Forums ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
La TocCyclopédie ■ Les Epoques
L'Epoque
3 janvier
Fondation de la première chaîne de magasins à prix unique.

6 janvier
Création de la compagnie aérienne Deutsche Luft Hansa AG, issue de la fusion des compagnies Deutscher Aero Lloyd et Junkers Luftverkehr. Erhard Milch est membre du conseil d'administration. Le premier appareil de la compagnie est un Junkers F.13, un avion à ailes basses et construit entièrement en acier. Pouvant atteindre une vitesse de 185 km/h, il peut emporter quatre passagers et deux hommes d'équipage.

17 janvier
Début de la campagne de la gauche pour imposer un référendum sur l'expropriation de la noblesse. La droite et le président Hindenburg se mobilisent en faveur de la restitution des biens.

20 janvier
Second gouvernement Luther. Stresemann reste aux Affaires étrangères.

25 janvier
Le film Tartuffe, de Friedrich W. Murnau, est projeté lors de la cérémonie d'ouverture du cinéma Gloria Palast, à Berlin.

31 janvier
Les dernières troupes belges et britanniques évacuent la ville de Cologne. La foule allemande manifeste à cette occasion une grande liesse populaire. Konrad Adenauer, bourgmestre de la ville, demande un jour de vacances pour les enfants des écoles afin de fêter " Cologne libre ". Cette libération est célébrée dans toute la Rhénanie.

1er février
Festivités à Cologne pour fêter le retrait des troupes belges et britanniques.

8 février
L'Allemagne demande son admission à la Société des Nations.

10 février
A Genève, à la Société des Nations (SDN), la France et la Pologne s'opposent à l'admission de l'Allemagne.

11 février
Début du conflit entre Stresemann et le chef d'Etat italien Mussolini à propos du Sud-Tyrol.

14 février
Réunion du NSDAP à Bamberg : Hitler n'y invite pas les Gauleiter hostiles à sa personne : durant cinq heures, il expose son point de vue, insistant sur le caractère intangible du programme de 1920. Il obtient la fin du Kampfbund du Nord (Gregor Strasser) et de son programme socialisant. Le NSDAP se transforme véritablement en un parti du Führer.

20 février
L'actrice Marlène Dietrich est remarquée dans le film Duel au Lido.

9 mars
Ouverture à Genève des négociations sur l'admission de l'Allemagne à la SDN.

13 mars
A Genève, le Brésil et l'Espagne s'opposent à l'entrée de l'Allemagne à la Société des Nations, notamment à propos de la question des sièges permanents. La majorité des deux tiers n'est pas acquise.

21 mars
Le Berliner Illustrierte présente comme article à sensation les premiers buildings d'Allemagne, à Düsseldorf et Cologne.

24 mars
Première à Berlin du film psychanalytique les Mystères d'une âme, de Georg W. Pabst.

26 mars
Décès à Freibourg de Konstantin Fehrenbach, 74 ans, ancien chancelier (1920-1921).

1er avril
Au cours de la fête anniversaire du prince Otto von Bismarck, à Berlin, le ministre des Affaires étrangères Gustav Stresemann déclare que l'Allemagne devrait peu à peu retrouver sa position de grande puissance.

4 avril
L'industriel nationaliste August Thyssen, 84 ans, est mort dans son château de Landsberg, en Westphalie.

9 avril
Premier grand discours de Goebbels à Munich. Hitler est très satisfait de cette démonstration.

10 avril
D'après un communiqué de presse, la maison Hohenzollern doit sept millions de marks d'impôts au Reich allemand.

12 avril
Lumière d'Asie, coproduit avec la firme allemande de Munich Emelka Films, réalisé par Franz Osten et Himansu Rai, est le premier film indien qui doit être exploité à l'étranger.

16 avril
Les chômeurs recevront une allocation d'aide sociale pendant 39 semaines.

24 avril
Traité d'amitié germano-soviétique signé par Stresemann et Krestinski et prolongeant le traité de Rapallo. Il assure la neutralité entre les deux pays en cas d'agression d'un tiers contre l'un d'eux. Une coopération militaire est prévu entre les deux pays.

26 avril
Le jeune réalisateur soviétique termine son voyage d'études à Berlin. Il a travaillé à la partition musicale du Cuirassé " Potemkine ", et rencontré Friedrich Wilhelm Murnau, Emil Jannings, Fritz Lang et Karl Freund.

en avril
Constitution du trust " Aciéries réunies " par Stinnes et Thyssen.

4 mai
Le KPD et le SPD lancent une collecte de signatures pour la création d'une loi visant à déposséder les princes de leurs biens au profit de catégories lésées.

5 mai
Poussé par Hindenburg, le chancelier Luther ordonne que les missions allemandes à l'étranger hissent le drapeau commercial noir-blanc-rouge et non le drapeau de la République : une satisfaction symbolique est donné aux monarchistes.
Le film soviétique le Cuirassé Potemkine, d'Eisenstein, est projeté pour la première fois en Allemagne.

6 mai
Le Parlement repousse le projet communiste de répartition des biens de la noblesse sous séquestre entre les défavorisés.

7 mai
Campagne du président Hindenburg pour que le drapeau impérial soit présent à côté du drapeau républicain : Vaste campagne de protestation.

12 mai
Luther se retire à la suite d'un vote de défiance négatif au Reichstag sur la question du drapeau. Même le DDP s'est joint aux opposants.

du 13 au 16 mai
Konrad Adenauer, le maire Zentrum de Cologne, est pressenti pour diriger le gouvernement, mais il ne parvient pas en former un.

16 ou 17 mai
Après l'échec d'une tentative de grande coalition sous Konrad Adenauer, le Dr Wilhelm Marx, Zentrum, redevient chancelier et forme un nouveau gouvernement minoritaire à la tête d'une coalition bourgeoise.

17 mai
Fin de la campagne de signatures des socialistes et des communistes sur la confiscation des biens des princes : 12,5 millions d'Allemands ont signé, soit trois fois le nombre requis pour rendre le référendum obligatoire.
La police berlinoise, dirigée par le préfet Grzesinski (SPD) perquisitionne chez le président de la Ligue pangermaniste H. Class et chez les industriels Vögler et Kirdorf : saisie de documents établissant la préparation d'un complot pour renverser la République et restaurer la Monarchie. Le président Hindenburg fait classer l'affaire, mais abandonne son projet de réintroduction du drapeau impérial.

22 mai
A Munich, Adolf Hitler obtient le contrôle total du Parti nazi et le pouvoir de désigner seul les responsables du NSDAP. Il crée un tribunal chargé de maintenir la discipline au sein de son parti.

24 mai
A Berlin, le Finlandais Paavo Nurmi bat le record du monde du 3 000 mètres en 8 minutes et 25 secondes.

17 juin
Unification du code de la route dans le pays.

20 juin
Référendum sur l'expropriation des princes. Echec : au lieu des vingt millions de votes positifs nécessaires, il n'y en a que quinze (soit tout de même quatre millions de plus que les voix du KPD et du SPD réunis). L'indemnisation est acquise en vertu de l'article 76 de la Constitution. Le KPD en sort malgré tout renforcé, le SPD fragilisé par la montée de son remuant allié.

21 juin
Congrès national du parti nazi à Weimar : défilé de 6 000 SA.

4 juillet
Congrès de refondation du NSDAP de Hitler, à Weimar, en Thuringe (l'un des rares Länder où il n'est pas interdit à Hitler de parler en public). Debout dans sa Mercedes, le chef du parti a passé en revue un défilé de 5 000 hommes, qu'il salue pour la première fois le bras tendu. Les seules motions débattues lors des réunions sont celles préalablement approuvées par lui-même. Il triomphe de ses anciens amis, les frères Gregor et Otto Strasser, qui sont pour l'expropriation princière. Inauguration de la cérémonie de prestation du serment de fidélité (à la manière des fascistes italiens) par le toucher du drapeau du 9 novembre 1923. Pour autant Mussolini condamne sans aucune équivoque l'antisémitisme et le racisme des nazis, et craint un retour du pangermanisme.

16 juillet
Le film soviétique Le Cuirassé Potemkine, d'Eisenstein, est interdit sur tout le territoire allemand.

en juillet
Indemnisation discrète de la noblesse : Guillaume II obtient 97 000 hectares, le château de Blomberg et quinze millions de marks.

24 août
La France s'oppose à ce que la Belgique restitue à l'Allemagne les provinces d'Eupen et de Malmédy.

29 août
Grande réunion à Nuremberg du NSDAP.

6 septembre
La Société des Nations a voté à l'unanimité l'octroi d'un siège permanent à l'Allemagne.

8 septembre
L'Allemagne entre à la SDN à Genève. Gustav Stresemann a réclamé pour son pays l'égalité des droits, c'est-à-dire la levée des clauses restrictives de Versailles en matière militaire. Il a obtenu ainsi la suppression du contrôle militaire.

10 septembre
A Genève, célèbres discours pacifistes de Stresemann et du Français Briand : inauguration de " l'ère Briand-Stresemann ".

11 septembre
A Berlin, l'Allemand Otto Peltzer bat le Finlandais Paavo Nurmi et établit le nouveau record du monde en courant 1 500 mètres en trois minutes et 51 secondes.

16 septembre
Le SPD abandonnant la position de tolérance vis-à-vis du gouvernement, Scheidemann dénonce le rôle des sociétés allemandes camouflées sous des sociétés commerciales dans l'armement clandestin en URSS ; malgré cela le traité d'amitié d'avril reste en vigueur car la droite allemande souhaite une politique de bascule par rapport à l'ouest.

17 septembre
Conférence de Thoiry (Ain, en France) : entrevue entre Briand et Stresemann sur les possibilités d'un rapprochement franco-allemand. Stresemann cherche à obtenir la fin de l'occupation et du contrôle militaire ainsi que le retour de la Sarre. En contrepartie, il se dit prêt à fournir une aide financière à la France à la hauteur de 1,5 de RM. Les deux hommes discutent aussi d'une éventuelle coopération économique avec la Russie.

25 septembre
Création à Düsseldorf de la pièce Homme pour homme, de Bertolt Brecht.

en septembre
Hitler écrit au fisc : " Je n'ai pas en ce moment les moyens de payer mes impôts ; je dois lever un emprunt pour pouvoir vivre ".

1er octobre
Thyssen et les représentants de l'industrie lourde prennent position contre le régime républicain.

3 octobre
La nouvelle se répand que Guillaume de Hohenzollern, fils aîné du Kronprinz, a été autorisé à assister à des manœuvres de l'armée sans consultation préalable du Parlement : violente protestation de la gauche, limogeage de Hans von Seeckt, chef d'état-major depuis 1920).

14 octobre
Sortie à Berlin de Faust, un film de Friedrich W. Murnau, le neuvième qu'il a tourné en six ans.

30 octobre
Fritz Lang termine à Berlin le tournage de Metropolis. Avec 30 000 figurants et 750 comédiens, le film aurait coûté cinq millions de marks.
Jubilé de Max Reinhardt pour ses 25 années de mise en scène.

en automne
Poussé par sa seconde épouse, le médecin et philosophe Mathilde von Kemnitz, le général Erich von Ludendorff crée le Tannenbergbund (" Ligue de Tannenberg "), qui est à la fois une " communauté religieuse germano-allemande " et une association combattant les " forces supra-étatiques ", à savoir les jésuites, les francs-maçons, les juifs et les marxistes.

1er novembre
Joseph Goebbels est nommé chef de la section (gauleiter) du parti nazi de Berlin " la rouge ".

2 novembre
Interdiction du dernier journal allemand paraissant en Italie.

7 novembre
Goebbels quitte Elberfeld pour Berlin. Il se retrouve à la tête d'un groupuscule comptant à peine 300 membres. Le parti nazi ne dispose d'aucun mandat politique à Berlin.

9 novembre
Création à Dresde de Cardillac, le premier grand opéra de Paul Hindemith, écrite sur un livret de Ferdinand Lion.

26 novembre
Hitler et Goebbels visitent le groupe local national-socialiste à Hattingen, dans la Ruhr. Ils sont accueillis par Victor Lutze, chef de district de la Ruhr.

30 novembre
Vers une entente économique européenne : le Cartel international de l'Acier, fondé entre la Belgique, la France, le Luxembourg et l'Allemagne, a décidé d'augmenter le chiffre total maximum de sa production pour le trimestre encours, le portant de 27 827 000 tonnes à 29 287 000 ; chacun des quatre pays voit naturellement s'accroître le contingent qui lui avait été primitivement attribué. Le socialistes allemandes voient dans ce cartel " un danger pour la classe ouvrière et, en tout premier lieu, un danger de monopole des prix ".
En France, à la Chambre des députés, le débat sur la politique étrangère d'Aristide Briand est houleux. Edouard Soulier, député de la Seine, affirme " qu'en Allemagne, on fabrique des gaz toxiques, des avions métalliques et toutes sortes d'armements significatifs ". Aristide Briand prophétise : " Il n'y aura pas de paix durable si entre la France et l'Allemagne, il n'y a pas de rapprochement ".

en novembre
Franz von Pfeffer est nommé commandant de la SA.

3 décembre
Vote d'une loi de protection de la jeunesse contre la littérature pornographique.

4 décembre
Inauguration à Dessau des nouveaux bâtiments du Bauhaus en présence du maire, Fritz Hesse. Ce complexe de verre et d'acier est dû à Walter Gropius. Dessau accorde à l'institution une subvention de 100 000 rentenmarks.

5 décembre
Pour la première fois, l'Allemagne expose au Salon international de l'automobile, à Bruxelles.

9 ou 10 décembre
Le prix Nobel de la paix a été attribué conjointement à Aristide Briand et à Gustav Stresemann.

10 décembre
Parution du deuxième volume de Mein Kampf, d'Adolf Hitler.
Walter Gropius, le fondateur du Bauhaus, la célèbre école d'architecture et de design, quitte Weimar pour s'installer à Dessau. Kandinsky, Klee, Marcel Breuer et Miles van der Rohe sont membres du Bauhaus.

16 décembre
Scheidemann demande la démission de Gessler de la Reichswehr, au sujet de la fabrication d'armes en URSS, dénonçant la collaboration militaire et technique germano-soviétique.

17 décembre
Le gouvernement est mis en minorité grâce aux voix du DNVP qui veut revenir au pouvoir. Le chancelier Marx présente la démission de son gouvernement.

29 décembre
Signature à Rome d'un traité d'arbitrage entre l'Allemagne et l'Italie.

fin décembre
Le Parti nazi crée les Jeunesses hitlériennes (Hitlerjugend).

en décembre
L'assainissement du franc conduit la France à renoncer au projet de Stresemann.
Les Jeunesses hitlériennes disposent désormais d'une structure nationale et du port de l'uniforme.

dans l'année
Le gouvernement allemand présente à la Pologne une facture de 521 millions de marks, à titre de compensation pour la perte de la Silésie Orientale en 1921.
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .