Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Al-Azif
Cidrolehein

le 23.09.2013
à 12:37

  
Bonjour amis érudits,

Je fais des recherches pour un prochain scénario, et je retrace l'écriture du Necronomicon en le comparant aux faits historiques.

D'après la genèse de l'oeuvre (merci TOC pour cette chronologie indicative), Al-Azif aurait été traduit de l'arabe au gotique vers la fin du VIIIème siècle.

Or, le gotique a progressivement disparu jusqu'au VIIème siècle, laissant la place au latin et au grec.

Toutefois, des témoignages indiquent qu'il était encore pratiqué jusqu'au IXème siècle sur les cours inférieurs du Danube, dans les montagnes isolées de Crimée (Wikipédia).

D'où mon questionnement :
- Pourquoi une traduction intermédiaire Arabe / Gotique ?
- Où s'est faite cette traduction et par qui ?
- La version que trouve T. Philétas de l'Al-Azif à Constantinople, correspondait-elle à celle écrite en gotique ou en arabe ?

Voilà, j'en appelle à vos plus profondes connaissances dans le Mythe, sachant bien entendu que certaines questions n'auront jamais de réponses...

Perte de 0/1D3 de SAN

J'ai trois n'yeux

Darkkeeper

le 29.01.2015
à 08:19

  
J'ai également fait plusieurs recherche, mais je n'ai pas trouvé la mention d'une traduction en gothique. Toutefois cela me semble naturel lorsque l'on pratique des arts qui ne sont pas admis par la société ou la religion (voir condamnés par cette dernière) de s'exiler pour pouvoir s'adonner à sa passion sans craintes. On peut donc imaginer sans difficulté que le Kitab Al-Azif ait voyagé avec la fuite de son propriétaire vers les montagnes isolées de Crimée, là où il aurait été traduit.

Théodore Philétas a traduit la version arabe de Kitab Al-Azif à Constantinople en 950 dont le patriarche Michel a fait brûlé la plupart des copies.

Un moine dominicain appelé Olaus Wormius a traduit la version grecque de Philétas en latin en 1228. De là d'autre traductions et adaptations en ont été faite.

Source

Que Nyarlathotep veille sur toi...

Tristan

le 29.01.2015
à 08:41

  
Dans L'histoire du Necronomicon, Lovecraft ne mentionne pas de version en langue gothique, mais une impression du texte latin en caractères gothiques, réalisée dans l'Allemagne du XVe siècle.
Hegan

le 29.01.2015
à 20:15

  
Cette édition étant d'ailleurs partiellement traduite, selon certaines sources, par le Baron Hauptmann
Cidrolehein

le 30.01.2015
à 13:47

  
Oui, d'autant plus que je parle bien de la langue Gotique (langue parlée par les Goths au Moyen Age) et non du Gothique (qui se réfère à l'art attribué au Moyen Age)...

J'ai trois n'yeux


Poster une réponse
Pseudo 
MotDePasse

(si vous êtes toceur)

Email 
Drag to order
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
      
Légende :

: signifie que ce message a été édité par son auteur.

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .