Forums ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
La TocCyclopédie ■ Les Epoques
L'Epoque
1er janvier
La traditionnelle cérémonie des vœux est rétablie à l'Elysée. Elle avait été interrompue en 1915.

3 janvier
Création de la Fédération nationale de pelote basque.

4 janvier
L'Humanité devient l'organe du Parti communiste français.
Naissance du journal Le Peuple, organe de la CGT.

6 janvier
Première à Paris de la Walkyrie, opéra de Richard Wagner, depuis l'interdiction de 1914.

9 janvier
L'ancien président Paul Deschanel est élu député d'Eure-et-Loire.
Les Français occupent la ville turque de Gaziantep (Aïntab, dans le sud-est), qu'ils assiégeaient depuis mars 1920.

10 janvier
Création de la Société des transports en commun de la région parisienne.
En poste en Pologne depuis deux ans, le capitaine Charles de Gaulle met fin à sa mission d'instructeur et rentre en France.
Le film Une brute, de Daniel Bompard, avec André Nox, est interdit par la censure.

11 janvier
Passant par Paris, le ministre anglais Winston Churchill visite une galerie d'art présentant la première exposition d'un certain Charles Morin, artiste inconnu. Peu de critiques sont négatives et c'est plus tard qu'on a découvert que ce Morin n'était que autre que Churchill lui-même.

12 janvier
Renversement du cabinet de Georges Leygues.

13 janvier
Le gouvernement dissout la CGT, mais cette mesure n'est pas appliquée.

15 janvier
Etienne Oehmichen est le premier homme à avoir fait voler un hélicoptère, à Velentigney.

16 janvier
Aristide Briand est nommé président du Conseil et ministre des Affaires étrangères.

19 janvier
Aristide Briand lance un appel à tous les pays du monde pour qu'ils accueillent leur part de réfugiés russes de Crimée, l'armée de Wrangel (des dizaines de milliers sont nourris par la France dans des camps de réfugiés). Aucune réponse n'arrivera, si ce n'est du Brésil en février.

22 janvier
Dans le Tournoi des Cinq Nations, la France bat l'Ecosse 3 à 0 à Inverleith.

du 24 au 29 janvier
Première conférence, à Paris, sur les réparations.

28 janvier (ou le 28 juin ?)
Le cercueil contenant un Soldat inconnu, ayant combattu à Verdun, est enterré au pied de l'Arc-de-Triomphe, devant un parterre d'hommes politiques et de militaires - français comme étrangers -.

3 février
Arrestation de nombreux militants communistes à Paris.

7 février
Réquisitions et arrestations de communistes en province pour distribution de tracts antimilitaristes.

8 février
A Paris, au Parc des Princes, l'équipe de France de football est battue par une équipe d'Irlande amateur 1 (Hugues) à 2 (Chambers, Steele), devant 20 000 spectateurs.

19 février
Accords militaires et économiques franco-polonais.
Le général Louis-Félix-Marie-François Franchet d'Esperey est élevé à la dignité de maréchal de France.
Vente à Paris des biens de Désiré Landru : le poêle est vendu 46 francs.

20 février
A Marseille, au stade Huveaune, l'équipe de France de football est battue par l'Italie 1 (Devic) à 2 (Cevenini, Santamaria), devant 15 000 spectateurs.

22 février
A la Sorbonne, Alexandre Millerand président la cérémonie du centenaire de l'Ecole des Chartes.

23 février
La dette allemande envers la France est de 218,5 milliards de francs.

26 février
Après une véhémente campagne de presse, le Parlement sort le général Emile Fayolle de sa retraite silencieuse et de sa modestie légendaire, pour l'élevée à la dignité de maréchal de France.

28 février
Le dernier détachement français en poste à Jérusalem quitte la ville, désormais entièrement tenue par les Britanniques.

en février
Suite à une demande du gouvernement français à tous les pays du monde, le Brésil accepte d'accueillir des réfugiés russes de Crimée (l'armée de Wrangel) : 10 000 laboureurs et ouvriers agricoles. Le gouvernement brésilien donnera des terres et étudiera ensuite la possibilité de recevoir 10 000 autres réfugiés. L'opération sera torpillée par les officiers russes eux-mêmes.

1er mars
Loi interdisant toute hausse de loyers. Le marché noir de la location s'organise.
Ouverture de l'aérodrome d'Orly. Il dispose d'une zone d'atterrissage de 800 mètres sur 750 et de quatre hangars.

6 mars
En football, la Belgique bat la France par 3 buts (Bragard 2, Van Hege) à 1 (Dewaquez), à Bruxelles, au Parc Duden, devant 20 000 spectateurs.

8 mars
L'Allemagne refusant de payer les réparations de guerre, les troupes françaises, belges et britanniques occupent la Ruhr, Düsseldorf et Duisbourg.

9 mars
Au Palais-Bourbon, on projette aux députés un documentaire de la Gaumont sur la transformation des engins de guerre en tracteurs.

11 mars
A Paris, Le Turc Bekir Sami s'entretient avec Aristide Briand au sujet des frontières du sud de la Turquie.

15 mars
Débat parlementaire sur la conférence de Londres.

18 mars
Première au Théâtre-Antoine de Paris de la Bataille, d'après le roman de Claude Farrère.

25 mars
Dans la soirée, séance inaugurale (sur invitations) du Madeleine-Cinéma, à Paris, avec la présentation des films américains les Loups de la nuit, avec William Farnum, et la Petite Vivandière, avec Mary Pickford.

1er avril
L'aviatrice française Adrienne Bolland réussit la traversée des Andes.

7 avril
A Calais, le capitaine Charles de Gaulle, trente ans, épouse Yvonne Vendroux, vingt ans.

8 avril
La Section française de l'Internationale communiste (SFIC), majoritaire depuis le congrès de Tours, prend le nom de Parti communiste français.

9 avril
Pour le dernier match du Tournoi des Cinq Nations, devant 35 000 spectateurs au stade de Colombes, l'équipe de France de rugby a très nettement dominé l'équipe du Quinze d'Irlande qu'il a battue par 20 points à 10. La France termine à la deuxième place du tournoi.

14 avril
Ouverture de la Grande Saison dada à Paris par une visite à Saint-Julien-le-Pauvre sous la conduite de Tristan Tzara, André Breton et Paul Eluard.

16 avril
Léon Bel lance le fromage La Vache Qui Rit. Il s'agit d'une crème d'emmental qu'on ne trouve qu'en portions uniques (apparaîtront plus tard les conditionnement par trois, par huit, par douze, par seize et par vingt-quatre).

24 avril
Le Red Star remporte la Coupe de France de football en battant par 2 buts à 0 l'Olympique de Paris, devant 18 000 personnes au stade Pershing, à Vincennes.

25 avril
Henri Damiant-Berger et ses équipiers arrivent à Pérouges (Ain), site médiéval, où ils poursuivent le tournage des Trois Mousquetaires au milieu d'une population en liesse.

26 avril
Réunion orageuse entre le général russe Wrangel, le général français Charpy, l'amiral de Bon et un représentant du Haut-Commissaire de France, où il est demandé au baron s'il est prêt à utiliser son " influence " pour hâter la dispersion des réfugiés. Wrangel déclare son intention d'apporter une collaboration loyale. Les Français lui demandent alors, comme preuve de sa sincérité, de réfuter les rumeurs qui entravent les départs pour le Brésil. Le général russe refuse.

27 avril
Fixation du montant des réparations allemandes : 132 milliards de francs-or.
6 500 réfugiés russes de l'armée de Wrangel se sont déclarés prêts à partir pour le Brésil.

29 avril
La loi d'amnistie ne s'applique pas aux mutins de la mer Noire.
Le gouvernement brésilien donne ses conditions à l'accueil des réfugiés russes : il n'est plus question de colonisation de terres mais de places d'ouvriers agricoles dans les plantations.

en avril
Le général Joseph Gallieni, mort en mai 1916, est fait maréchal de France à titre posthume.

1er mai
Pour le film de René Leprince, l'Empereur des pauvres, la fête du Travail est l'occasion pour les habitants de Montceau-les-Mines de participer à un défilé, que les opérateurs ont immortalisé.

2 mai
André Breton expose à Paris les collages du peintre allemand Max Ernst. Les dadaïstes sont présents.

5 mai
Pour la première fois, au stade parisien Pershing, l'équipe de France de football a battu l'Angleterre, 2 buts (Dewaquez, Boyer) à 1 (Farnfield), devant 30 000 spectateurs, cent ans après la mort de Napoléon Ier.

8 ou 12 mai
Première célébration officielle de la fête de Jeanne d'Arc.

10 mai
Alors que 3 700 Russes se trouvent déjà à bord du paquebot Rion à destination du Brésil, le gouvernement brésilien fait savoir à la France qu'il serait préférable de différer l'arrivée d'autant de colons. Il est alors décidé de les rediriger sur la Corse.
Dans la salle des fêtes de l'hôtel Ritz Carlton de New York, le réalisateur français présente à la presse et aux exploitants la version américaine de son film J'accuse, dont le triomphe à Londres a déjà popularisé le titre.

13 mai
A la salle des Sociétés savantes de Paris a lieu le " procès de Barrès " organisé par André Breton et Louis Aragon.

nuit du 14 au 15 mai
Parti 19 jours plus tôt de Constantinople, le paquebot Rion, avec à son bord 3 700 réfugiés russes, arrivent dans la baie d'Ajaccio (qui ne compte que 20 000 habitants).

15 mai
En raison de la canicule, la baisse de fréquentation des cinémas devient alarmante à Paris. Ceux-ci sont en effet rarement équipés d'une ventilation efficace.

du 15 au 17 mai
Congrès national administratif du PC tenu à Paris. Les statuts sont adoptés et publiés. A partir du 1er janvier 1922, le Parti s'appellera PC-SFIC.

16 mai
Rétablissement des relations diplomatiques avec le Vatican, interrompues depuis 1904.

17 mai
Le président de la République brésilienne lève son opposition à la venue de 3 700 Russes dans son pays.

24 mai
Par autorisation spéciale du ministre italien des Beaux-Arts, le Français Luitz-Morat tourne dans les célèbres ruines de Pompéi des scènes de son film la Terre du diable, avec Gaston Modot et Yvonne Aurel. Le Vésuve, jouant son rôle, a consenti à se mettre en éruption.

25 mai
Décès à Pons d'Emile Combes, 86 ans, ancien ministre et président du Conseil.
Après dix jours de quarantaine, quelques 600 réfugiés russes sont autorisés à débarquer du Rion pour s'installer à la caserne d'Ajaccio.

31 mai
La France reçoit de l'Allemagne un premier milliard de marks au titre des réparations.

1er juin
La compagnie cinématographique américaine Paramount installe à Paris sa filiale, la SA Paramount, dirigée par Adolphe Osso. Son objectif est de produire des films français, sur des sujets et avec des cinéastes et des comédiens français.

5 juin
Nouvelle victoire de Suzanne Lenglen aux championnats de tennis. Elle bat une autre Française, Billout-Broquedis.

6 juin
Le dramaturge Georges Feydeau, 59 ans, meurt à Rueil.
Ouverture du salon Dada du Studio des Champs-Elysées.
Création de l'Homme et son désir, de Paul Claudel et Darius Milhaud.

7 juin
La France ratifie les traités de Saint-Germain et du Trianon.
Pearl White est retrouvée dans les Pyrénées. La célèbre vedette américaine, partie pour une excursion à cheval, s'était égarée. Après avoir trouvé un abri de fortune, elle y a dormi seize heures avant d'être secourue par un berger.

10 juin
Il y a dans l'Atlantide, du cinéaste Jacques Feyder, un grand acteur : c'est le sable , affirme un encadré de Cinéa, la revue de Louis Delluc.

15 juin
Selon Ciné-Journal, le plus grand cinéma du monde est le Capitol, de New York, avec ses 8 000 places.

16 juin
Débat sur le vote des femmes à la Chambre des députés et au Sénat.
Robert de Flers est reçu à l'Académie française.

18 juin
Les Ballets suédois font scandale avec la création de la pièce les Mariés de la tour Eiffel, de Jean Cocteau.

19 juin
Grand prix de l'Aéro-Club (100 000 francs) : victoire du Farman 60 Goliath.

21 juin
421 réfugiés russes quittent Ajaccio pour la Corse à bord du vapeur Aquitaine.

22 juin
L'université d'Oxford fait docteur honoris causa Georges Clemenceau.

25 juin
Le général Gouraud échappe à un attentat en Syrie, sur la route de Damas à Kouneitra. Le lieutenant Branet, son officier interprète, est tué.

26 juin
Déraillement du rapide Paris-Lille à Beaucourt-Hamel : 25 morts et 62 blessés.
28 juin (ou le 28 janvier ?)
Inhumation du Soldat Inconnu sous la voûte de l'Arc de Triomphe.

30 juin
Clôture du salon Dada au studio des Champs-Elysées.

en juin
Le maréchal Emile Fayolle conduit une mission au Canada.

1er juillet
L'acteur américain Douglas Fairbanks a décidé de " ne plus remettre les pieds en France ", où l'on s'est permis de critiquer par avance son interprétation de d'Artagnan dans la version américaine des Trois Mousquetaires que vient d'achever Fred Niblo.

2 juillet
A Jersey City, devant 92 000 spectateurs, le boxeur français George Carpentier échoue dans sa tentative de prendre le titre de champion du monde des lourds à l'Américain Jack Dempsey, plus lourd de onze kilos. Carpentier a été mis KO au quatrième round.

6 juillet
Déraillement en Belgique du train rapide Amsterdam-Paris, dû à un sabotage : 35 blessés et sept postiers français tués.

11 juillet
La Chambre des députés et le Sénat votent la suppression de la revue militaire du 14 Juillet, à cause de la vague de chaleur (36 degrés ce jour).

12 juillet
Le vapeur Provence embarque à Ajaccio 654 immigrants russes pour le Brésil.

15 juillet
Réorganisation des écoles maternelles.

16 juillet
Le professeur Cazeneuve et le docteur Briand publient un rapport où ils dénoncent la cocaïne comme un fléau de notre temps.

17 juillet
En vacances sur les bords de la Seine, l'acteur Séverin-Mars, 48 ans, vedette notamment de J'accuse et de la Roue d'Abel Gance, meurt subitement à Mantes, alors qu'il venait de faire ses débuts de réalisateur avec le Cœur magnifique.

18 juillet
Vaccination du premier enfant par le BCG (Bacille Calmette-Guérin).

22 juillet
Le public français ne pourra peut-être pas voir le film du match de boxe Carpentier-Dempsey, qui a tourné à l'avantage de ce dernier. Les loueurs français refusent d'en payer les 700 000 francs qu'en exige la Fox, détentrice des droits.

25 juillet
Ouverture du congrès de la CGT à Lille.

24 juillet
Cette année encore c'est un Belge, Léon Scieur, qui a remporté le Tour de France cycliste.

25 juillet
Grand Prix automobile au Mans : la course est gagnée par l'Américain Jim Murphy à la moyenne de 125,6 km/h.

30 juillet
Clôture du Congrès de la CGT à Lille : les minoritaires (pro-communistes) parlent de fonder un autre syndicat.
L'aviateur suisse François Durafour se pose au col du Dôme (4 302 mètres, près du Mont-Blanc) à bord d'un Caudron G.3.

en juillet
Pour la troisième fois, Suzanne Lenglen a remporté le tournoi de tennis de Wimbledon.

4 août
Première transmission d'une image de New York à Paris par bélinographe.

15 août
Chute du mark à la Bourse de Paris : le dollar vaut 88 marks.

17 août
458 immigrants russes ayant été jugés inaptes aux travaux agricoles, ils sont embarqués par les Brésiliens à bord de la Provence pour repartir vers la France. Sur les 10 000 prévus en janvier, seuls 617 se seront finalement installés à Sao Paulo.

22 août
Parution de la traduction française du livre de Maxime Gorki Ma vie d'enfant.

24 août
L'Institut Pasteur ouvre un bureau et un laboratoire à Téhéran (Iran).

4 septembre
Le cycliste belge Louis Mottiat remporte la course Paris-Brest-Paris (1 198 kilomètres) en 55 heures et 7 minutes.

5 septembre
L'acteur Aimé Simon-Girard, le d'Artagnan des Trois Mousquetaires, d'Henri Diamant-Berger, a racheté le cheval qu'il montait dans le film. On peut les rencontrer ensemble à la promenade du Bois.

6 septembre
Le Potez IX de la Franco-Roumaine, venant de Strasbourg et effectuant la liaison Varsovie-Paris, s'est écrasé au Bourget. Le pilote et les quatre passagers ont été tués. Ce drame n'affecte pas les autres vols prévus sur la ligne de Varsovie.

10 septembre
Le train rapide Strasbourg-Lyon déraille aux Echets : cinquante morts.

12 septembre
Chargé de ramener près de 1 400 réfugiés russes vers Constantinople, le Burgeister von Melle quitte Marseille pour rejoindre Ajaccio. Le commandant de la Marine en Corse n'est averti de l'arrivée du navire que lorsque celui-ci est déjà en mer ; quant au gouverneur militaire de l'île, personne n'a jugé utile de le prévenir...

13 septembre
Le Burgeister von Melle arrive dans la baie d'Ajaccio.

14 septembre
Mise en place de la nouvelle carte d'identité avec empreintes digitales et photo.

nuit du 14 au 15 septembre
Craignant qu'on les ramène en Russie, 300 Russes font le mur de la caserne Livrelli à Ajaccio et prennent le maquis.

15 septembre
700 Russes de la caserne de Livrelli sont embarqués sur le Burgeister von Melle, mais l'équipage du commandant Dollo refuse d'appareiller...

17 septembre
Le Burgeister von Melle appareille finalement d'Ajaccio avec 650 réfugiés russes (50 ont réussi à s'échapper à la nage). Selon le ministère de la Marine, il reste encore près de 1 500 Russes cachés en Corse.

19 septembre
Venant de Londres, les trois vedettes américaines Charlie Chaplin, Douglas Fairbanks et Mary Pickford sont arrivés à Paris.
Le préfet des Alpes-Maritimes, Armand Bernard, décide que tous les films montrant des actes de banditisme, de vol et d'assassinat sont interdits dans le département.

du 19 au 21 septembre
Le Comité confédéral national de la CGT décide la dissolution des comités syndicalistes révolutionnaires.

27 septembre
Le Comité central des CSR lance un appel pour la convocation d'un congrès extraordinaire de la CGT.

28 septembre
Incendie des Grands Magasins du Printemps : un mort.

5 octobre
Incendie du tunnel des Batignolles : deux trains : seize morts et 100 blessés.
Ouverture du XVIe Salon de l'automobile à Paris.

6 octobre
Accord franco-allemand de Wiesbaden : Rathenau propose à Louis Loucheur d'acquitter en nature une partie de la dette allemande. Le projet de faire reconstruire le Nord de la France par l'Allemagne est accepté avec enthousiasme par les industriels allemands qui y voient un moyen pour s'assurer une position hégémonique sur le continent.

15 octobre
Parution aux éditions de la Sirène du premier livre du jeune écrivain Jean Epstein, Bonjour cinéma ; il vient également de faire ses débuts comme assistant-réalisateur pour le film le Tonnerre, de Louis Delluc.

20 octobre
Pacte d'Ankara : accord franco-turc par lequel la France renonce à la Cilicie.

du 29 au 31 octobre
XIXe congrès national du PS-SFIO tenu à Paris.

7 novembre
Ouverture à Versailles du procès d'Henri Désiré Landru, défendu gratuitement par maître Moro Giafferi, ténor du barreau.

11 novembre
Inauguration des premières installations frigorifiques des Halles. M. Puis, sous-secrétaire d'Etat à l'Agriculture, préside la cérémonie.

12 novembre
Ouverture de la Conférence sur le désarmement de Washington, ouverte par le président Harding. Aristide Briand y représente la France.

13 novembre
A Paris, au stade Pershing, l'équipe de France de football est battue par l'équipe des Pays-Bas 5 buts (Van Gendt 3, Rodermond 2) à 0, devant 15 000 spectateurs.

14 novembre
Inauguration de la première école destinée aux enfants de bateliers, à Conflans-Sainte-Honorine.
Première à Paris du film expressionniste le Cabinet du docteur Caligari, mis en scène par l'Allemand Robert Wiene.

23 novembre
Inauguration du Musée de l'Aviation de Chalais-Meudon.

25 novembre
Ouverture du Salon de l'aéronautique à Paris.

28 novembre
A Adana (sud de la Turquie), Henry Franklin-Bouillon et Nurettin Pacha mettent au point le plan d'évacuation par les Français des zones qu'ils occupent.

30 novembre
Firmin Gémier est nommé directeur du théâtre de l'Odéon.

1er décembre
Henri Landru est condamné à mort pour avoir assassiné puis brûlé dix femmes et un jeune garçon.

2 décembre
Pour le film la Roue (la Rose du rail), dont le tournage est achevé depuis l'an dernier, Abel Gance, toujours accaparé par le montage, aurait impressionné 277 863 mètres de pellicule.

7 décembre
La Chambre des députés vient d'entreprendre les discussions préliminaires au vote du budget de lan ation. Il est question de réduire les crédits accordés à chaque ministère, notamment " en ramenant progressivement le nombre de fonctionnaires à celui de 1914 ".

10 décembre
Anatole France reçoit à Stockholm le prix Nobel de littérature.

13 décembre
Traité des Quatre (Etats-Unis, Japon, Angleterre et France) sur le Pacifique à Washington.

14 décembre
L'Allemagne demande l'ajournement du paiement des réparations aux Alliés.
Prix Goncourt à l'écrivain martiniquais René Maran pour son livre Batouala.

15 décembre
Création de la Fédération françaises des polos de France.

16 décembre
Raccourci d'un cinquième, le film Pour don Carlos, coréalisé par Musidora et Jacques Lasseyne, est loin d'être, malgré cela, un franc succès public à Paris.

16 ou 17 décembre
Le compositeur et organiste Camille Saint-Saëns, 86 ans, meurt à Alger.

du 22 au 24 décembre
La minorité révolutionnaire de la CGT tient à Paris un congrès sécessionniste. Il est décidé la suppression provisoire des cotisations, l'élection d'une commission administrative et d'un bureau provisoire, chargés de convoquer le congrès de la CGT si, au 31 janvier, le CCN de la CGT n'a pas décidé de sa tenue.

24 décembre
Obsèques grandioses de Camille Saint-Saëns à l'église de la Madeleine, à Paris.

25 décembre
Ouverture du Ier congrès national du PC-SFIC tenu à Marseille.

27 décembre
La Commission administrative de la CGT constate que les décisions du congrès minoritaire constituent de fait un état de scission. La minorité fixe alors au 22 juin suivant le congrès constitutif de ce qui sera la CGTU.
A l'Opéra de Paris a lieu une soirée de gala au profit des veuves et orphelins de guerre, avec la projection de l'Agonie des Aigles, de Dominique Bernard-Deschamps, dans le cadre du centenaire de la mort de Napoléon Ier.

28 décembre
Obsèques du cardinal de Cabrières à Montpellier.

30 décembre
Clôture du Ier congrès national du PC-SFIC tenu à Marseille.
Sacha et Lucien Guitry réalisent la première émission radio en direct.

en décembre
Premier bulletin météorologique, lu par un sapeur du génie, sur l'antenne de la Tour Eiffel.

dans l'année
Léon Blum devient le chef de la SFIO
Abd el-Krim anime une révolte dans le Rif Marocain.
Le poète Paul Claudel devient ambassadeur au Japon.
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .