fait ça pas mal, je crois.
En droit français, l'univers reçoit le même traitement que le système. On ne reconnait de droits d'auteurs qu'à ceux qui ont formalisé des idées de manière personnelle.

Les auteurs (Lovecraft, les lovecratiens) sont donc chacun protégés pour avoir formulé des textes originaux, des illustrations originales, des noms originaux (Shub-Niggurath, Nyarlathotep...) etc.
Ils ne le sont pas pour leur production interstitielle (désolé, j'ai pas d'autre mot sur le moment) qui serait formulée de manière usuelle, courante, banale.

Un exemple à la volée :

Si j'écris trois posts successifs sur facebook :

1 - Coucou les amis, j'ai pensé à un nom de scénario pour BoL ce weekend :

2 - Le Zerve d'Ator glabre rode dans les orageuses steppes de Kang

3 - Le truc c'est qu'à la fin du scénario, les joueurs pourront se rendre compte que la première lettre de chaque nom dans le titre correspond au nom du traitre dans l'intrigue ! (ZAGROSK)

Je ne peux empêcher personne de recopier, même mot pour mot mon premier post parce qu'il n'est a priori pas original,

Le deuxième post me donne des droits d'auteur parce que ma personnalité, exprimée librement, "imprègne" le choix de ces mots et de leur agencement ; je peux donc faire le flic lorsque d'autres personnes l'emploient sans mon accord.

Le dernier post, bien qu'il fasse référence à une mécanique astucieuse n'est pas originale pour autant :
- principalement ; parce que le choix de mes mots n'est pas particulièrement marqué par ma personnalité,
- accessoirement ; parce que - sur le fond de mes propos - de nombreux autres auteurs avant moi ont déjà proposé cette convention avec les premières lettre. Or vu que je connaissait leurs oeuvres et que ma référence n'est qu'un emprunt à celles-ci, je ne serai pas protégé par le droit d'auteur : c'est leur personnalité qui est impliquée, pas la mienne.

Si on arrivait à baliser L'univers de Lovecraft en attribuant à chaque auteur sa production originale, on pourrait alors louvoyer entre les différents droits en n'utilisant que ceux de HPLS qui sont dans le domaine public et en évitant de reproduire les contenus originaux des autres auteurs.

Ca reste effectivement compliqué, coûteux et intimidant, c'est pourquoi les créatifs ne s'encombrent généralement pas de faire ce travail de fourmis, comme tu le rappelles justement, ils préfèrent faire confiance à un centralisateur de droits (Chaosium) dont le job sera d'aller à la pêche des droits sur le sujet.
Sergissan

le 16.01.2019
à 10:58

  
J'ai deux petites question:

Quelqu'un est-il allé aux portes ouvertes de SD (je crosi que c'était hier, non?)?

a-t-on eut la fameuse lettre d'information de SD qui devait rassurer tout le monde?
Lokhuzor

le 16.01.2019
à 19:58

  
Alors pour ta première question, la porte ouverte c'était samedi dernier et oui j'ai lu un retour dessus (page 103 du forum Black Book pour voir les échanges en détail : https://www.black-book-editions.fr/forums.php?topic_id=12066&nbp=109&nop=102

Je recopie le message concernant Cthulhu

[romje]
Avertissement :ce sont des propos tronqués, et ce que j'en ai compris/interprété, en aucun cas un message officiel de SD.

Concernant la licence AdC : j'en ai pas parlé directement mais j'ai écouté une conversation : ils n'ont pas l'air de regretter de l'avoir perdue, ils l'ont eu 10 ans ce qui est déjà exceptionnel (rare sont les licences qui sont conservées aussi longtemps par un même éditeur, il n'y a qu'à voir D&D par exemple), et ils se sentaient "trop" restreints par cette licence : obligés de faire beaucoup de créa pour continuer à proposer du contenu, alors que coté chaosium, ils n'avaient pas l'impression qu'ils bougeaient beaucoup...
[/romje]

Et je recopie ma propre réaction :

Ca, ça me choque pas mal. Je ne sais pas qui étaient présents parmi les employés, mais ça reconfirme l'impression que j'en avais, mais quel gâchis, que d'erreurs commises entre la mise en jachères de l'Appel en 2016-2017, alors que si Sans Détour avait un peu plus écouté ses clients (et payé ses factures à Chaosium), on n'en serait pas là.

Certes entre 2008 et 2015, Chaosium n'était pas au meilleur de sa forme, mais il y avait quand même d'intéressantes pépites côté Pégasus, et puis se sentir "trop" restreints par la licence, lorsque l'on a vu les pépites que Tristan a sorti, mon Byzance, les projets qui auraient pu sortir et qui étaient originaux (le Japon - il faut demander à Deadcrows s'ils se sentent restreints par ce projet, les suites de Byzance, Cthulhu 1780), on se demande si c'est le point de vue des employés ou celui de Sans Détour. J'espère que c'est plus le point de vue de quelques employés, car franchement lorsque tout allait bien, jusqu'en 2016, même 2017, ils n'auraient eu aucun problème pour trouver des auteurs pour leurs gammes Cthulhu, maintenant c'est beaucoup plus compliqué.
Erikmananlyr

le 18.01.2019
à 16:01

  
@lokhuzor
Dans les informations que tu donnes, on remarque que SD ne fait aucune mention du non paiement des royalties dues à Chaosium...
Je partage également ton avis sur ce qui pouvait être fait par SD.
Je pense également que les ulule à répétition n’ont finalement pas été si bénéfiques et ont parfois créés des polémiques genre «le critérium en alu» ou encore «la sacoche des 5 supplices».
Sergissan

le 19.01.2019
à 11:01

  
La grosse polémique des KS c est surtout "où est passé l argent?"
Jul

le 19.01.2019
à 19:34

  
DTC

(Dans ton Cthulhu)

(;,;)

Lutin

le 22.01.2019
à 10:38

  
Sergissan a dit...
La grosse polémique des KS c est surtout "où est passé l argent?"
Pas dans la 2ème vagues des réimpressions des 10 ans.
Papier glacé plus fin.




Sergissan

le 24.01.2019
à 17:13

  
Aaah le SD Gâte... C est un peu comme une série. Régulièrement on a notre épisode avec toujours autant de suspens.
Dans l épisode d aujourd'hui, SD annonce de nouvelles portes ouvertes avec des offres exceptionnelles et des stocks impressionnant et disponible sans fdp...
Mais vont-ils si bien? Arriveront-ils a produire leur communiquer rassurant ?

Vous le saurez au prochain épisode

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2508223709202058&id=173858702638582&fs=0&focus_composer=0&ref=content_filter
Desparite

le 25.01.2019
à 11:26

  
Wolfram

le 29.01.2019
à 12:51

  
Et voilà ! Le repreneur français vient d'être officiellement annoncé par Chaosium Il s'agit bien de Edge, comme beaucoup le murmuraient

https://www.chaosium.com/blogchaosium-announces-new-licensing-deal-for-french-and-spanish-with-edge-entertainment?fbclid=IwAR07rHQvofub8gCNbGT-wva1JKXqD3iXy8LoBJRj94bAx1qHx7T2Z1OmOLY
Andre

le 29.01.2019
à 13:07

  
Le dernier paragraphe clarifie aussi ce que ESD peut faire.


Est-ce qu'il y a und chance de voir un supplement Espagne (et dependance) des Années 20-30?
Desparite

le 29.01.2019
à 17:36

  
C'est une sage décision de Chaosium que d'étendre les possibilités de distribution de SD jusqu'en fin mars 2019. On rengaine doucement les Colts, on range gentiment les bacs de goudron et les sacs de plumes...

Je suppose que la date n'a pas été choisie au hasard et annonce sûrement les premières sorties d'Edge pour l'ADC au second trimestre.

J'ai hâte de savoir quelle suite envisage SD. Fermeture de rideaux après service minimum de réparation de bêtises ou rebond hardi ?

Une news doit tomber cette semaine, peut-être en parlera-t-elle ?

Actionnaires d'usines de pop-corn, réjouissez-vous !
Desparite

le 31.01.2019
à 15:08

  
Du neuf en provenance de SD sur l'expédition des campagnes Masques et Jour de la Bête :

https://fr.ulule.com/cthulhu-campagnes/news/en-route-vers-la-france-204160/

Où l'on apprend que SD a perdu la licence Chaosium parce qu'ils auraient été dépassés par la dimension de ce dernier projet.



Je vais juste m'abstenir de commenter
Sergissan

le 31.01.2019
à 16:36

  
les pauvres choux!!!!

en tout cas, on aura bien rit de cette info

D'ailleur c'est beau de êrdre une licence à cause d'n projet comme ça... c'est le projet qui a détruit SD. La campagne maudite
Erikmananlyr

le 31.01.2019
à 16:54

  
Desparite a dit...
Du neuf en provenance de SD sur l'expédition des campagnes Masques et Jour de la Bête :

https://fr.ulule.com/cthulhu-campagnes/news/en-route-vers-la-france-204160/

Où l'on apprend que SD a perdu la licence Chaosium parce qu'ils auraient été dépassés par la dimension de ce dernier projet.



Je vais juste m'abstenir de commenter
Vu la somme amassée pour ce projet, explication peu crédible...
Dans cette histoire, il n'y a que Chaosium qui donne sa version des faits, SD ne la critiquant pas mais ne la confirmant pas non plus...

J'attends de voir ce que va proposer Edge... A défaut, je trouve régulièrement mon bonheur sur TOC
Sergissan

le 31.01.2019
à 18:10

  
en tous cas, je suis outré de la part des souscripteurs qui sont à l'origine de la chute de SD!
Après tout si le projet n'avais pas eut autant d'argent, la licence serait encore entre les mains de SD!

ou alors on m'abuse...
Hegan

le 31.01.2019
à 20:36

  
Etant souscripteur, j'ai préféré ne pas répondre non plus. On est au-delà du foutage de gueule.

Je ne sais pas si c'est une équipe ou un rédacteur unique, mais c'est du délire mythomaniaque. Et en plus, la "date d'embarquement" me parait pour le moins suspecte. On verra ...
Aziraphale

le 01.02.2019
à 10:29

  
je ne connais pas le milieu de l'édition.
Est-il possible d'imaginer que SD comptait payer Chaosium avec les retombées financières de la vente de ces campagnes (en boutique) et aurait dépenser toute leur tréso sur la prod et ses retards ?
Et que bêtement ils ont fait l'autruche avec Chaosium comme avec leurs clients, espérant "se rattraper aux branches au dernier moment" ?

Cthulhu noster qui es in maaribus

Desparite

le 01.02.2019
à 10:47

  
Merci Hegan !
Je revenais justement parce que cette histoire me trotte dans la tête et je me rend compte qu'il y a un truc qui mérite d'être souligné. Tu as commencé à le faire et c'est cool.

Pour faire bref, j'ai le sentiment - et je peux me tromper - que la comm de SD depuis quelques mois est juste devenue celle de son chargé de comm ou d'un duo/trio de personnes et ne reflète pas forcément celle de son équipe historique ou des survivants actuels.

Si je tiens à le préciser c'est parce que j'ai déjà vécu une configuration professionnelle qui me fait penser à celle-ci (je n'ai pas les info pour vérifier si c'est effectivement le cas chez SD).

La situation que j'ai connue :
- la direction a fait des erreurs impactantes qui menacent l'avenir de la boîte,
- les équipes prod et support font leur taf du mieux qu'elles peuvent même si elle sentent que le vent est mauvais,
- pouf pastèque, tu as un gus/nana qui sort de nul part (ou de l'équipe) et qui se fait fort au près de la direction (c'est d'ailleurs souvent un associé) d'embobiner les mécontents à la tchatche, parce que la tchatche, ça le/la connait !

Le problème c'est que plus ton volume de vente est important, plus tes clients sont nombreux, plus ils sont nombreux, plus tu as des risques que parmi eux, il y en ait qui n'aient pas laissé moisir leur bon sens dans une cave à shoggoth.

Du coup à chaque fois que Monsieur/Madame comm' joue du pipeau, balance des demi vérités, une diversion, voire des mensonges eh bien ça risque de plus en plus de se remarquer.
Et une fois que la mauvaise foi est à nue, tu ne la remets plus dans son sac aussi facilement : tout le monde à la possibilité de réaliser ce qui se passe.

A ce moment, si personne ne débranche le/la joueur/se de pipeau à tchatche et qu'au contraire on le/la laisse continuer son numéro, alors non seulement les clients commencent à s'exaspérer qu'on les prennent pour des cons, mais le malaise augmente aussi au sein de l'équipe (elle n'est pas solidaire de la démarche d'enfumage, mais n'a ni les moyens, ni le pouvoir d'interrompre la manoeuvre).

Bref, ce que je voulais souligner, c'était que nous devrions bien nous garder d'associer la personne qui rédige les comm et ceux qui les valident chez SD du reste de l'équipe de SD.

Sur le site de SD, il est mentionné "Samuel Tarapacki
Directeur de la Communication".

Monsieur Tarapacki, si vous nous lisez, êtes-vous l'auteur des récents communiqués de SD ? Si oui, les avez-vous librement et entièrement rédigés ?

Erikmananlyr

le 01.02.2019
à 15:01

  
Moi ... il y a un truc qui me chiffonne :
À priori, les campagnes de financement, celle de la V7 notamment, devaient permettre le financement de nouveaux projets...
Les sommes obtenues ont largement dépassé la somme minimum pour chaque campagne sauf qu’il y a eu campagne de levée de fonds sur campagne de levée de fonds sans jamais aucun nouveau projet...
Finalement, on apprend que les royalties n’ont pas été payées à Chaosium (fait non démenti par SD...)...
Bref, qu’est devenu l’argent ??
Kreum

le 01.02.2019
à 15:15

  
On peut supposer que l'argent sert tous les jours à payer le fonctionnement de l'entreprise, les salaires, les loyers, les factures, etc...

Je me suis souvent interrogé sur les éditeurs qui enchaînent les FP : l'argent récolté est certes censé financer le projet à venir, mais à un moment il peut aussi tout simplement servir à continuer à manger au jour le jour.
C'est un cercle vicieux, parce qu'au final quand ton produit sort enfin, tu ne récoltes pas tant d'argent que ça (tu as déjà eu une énorme entrée d'argent lors du FP)
Et tu es déjà en train de relancer un nouveau FP, en sachant que tu commences déjà à taper dans la caisse pour continuer à travailler.

My 2 cents.
Desparite

le 01.02.2019
à 16:28

  
Pas mieux
Aziraphale

le 01.02.2019
à 18:16

  
sans parler du fait qu'il est facile de mettre des "objectifs de financements" très bas pour obtenir des 2000% de financement qui font penser à un succès … et des "financer en moins de 24h" et autres conneries du monde des ulule et autre.

À mon avis, le cout est nettement plus élevé, et si on ajoute les frais de fonctionnement de la boîte au jour le jour, je suis pas sûr que SD ait accumulé un trésor de guerre et que le grand-méchant est parti avec.
C'est juste les effets de com' qui se retournent contre eux !

Cthulhu noster qui es in maaribus

Erikmananlyr

le 02.02.2019
à 14:40

  
Vu la qualité de comm’ de SD, ce serait plausible...
Desparite

le 04.02.2019
à 09:59

  
Le truc qui me met la puce à l'oreille, c'est leur résilience du moment. J'étais persuadé, compte tenu de ce qu'on savait en fin 2018 qu'ils allaient fermer la boîte, mais on n'en est visiblement pas là.

Si on fait un bilan à froid :
- ils semblent biens grillés sur les financements participatifs (même si la lucidité d'achat du rôliste francophone moyen reste une question qui pour moi frôle l'ésotérisme. reste à voir comment ils limiteront la casse sur les livraisons des Ulules/KS en stand by),
-ils ont perdu leurs grosses licences du moment (Chaosium, Modiphius, Aventures),
- la révélation de leur absence de paiement des royalties chaosium va vachement compliquer la signature d'autre grosses licences dans les temps à venir,
- débouchés complexes vers le jeu de platal/fig (cf. fail sur Cthulhu Wars, et dossier Confrontation)
- leur levée de fond a planté,
- leur capital sympathie semble avoir été bien entamé par leur mauvaise gestion des dernières crises,
- les institutionnels (DGCCRF) et les procédures (Chaosium, Class action UFC que choisir etc.) semblent de plus en plus menaçantes,
- le planning des sorties envisageable sent le sapin en terme de marges et de faisabilité : Cultos Innombrables, écran de Mutant année Zéro (??)

Je me dis naïvement que si en plus la tréso n'était pas au mieux, le moment me semblerait opportun pour un sobre et prudent baisser de rideau.

Mais là SD (en tout cas son Dir'comm) affiche une posture "on va rebondir".

Soit, et c'est tout ce qu'on peut leur souhaiter compte tenu de leur excellent parcour jusqu'en 2016, mais la situation apparaît alarmante vu de l'extérieur, alors d'où leur vient cet apparent optimisme ?

Je sais pas pour vous, mais pour moi ça ne s'explique pas de trente manières différentes :
- un trésor de guerre disponible en licences exploitables et/ou en argent (mais les demandes de remboursement sur KS semblent s'accumuler dans un pays où on prévoit de la taule pour les commerçant qui fautent avec les "consommateurs"),
- un excès d'optimisme,
- un plan B qui nécessite de temporiser un peu (les procédures de licenciement/ruptures conventionnelles prennent un peu de temps si on les suit à la lettre, mais j'ai cru comprendre qu'il y avait eu du recrutement au niveau de leur SAV).

Plus vraisemblablement, il doit sûrement s'agir d'un cocktail des trois dont nous ignorons les proportions. Curieux de voir la suite.
Aziraphale

le 04.02.2019
à 10:19

  
sûrement un cocktail comme tu dis, mais aussi beaucoup de "on a pas le choix que de continuer à faire comme si ça "allait le faire"… sinon c'est la fin".
quoiqu'on pense des évènements, c'est un peu triste tout ça. Et il faut penser à ceux qui vont perdre leur boulot.

Après je trouve que leur capital sympathie est pas si entamée que ça. Pas mal de personnes continuent à les applaudir pour la qualité de leurs ouvrages. Aussi attention : tous les rôlistes ne suivent pas l'actu du jdr. Perso la plupart de mes compagnons de jeux ne seraient pas au courant si je ne leur en avais pas parlé. Même mon vendeur de Jdr l'a appris par moi ! certes il aurait fini par le savoir puisque c'est son métier mais comme quoi la rumeur met du temps.

Cthulhu noster qui es in maaribus

Desparite

le 05.02.2019
à 09:44

  
Oui, tu as raison de rappeler ça. On a parfois tendance, et moi le premier à oublier que le rôliste lambda ne suis pas forcément ce qui se passe via internet.

Après il y a aussi l'effet réactionnaire des fanboy/girls qui, sentant que les choses partent un peu en latte, ont tendance à des réactions excessives de sympathie affichée.

Enfin sur le "on a pas le choix que de continuer à faire comme si ça "allait le faire"… sinon c'est la fin".

Oui, c'est un fait.
Reste que cette ligne de communication me semble regrettable sur internet en 2019, elle ne confortera que les fan boy/girls qui de toute façon avaient décidé que ça irait mieux avant de boucher leurs oreilles aux critiques en criant BLABLABLA JE N'ENTEND PAS LES RAGEUX BLABLABLA !

Les infos circulent assez vite et révèlent assez de pépites pour que la pravda marketing 1.0 soit vite mise à mal si elle n'est pas authentique.

Une majorité a remarqué que la comm de SD a botté en touche sans fournir d'explications de fond convaincantes sur plusieurs sujets préoccupants (pourquoi les royalties n'ont pas été payées).
S'pas-nous-c'est-les-autres / le fichier des auteurs il était pleins de fautes / on a voulu vous faire un truc trop magnifyque / c'est pas de bol / c'est le nouvel an chinois etc.

Ce qui pouvait encore passer en 1990 à l'heure où Casus Belli le magnanime était le seul gros relai d'info, sonne faux en 2019 à la sauce média sociaux.

En dépit de leur exotisme nouveau, je trouve bien plus convaincantes les méthodes d'autres éditeurs qui, pris à défaut, ont l'humilité et le courage de reconnaître leurs fautes, de présenter leurs excuses à leurs clients avant de parler des moyens qu'ils comptent mettre en œuvre pour y remédier et de s'y tenir tout en communiquant sur leurs avancées. En voilà de la gestion de confiance !

C'est par exemple le "nuls mais honnêtes" de Fred Henry sur Conan ou le "on a merdé" des "Devil pig Games" sur leur jeu de cartes.
Ca demande une sacré trempe de rester dignes dans un temps ou le pardon à tendance à se perdre. Perso ça m'inspire un profond respect.
Hegan

le 09.02.2019
à 15:12

  
Dans la série "Les bons gags", aujourd'hui : le Nouvel An Chinois, 2019 Année du Cochon.

L'an dernier cet évènement avait empêché la livraison des campagnes "MdN" et "LJDLB", donc on avait eu droit à un message explicatif / justificatif de SD, sur la dite non-livraison.

Mais cette année, dans le cochon tout est bon, donc il y a livraison !

C'est moi ou on nous prend pour des jambons ?

(remarquez la fine allitération en "-on").
Groning

le 09.02.2019
à 21:11

  
Juste une question purement "matérielle".

N'ayant pas mis les pieds dans un magasin de jdr depuis très longtemps (je commandais, jusque là, mes supplément sur le site de SD), quelqu'un pourrait-il me dire ce que valent les bouquins EDGE pour d'autres gammes ?
Je me doute que ça ne peut pas être mieux que la qualité de SD, mais qu'est-ce que ça vaut ?
Etant un grand ancien, j'ai commencé l'appel alors qu'il était édité par Jeux Descartes (il y a bien longtemps) et, avec le recul, je peux dire que la qualité des suppléments n'était pas terrible, à cette époque. Alors entre la qualité bof de Jeux Descartes et la grande qualité des suppléments SD, à quoi peut-on s'attendre avec les suppléments EDGE ?

groning

Keihilin

le 09.02.2019
à 23:11

  
De EDGE, j’ai Degenesis et c’est p’tet les plus beaux livres de ma collection.

Cthulhu Fhtagn...

Groning

le 09.02.2019
à 23:16

  
Merci pour ta réponse.
J'espère que les prochains suppléments de l'appel seront de la même qualité...
Wait and see...

groning

Desparite

le 11.02.2019
à 10:45

  
Hegan a dit...
(remarquez la fine allitération en "-on").
Sergissan

le 12.02.2019
à 12:51

  
Une interview de edge sur la suite de l appel

texte
Shubby

le 18.02.2019
à 10:33

  
Pour ma part c'est une bonne nouvelle.
J'ai qq belles choses de SD, mais très peu. Je n'ai jamais accroché à leur démarche sur la forme. Financement participatif > j'attends la malversation de la mort, avérée, qui mettra fin au système global. Les bouquins : j'aime le jeu plus que la collec'. Je préfère des dessins aux photos, eh ouais faut payer un dessinateur, mais c'est qd même plus sympa que de dévoyer la vraie tronche d'un mec pour en faire un sorcier, non ?
Les suppléments SD ne me donnaient pas vraiment envie de jouer, on était ds autre chose je trouve. C'est bien qu'on embraye.
La justice doit faire son travail ici : m'étonnerait pas que certains aient croqué comme des porcs avant la plonge, c'est tendance. Mais j'en sais rien, donc pas de calomnie, ok.

Si licenciement éco chez SD : ils paieront les salariés avant les clients, qui toucheront en dernier - s'ils touchent qq chose. Pour les remboursements, je demande à voir. Dossier à suivre de près, c'est intéressant tout ça. S'il n'y pas encore de jurisprudence ailleurs, ça peut se faire ici.

"Nous verrons plus tard."

Andre

le 25.02.2019
à 12:59

  
Hier, sur le forum de BBE BeauBarbu a ajouté ce lien de l'entrevue avec Edge sur les sortie de l'année et AdC y est:
entrevue sur Youtube

Personnellement, à part "l'annonce" qu'il n'exclut pas la création française (vers le marque du 15 minutes) Edge ne me propose rien de bon, car dans ce qui est proposé soit que je l'ai déjà acheté (à meilleur prix) de Chaosium soit que c'est un produit qui ne m'intéresse pas. Ceci dit, si Edge nous offre de la création française, je les acheterai bien avec plaisir, car j'aime bien ces produits et ça complete bien ma bibliothèque Call of Cthulhu/Appel de Cthulhu.

Et coté création, si les auteurs récupère leurs droits, il y a Secrets de Marseille qui serait essentiellement prêt à sortir et peut-être d'autres ouvrages tel que la Russie à l'ère Soviétique et Constantinople.

On croise les doigts.
Lokhuzor

le 25.02.2019
à 20:19

  
Bonsoir,

J'ai tout l'impression que l'interview d'Edge est de parer au plus pressé - confirmer qu'Edge pourra faire de la création française et qu'il n'y aura pas de livre de base au format carré.

Bon certes, il est un peu tôt pour juger, mais vu les suppléments qui sortent en vo et en va chez Pegasus, on attend beaucoup de la nouvelle gamme. Il y avait Reign of Terror, le nouveau Terror Australis, l'Egypte chez Pegasus, Cthulhu Invictus.

Avoir comme annonce la boîte d'initiation, les deux livres v7 edge (à moins de contenu inédit, je ne vois pas racheter deux livres de base, et je suis sûr que je ne serai pas le seul dans ce cas là), Cthulhu pulp & two headed serpents, ok. Rendez-vous lors des premières sorties ?

Les projets de création française initiés chez SD et abandonnés ensuite (on ne sait rien du devenir de Marseille et de la campagne russe) pourront voir le jour chez Edge, mais maintenant il n'y a pas qu'Edge à faire du Cthulhu : il y a aussi BBE - Deadcrows (Chroniques Oubliées Cthulhu, Cthulhu no Kami) et XII Singes (Affaire Jonathan Deluze, campagne de Tristan, Cthulhu dans les Âges Sombres, etc.)
Andre

le 25.02.2019
à 23:23

  
Lokhuzor a dit...
Bonsoir,
[...]

Les projets de création française initiés chez SD et abandonnés ensuite (on ne sait rien du devenir de Marseille et de la campagne russe) pourront voir le jour chez Edge, mais maintenant il n'y a pas qu'Edge à faire du Cthulhu : il y a aussi BBE - Deadcrows (Chroniques Oubliées Cthulhu, Cthulhu no Kami) et XII Singes (Affaire Jonathan Deluze, campagne de Tristan, Cthulhu dans les Âges Sombres, etc.)
C'est un bon point effectivement, il y a plus qu'un joueur dans la match maintenant et chacun on des produits intéressant à nous offrir.

Suffit de voir comment facile ça sera de les obtenir au Canada :)
Andre

le 07.04.2019
à 18:37

  
Dans Ab Chaos, la newsletter de Chaosium, j'y ai vu un petit truc intéressant qui a un rapprochement intéressant ici.

Chaosium sera à "Middle East Film and Comic Con" à Dubaï du 11-13 avril 2019. Le samedi 13 avril de 14 h à 14 h 45 Micheal O'Brien présentera un atelier/séminaire intitulé " "KICKSTARTING YOURSELF TO DEATH - CHAOSIUM'S CAUTIONARY TALE"


voici ici vers le bas

Le Résumé:
Chaosium's status among RPG publishers is iconic: over 40 years producing such groundbreaking games as RuneQuest, Pendragon, and the enduringly popular Call of Cthulhu. But two wildly successful Kickstarters in 2012-13 almost did the company in. Awash with Kickstarter cash, what went wrong? And how did the company bring itself back from the brink of disaster? The new Chaosium leadership offers a salutary lesson for game publishers and developers everywhere... with Michael O'Brien, vice president of Chaosium Inc.
Traduction libre:
«le statut de Chaosium parmi les éditeur de JDR est emblématique : plus de 40 ans à produire des jeux novateur tels que RuneQuest, Pendragon, et le très populaire Appel de Cthulhu.toutefois deux Kickstarter d'un incroyable succès en 2012-2013 ont presque causés la perte de la compagnie. Fort de l'argent des Kickstarters, qu'est qui a déraillé? Et comment la compagnie s'est-t-elle dépêtrée de ce désastre? Le nouvelle direction de Chaosium offre une leçon salutaire aux éditeurs de jeux et aux développeurs de partout...avec Michael O'Brien, vice-président de Chaosium Inc.»
Jul

le 24.04.2019
à 07:29

  
Des gens ayant précommandé en boutique ont-ils des nouvelles ? Je n'ose pas encore harceler Philibert...

(;,;)

Lutin

le 25.04.2019
à 17:14

  
Jul a dit...
Des gens ayant précommandé en boutique ont-ils des nouvelles ? Je n'ose pas encore harceler Philibert...
Masques / Bête ??
Pour moi c'est non, les boutiques hors ESD n'ont pas le droit, et ESD c'était avant janvier qu'il fallait préco.

Anyone who has purchased a presale of Masks or Day of the Beast elsewhere (including game stores) should seek a refund from where they bought it.

https://www.chaosium.com/blogupdate-about-ditions-sansdtour-regarding-preorder-customers/
Jul

le 25.04.2019
à 19:25

  
C'est précommandé (et payé) chez Philibert depuis mai 2017 pour "Le Jour..." et juin 2018 pour "Les masques..."

Et au moins pour le premier, j'avais reçu le pdf directement de chez Sans Détour ; donc en gros, pour ce cas précis, j'imagine que la préco chez Philibert valait souscription pour SD

(;,;)

Aziraphale

le 26.04.2019
à 14:56

  
Perso je risquerai plus un copec avec une commande ayant un rapport avec Sans Détour

Cthulhu noster qui es in maaribus

Lutin

le 26.04.2019
à 14:57

  
Jul a dit...
C'est précommandé (et payé) chez Philibert depuis mai 2017 pour "Le Jour..." et juin 2018 pour "Les masques..."

Et au moins pour le premier, j'avais reçu le pdf directement de chez Sans Détour ; donc en gros, pour ce cas précis, j'imagine que la préco chez Philibert valait souscription pour SD
Demande leur, eux seul détiennent la réponse.
Sergissan

le 26.04.2019
à 18:02

  
Vous avez reçu la newsletter de ESD?

Pour faire simple et rapide, les stocks de AdC de ESD ont été cédés à Stellar Licencing qui les remets en vente... avec les liens que l'on connait entre les deux sociétés...

Avec les nouveaux produits que ESD fait en Cthulhu like, ça me débecte de plus en plus.
Sergissan

le 26.04.2019
à 18:08

  
voici le texte de ESD

"L’Appel de Cthulhu à nouveau disponible durant 4 jours seulement
Tous les ouvrages du jeu de rôle L’Appel de Cthulhu ont été cédés la société Stellar Licencing & Consulting Limited, afin d’être en conformité avec le contrat qui nous lie à la nouvelle équipe dirigeante de Chaosium.Stellar détient la licence Confrontation, exploitée par Sans-Détour et dans le cadre de cette relation, Stellar nous a demandé l’organisation d’une opération spéciale à petit prix sur notre site.

Cette opération flash débute immédiatementet se terminera
lundi 29 avril à 18h00.
Après cette date, les stocks ne seront plus disponibles avant que Stellar ne détermine de quelle manière proposer ces références au public.

Stellar maintient les petits prix durant cette opération sur le stock historique. Tous ces ouvrages sont regroupés dans la catégorie « Opérations Spéciales » de notre site internet.
Les Masques de Nyarlathotep et Le Jour de la Bête restent disponibles à la vente, au prix normal, pendant la durée de l’opération. C’est certainement la dernière chance de pouvoir acquérir ces campagnes collector car le stock est limité.
La logistique sera assurée par le dépôt de Sans-Détour. Toutes les commandes de cette opération flash seront envoyées après la fin des expéditions des Masques et de la Bête toujours en cours pour les souscripteurs Ulule puis pour les précommandes Internet, soit dans 2 semaines environ."
Kreum

le 29.04.2019
à 08:54

  
Bah c'est du destockage... Il y a des tas de gens qui vivent en vendant des choses qui seraient sinon envoyées à la poubelle (ou au pilon dans le cas présent)

Après que les sociétés soient "amies" c'est autre chose, mais personnellement je ne vois pas le problème ?
Desparite

le 29.04.2019
à 12:50

  
Marrant ça, encore deux coups de canif supplémentaires dans nos contrats d'auteur.
Sergissan

le 30.04.2019
à 16:35

  
Kreum, je ne suis pas certaion qu' "Amies" soit approprié quand l'un des dirigeant d'une société est le comptable de l'autre...
Après les auteurs vont-ils toucher un truc sur cette "vente" même si je doute que la vente des Masque et de l'Ombre soit légale (sauf si Stellar a pledgé sur le KS et encore uniquement sur la quantité pledgée).
Et on attends des nouvelles de leur autre projet Confrontation, mais y'a pas de crainte à avoir, SD est un professionnel de la figurine avec une équipe qui connait bien le métier de créateur de jeu de figurine.

(oups je crois que j'ai laissé filtrer du sarcasme)
Kreum

le 30.04.2019
à 16:49

  
"Amies" était un brin d'ironie... ;) J'ai bien conscience que les liens sont réels et intéressés. Comme ça pouvait l'être avec Ludikbazar (qui faisait aussi du destockage, c'est un business...)

Bref, mon point c'est qu'en ce bas monde capitaliste, rien ne se perd jamais vraiment et je ne suis pas surpris que ça destocke à gogo...

Par contre la question des auteurs est intéressante, je n'ai aucun semblant de début de connaissance sur le sujet...
Desparite

le 02.05.2019
à 09:34

  
Il y a une tripotée d'auteurs (au sens du droit français de la propriété intellectuelle) qui ont bossé sur les suppléments en question : illustrateurs, maquettistes, rédacteurs des textes originaux, traducteurs, rédacteurs ultérieurs et j'en oublie sûrement.
Chacun d'entre eux a potentiellement son mot à dire si ses droits n'ont pas été cédés (ou dévolus) à Sans Détour.

Je ne sais pas du tout comment ça se passe pour les autres, mais pour ce qui concerne l'équipe de rédacteur des modifications V6/V7 sur la campagne des Masques, ce genre de transaction ne nous rapporte aucun copec.
Keihilin

le 14.05.2019
à 17:01

  
Bon, Philibert m’informe par mail que les campagnes : les masques et jour de la bête, sont de nouveau précommandable.

Il me semblait que seul ceux qui avaient backé lors de la PP étaient en droit de l’obtenir ?

Cthulhu Fhtagn...

Andre

le 14.05.2019
à 17:22

  
Keihilin a dit...
Bon, Philibert m’informe par mail que les campagnes : les masques et jour de la bête, sont de nouveau précommandable.

Il me semblait que seul ceux qui avaient backé lors de la PP étaient en droit de l’obtenir ?
Si Philibert a participé à la campagne Ulule en tant que boutique il a droit à X Masques et Y Jour de la Bêtes comme souscripteur, qui peuvent être vendu.

Je doute qu'il puise en avoir plus toutefois.
Desparite

le 14.05.2019
à 18:05

  
Keihilin a dit...
Bon, Philibert m’informe par mail que les campagnes : les masques et jour de la bête, sont de nouveau précommandable.

Il me semblait que seul ceux qui avaient backé lors de la PP étaient en droit de l’obtenir ?
Ca doitcertainement correspondre aux exemplaires achetés par Philibert lors de la campagne Ulule et dont - sauf erreur - Chaosium avait autorisé la vente.

Il est trop tard pour que je me lance sur de passionnantes explications sur l'épuisement du droit des marques et du droit d'auteur dans l'espace communautaire.

Pages

1 2 .. 6

Poster une réponse
Pseudo 
MotDePasse

(si vous êtes toceur)

Email 


      
Légende :

: signifie que ce message a été édité par son auteur.

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .