Forums ■ [PbF] ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
TocCyclopédie ■ Époques

Origine de la chronologie du Necronomicon
Mlpo

le 21.07.2014
à 08:06

  
Bonjour,

Sur la page de description du Necronomicon ( http://www.tentacules.net/toc/toc/tocyclo_fiche.php?type=ouvr&id=1028 ), on peut trouver une chronologie très complète. Ces dates sont-elles purement fictives ? Car pour certaines je n’en retrouve aucune trace dans les écrits de Lovecraft.

Par exemple : « 1811 : un mystérieux étranger dépose un exemplaire de la version latine du Necronomicon à la Bibliothèque Nationale de Paris. L’homme est retrouvé mort empoisonné le lendemain dans un appartement sordide. Il semble qu’il ait été assassiné. »

Cet événement est également mentionné dans le livre des règles des éditions Sans-Détour (peut-être ont-ils tiré l’information de TOC :P ?) ! Mais impossible de retrouver cette date dans la littérature Lovecraftienne…

De toute façon, certaines dates de cette chronologie sont ultérieures à la mort de Lovecraft, parfois assez largement (jusqu’en 1994), je me doute donc bien qu’elles ne sont pas toutes issues de ses nouvelles.

Je me demande donc d’où vient cette chronologie… Ces dates sont-elles une pure invention afin de perdurer l’aura de cet ouvrage (notamment cette anecdote concernant l’édition de la BNF) ? Ou sont-elles tirées de la littérature du Mythe ?

mlpo
Prince_noir

le 21.07.2014
à 10:39

  
Évidemment que tout ceci n'est que pure invention, que ce soit les dates "post-HPL" ou le Necronomicon lui-même.

HPL a lui-même beaucoup changé d'avis sur la direction à tenir, sur la façon de présenter le Necronomicon notamment.

Tantôt ce n'était qu'un simple artefact, sans sortilèges... dans "le molosse" par exemple, les protagonistes n'y trouvent même pas un seul sortilège pour se protéger de la saloperie qu'ils ont déterré...

Tantôt c'est un puissant grimoire de sorcellerie, clairement répertorié, et qui fait référence dans le milieu occultiste, comme dans "l'affaire charles dexter ward"...

La plupart du temps Lovecraft n'utilise le Necronomicon que comme une référence occulte, on le cite "au loin", sans trop de précisions techniques... comme une sorte de "croque-mitaine des livres occultes maudits"... le bouquin "qui fait peur"... et à cause de qui "tout arrive"...

Mais parfois, on a même droit à une véritable incantation, comme celle de Yog-Sothoth... dans "l'abomination de Dunwich".

Mais techniquement, s'il ne fallait tenir compte que des écrits du Maître, on se serait arrêté au dernier exemplaire brulé au procès de Salem en 1692... Donc tous les autres exemplaires qui réapparaissent par la suite... *mime le violon*

HPL lui-même sous-entend à de nombreuses reprises que leur authenticité/exactitude (sur ces exemplaires là) laisse à désirer...

Donc, pour ce qui est des dates et du parcours (du combattant) du Necronomicon, on doit beaucoup à Chaosium/Derleth & les intervenants du monde rôliste...

D'ailleurs rappelons que l'expression "l'Appel de Cthulhu" est une invention qui n'est pas du à HPL lui-même, qui avait l'habitude d'appeler (sur le ton de la plaisanterie) tout ce qui tournait autours de ses petites histoires du mythe... des... "yog-sothotheries"

Le Maître de Providence s'amusait beaucoup (dans ses correspondances avec ses amis/auteurs) de tout cet engouement et "naïveté gentillette" qui entourait l'ouvrage du Necronomicon, et le mythe qui s'en dégageait (autours de son éventuelle authenticité).

D'ailleurs, s'il avait pu voir tout ce qu'on a en tiré depuis... je pense qu'il en rirait encore... quoi que pour les adaptations cinématographiques, là je crois qu'il rirait... "jaune"...

Que Hastur me pardonne l'expression...
Mlpo

le 21.07.2014
à 10:47

  
Merci pour ces éclaircissements.

Je savais que le Necronomicon était un ouvrage de fiction tiré de l’imaginaire de Lovecraft. Je me demandais juste d’où ces dates sortaient et tu as parfaitement répondu.

Poulpiquement
Kreum

le 21.07.2014
à 15:22

  
Prince_Noir a dit...
D'ailleurs rappelons que l'expression "l'Appel de Cthulhu" est une invention qui n'est pas du à HPL lui-même
Tu parles bien de l'expression "Mythe de Cthulhu", n'est-ce pas ? ;)

Sinon, bien malin qui pourrait dire ce que Lovecraft penserait de ce qu'on a tiré de son œuvre après sa mort... S'il est certain que les choses se sont beaucoup éloignées de ce qu'il faisait, d'un autre côté, il en tirerait peut-être une grande fierté... allez savoir.

Poster une réponse
Pseudo 
MotDePasse

(si vous êtes toceur)

Email 
Drag to order
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
      
Légende :

: signifie que ce message a été édité par son auteur.

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .