Forums ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
La TocCyclopédie ■ Les Epoques
L'Epoque
2 janvier
L'actrice Claude France (Mme Wittigny de son vrai nom), héroïne de Violettes impériales et du Bossu, se suicide.

3 janvier
Un nouveau billet de 50 francs entre en circulation.

7 janvier
Déjà pensionnaire de la prestigieuse Comédie-Française depuis 1921, Madeleine Renaud en devient sociétaire.

9 janvier
Le Comité central du Parti communiste français adopte la tactique classe contre classe.

du 30 janvier au 2 février
Conférence nationale du PC-SFIC. Approbation et définition de la tactique électorale " classe contre classe ". Exclusion d'Albert Treint, Suzanne Girault, Henri Barré et Marguerite Faussecave.

7 février
Signature d'un traité d'arbitrage entre les Etats-Unis et la France, représentée par Paul Claudel, ambassadeur de France à Washington.

11 février
Les aviateurs français Dieudonné Costes et Joseph Le Brix arrivent à New York, ayant effectué un trajet de 25 880 kilomètres en 125 jours, à la vitesse de 169 km/h.
Publication du livre le Surréalisme et la peinture, d'André Breton.

18 février
Ouverture à Paris du cabaret le Lido, conçu par l'architecte René Berger.

19 février
Clôture des IIe Jeux olympiques d'hiver, à Saint-Moritz, en Suisse. La France n'a obtenu qu'une médaille d'or : le couple Pierre Brunet - Andrée Joly a enlevé la première place du concours de patinage artistique.

21 février
A Montrouge, au stade Buffalo, l'équipe de France de football bat l'Irlande 4 buts à 0 (Nicolas 3, Dauphin), devant 27 000 spectateurs.

26 février
Création à Paris de l'Institut national de l'orientation professionnelle.

2 mars
L'aviateur Négrin, accompagné du mécanicien Eyrard, a quitté, à 5h50, l'aérodrome de Montaudron, près de Toulouse, avec un sac postal, inaugurant ainsi la liaison postale France-Amérique du Sud. Après un relais à Alicante (Espagne), l'appareil est attendu à Rio de Janeiro vers le 10 mars.
Ouverture à Paris du procès de Jules César Joseph Laperre, le " traître belge qui vendit ses compatriotes pendant la guerre ".

3 mars
Le nouveau traité franco-espagnol sur Tanger satisfait aux intérêts de sécurité des Espagnols.
La grande danseuse américain Loïe Fuller, 66 ans, est morte à Paris.

11 mars
A Lausanne, au stade La Pontaise, l'équipe suisse de football bat la France 4 buts (Jäggi 3, Romberg) à 3 (Lieb, Seyler, Nicolas).

12 mars
Loi sur les assurances sociales obligatoires dans l'industrie et le commerce.

17 mars
Clôture de la treizième législature de la IIIe République.

20 mars
Première liaison téléphonique entre Paris et Alger.

23 mars
Le distributeur Gaumont-Metro-Goldwyn sort au cinéma Gaumont-Palace, de Paris, une version remaniée du Napoléon d'Abel Gance, lequel décide de porter plainte, n'ayant pas été consulté.

25 mars
Entrée en application des décrets de condamnation de l'Action française pris le 29 décembre 1926 par le pape Pie XI. Les adhérents de ce mouvement royaliste et extrémiste sont exclus des sacrements (mariage, funérailles religieuses). La division s'installe désormais au sein des familles. Des incidents sont signalés un peu partout.

27 ou 28 mars
Première transmission téléphonique entre Paris et New-York. Maurice Bokanowski, ministre français du Commerce, a inauguré la ligne, en présence du personnel des PTT, du général Pershing et de ministres. Il a pu parler à M. Gilford, président de l'American Telegraph and Telephon Company.

30 mars
Décret-loi favorisant la création d'une industrie de raffinage du pétrole.

31 mars
Malgré les réserves de la hiérarchie militaire, exprimées par la voix du maréchal Pétain, le ministre de la Guerre Paul Painlevé fait voter la loi fixant à un an la durée du service militaire.

en mars
Mis en minorité au sein de son propre parti fasciste, le Faisceau, Georges Valois publie un Manifeste pour une République syndicale.

2 avril
Inauguration à Paris du service téléphonique Danton-Police, futur Police-Secours.

5 avril
Loi instituant une assurance couvrant les risques de maladie, d'invalidité, de vieillesse et de décès. Sont assurés tous les salariés français quand leur rémunération annuelle de dépasse pas une certaine somme (30 000 francs en 1935).

9 avril
Après quinze ans de défaites, l'équipe de France de rugby a enfin battu l'équipe du Pays de Galles, par 8 à 3, devant 45 000 spectateurs, au stade de Colombes.

11 avril
17 morts à 500 mètres de la gare du Nord, à Paris, dans une collision ferroviaire.

12 avril
Lancement à Brest du croiseur Colbert, de la classe Suffren, armée de huit pièces de 203 mm et déplaçant 11 470 tonnes.

14 avril
Les deux aviateurs français Dieudonné Costes et Joseph Le Brix, à bord de leur Nungesser et Coli, sont arrivés au Bourget, à Paris, achevant ainsi un tour du monde de plus de 56 000 kilomètres : Tokyo-Paris en six jours.

15 avril
Au stade olympique de Colombes, devant 25 000 spectateurs, l'équipe de France de football est battue par la Belgique 2 buts (Bardot deux fois) à 3 (Braine 2, Voorhoof).

16 avril
L'aviateur français Jean Mermoz réalise le premier vol de nuit entre Rio de Janeiro et Buenos Aires.

20 avril
A Paris, le Danois Carl Dreyer a présenté à un petit cercle d'amis son nouveau film, la Passion de Jeanne d'Arc, sur un scénario de Joseph Delteil et de lui-même. Renée Falconetti joue le rôle titre.

29 avril
Raymond Poincaré est vainqueur des élections législatives. De graves désaccords ont déchiré les rangs de la gauche : les communistes ont remporté plus d'un million de voix, mais ils n'ont que quatorze députés contre 26 dans la chambre précédente ; les radicaux ont perdu quinze sièges, les socialistes cinq. La Chambre, au total, comprend 108 députés de centre droit (Union républicaine démocratique), 38 députés indépendants, 19 démocrates populaires, 64 républicains de gauche, 29 de l'Action républicaine et 53 élus de la gauche radicale. La majorité qui s'est formé en soutien à Poincaré totalise 323 députés quand l'opposition en compte 283.
A Paris, au Parc des Princes, les sélections françaises et portugaises de football font match nul 1 but partout (Nicolas pour la France ; Martins pour le Portugal), devant 25 000 spectateurs.

en avril
Georges Valois et Jacques Arthuys quittent le Faisceau pour fonder le Parti révolutionnaire fasciste.

1er mai
Le militant de droite François Coty rachète le Le Gaulois.

2 mai
François Coty lance le journal L'Ami du peuple.

3 mai
A la Comédie des Champs-Elysées, Louis Jouvet met en scène la pièce de Jean Giraudoux, Siegfried. Dans les rôles de Geneviève et de Siegfried, le public peut retrouver deux grands comédiens, Valentine Tessier et Pierre Renoir. Les costumes sont de Jeanne Lanvin.

6 mai
Finale de la Coupe de France de football : le Red Star obtient sa quatrième victoire en battant le CA Paris (2-0).

13 mai
Au stade olympique de Colombes, l'équipe de France de football est battue par la Tchécoslovaquie 0 à 2 (Puc deux fois), devant 19 000 spectateurs.

17 mai
Au stade olympique de Colombes, l'équipe de France de football est battue par l'Angleterre 1 but (Langiller) à 5 (Stephenson 2, Dean 2, Jack), devant 40 000 spectateurs.

25 mai
Publication de Nadja, d'André Breton, aux éditions Gallimard.

26 mai
Ouverture à Toulouse XXVe congrès national du PS-SFIO. Situation politique et attitude du parti.
Sixième Bol d'or avec 63 participants. C'est le Belge Vrooen qui remporte la course sur une moto Gillet-Herstal.
Sous l'impulsion du Français Jules Rimet, la FIFA décide de créer la Coupe du monde de football.

27 mai
Un avion s'écrase à Orly sur la foule venue assister au meeting : 1 mort et dix blessés.

29 mai
Clôture du XXVe congrès national du PS-SFIO tenu à Toulouse.
En huitième de finale du tournoi olympique de football, au stade olympique d'Amsterdam, l'équipe d'Italie élimine la France 4 buts (Rossetti, Levratto, Banchero, Baloncieri) à 3 (Brouzes 2, Dauphin), devant 8 000 spectateurs. Pour la circonstance, la France avait un entraîneur anglais (Farmer) adjoint aux sélectionneurs Barreau et Rigal.

2 juin
Marcel Body est exclu du PC-SFIC.

12 juin
Création à Paris par les Ballets russes de Diaghilev, au théâtre Sarah-Bernhardt, d'Apollon Musagète, ballet de George Balanchine sur une musique d'Igor Stravinski.

14 juin
Création à la salle Pleyel, dans sa version concert, de l'opéra l'Ange de feu, de Serge Prokofiev, inspiré d'un roman de V.J. Brusov.

15 juin
Le film allemand de Bruno Rahn, la Tragédie de la rue, avec Asta Nielsen, présenté à Paris par le Studio des Ursulines depuis quatre mois, poursuit sa carrière française au Corso-Opéra.

16 juin
Le président de la République a inauguré dans l'après-midi " les Champs-Elysées de la rive gauche ", tracés sur l'emplacement de l'ancien Champ-de-Mars. Gaston Doumergue a été reçu par Louis Delsol, président du Conseil municipal, et par le préfet de la Seine, Paul Boulju.

17 juin
Pour la troisième fois, c'est une Bentley qui remporte le sixième Grand Prix d'endurance de 24 heures, sur le circuit du Mans. Les pilotes britanniques Woolf Barnato et Bernard Rubin ont totalisé 2 669,272 km à la moyenne de 111,219 km/h.

19 juin
A Genève, la SDN accorde au réalisateur français Abel Gance le droit exclusif de filmer ses séances. Gance projette de filmer des portraits de personnalités internationales, avec le nouveau procédé sonore Petersen-Poulsen.

24 ou 25 juin
La Chambre vote la loi de réforme monétaire, créant le franc Poincaré : pour favoriser les exportations et réduire les dettes de l'Etat, Poincaré rétablit la convertibilité officielle à 20 % du franc germinal, ruinant des millions de petits épargnants. 1 F = 65,5 mg d'or à 900/ 1 000.

30 juin
Catastrophe minière à Roche-la-Molière, à Firmigny, dans le Forez : 48 ou 51 mineurs meurent asphyxiés.

1er juillet
Le public fait un triomphe à la pièce Volpone, de Jules Romains et Stefan Zweig. Adaptation libre de l'œuvre du dramaturge anglais Ben Jonson, cette pièce permet à Charles Dullin une interprétation qui fait date sur la scène de son théâtre. On y remarque aussi le talent d'un jeune décorateur, André Barsacq.

7 juillet
Le tennismen français René Lacoste a remporté le simple messieurs du tournoi de Wimbledon, battant en finale son compatriote Henri Cochet. Le double messieurs a été remporté par la paire française Jacques Brugnon et Henri Cochet sur les Australiens John Hawkes et Gerald Patterson.

9 juillet
Inauguration à Paris du pont de la Tournelle.

13 juillet
Loi Loucheur sur le financement, la construction et l'usage des habitations à bon marché (HBM).

14 juillet
Lors des championnats de France disputés à Colombes, l'athlète Sera Martin a battu le record du monde du 800 mètres en 1 min 50 s 3/5.

15 juillet
Pour la deuxième année consécutive, le coureur cycliste luxembourgeois Nicolas Frantz a remporté le Tour de France, devant André Leducq.

18 juillet
La voie ferroviaire transpyrénéenne est inaugurée en présence du président de la République française Gaston Doumergue (accompagné des ministres Barthou et Tardieu) et du roi d'Espagne, à Canfranc, sur le versant aragonais des Pyrénées. La ligne a été totalement financée et construite par la compagnie du Midi.

du 23 juillet au 8 août
Le franc remonte de 18 %, la livre tombe de 250 francs à 125.

25 juillet
Découverte à Cracovie, en Pologne, de manuscrits ayant appartenu à Napoléon Ier.

29 juillet
Inauguration à Paris du stade Roland-Garros, spécialement construit pour que les " Mousquetaires ", les tennismen français, puissent défendre la Coupe Davis.

31 juillet
A l'hôtel des Thermes d'Ostende, aux Pays-Bas, le contrat d'exploitation du pétrole irakien est enfin signé. Création de l'Iraq Petroleum Company (issue de l'ancienne Turkish Petroleum Company) : 23,75 % pour la compagnie hollandaise Royal Dutch Shell, 23,75 pour le cartel américain US Nedac (Gulf, Texaco, Exxon, Mobil...), 23,75 pour la britannique Anglo-Persian Oil Company, 23,75 pour la Compagnie française des pétroles, et les 5 % restant attribués par les quatre principaux actionnaires au millionnaire arménien Calouste Gulbenkian. Les représentants des compagnies tracent une ligne rouge autour de l'ex-Empire ottoman : à l'intérieur de cette zone, toute opération pétrolière devra se faire en collaboration entre les membres.

2 août
L'express de nuit Paris-Brest déraille au Mans : l'accident fait six morts et 17 blessés.

12 août
Clôture des VIIIe Jeux Olympiques d'Amsterdam. La France remporte six médailles d'or : marathon (Mohamed El Ouafi) ; fleuret individuel (Lucien Gaudin) ; épée individuelle (LucienGaudin) ; voile 8 m ; sprint cycliste 1 000 m (Roger Beaufrand) ; haltérophilie poids moyens (Roger François).

14 août
L'équipe franco-italienne Boucheron et Tonani remporte les Six Jours de Buffalo, aux Etats-Unis.

20 août
Loi sur la naturalisation, très libérale.

22 août
Le premier central téléphonique automatique est achevé à Port-Royal.

27 août
Pacte Briand-Kellogg signée à Paris, au Quai d'Orsay, par quinze pays, dont l'Allemagne (Gustav Stresemann) : la guerre est mise hors-la-loi par le secrétaire d'Etat américain Frank Billings Kellog et Aristide Briand.
Décès à Paris du maréchal Emile Fayolle, 76 ans.

28 août
La ville de Francfort, en Allemagne, remet au Français Albert Schweitzer le prix Goethe, en hommage à son action musicale et littéraire en Europe, qui lui a permis d'agrandir la léproserie de Lambaréné au Gabon.

6 septembre
L'Union soviétique adhère au plan Briand-Kellogg.

10 septembre
Le groupement cinématographique franco-américain constitué en avril 1924 entre Gaumont (France) et MGM (Etats-Unis) est dissous par anticipation, selon le vœu des deux partenaires. Chacun d'eux reprend son autonomie.

14 septembre
Après un long débat à la Chambre, le gouvernement se décide à créer un ministère de l'Air, confié à Victor Laurent-Eynac.
Charles Dullin a produit le premier long métrage réalisé par Jean Grémillon, Maldone.

15 septembre
Un cyclone fait 300 morts à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe.

22 septembre
Le président Doumergue, entouré de ministres et de parlementaires, assiste à Carcassonne à une " fête de l'âme occitane ".
Inauguration du premier central automatique de téléphone, à Paris.

25 septembre
Les Folies-Bergère et Paul Derval présentent leur nouvelle revue, la Grande Folie.
La Société générale de films ayant renoncé à produire le film la Chute de l'Aigle, suite de son Napoléon, Abel Gance en cède le script au producteur allemand Peter Ostermayer.

26 septembre
Le capitaine belge Willy Coppens, amputé d'une jambe, a pulvérisé le record européen de saut en parachute. Il vient d'effectuer une descente de 6 000 mètres dans les environs de Paris.

28 septembre
A New York, le boxeur français André Routis est sacré champion du monde poids plume, en battant l'Américain Tony Canzoner.

1er octobre
Première au studio des Ursulines : Un chien andalou de Luis Bunuel et Salvador Dali (ou en 1929 ?).

3 octobre
Le sous-marin français Ondine coule après une collision avec le vapeur grec Ekatarina Goulandris, au large de Vigo, sur la côte galicienne de l'Espagne. On déplore 43 morts.

5 octobre
Présentation au Studio 28, à Paris, de la Chute de la maison Usher, d'après Edgar Allan Poe, un film de Jean Epstein, assisté de Luis Buñuel.
Ouverture à Paris du XXIIIe Salon international d'art photographique, organisé par le Photo-Club de Paris et la Société française de photographie.

7 octobre
Ouverture à Paris du XXIIe Salon de l'auto. Parmi les exposants, on trouve General Motors et ses différentes gammes (Cadillac, Buick, Pontiac, Oakland, Oldsmobile et Chevrolet), Delahaye, Dion-Bouton, etc...

9 octobre
Présentation au théâtre des Variétés, à Paris, de la pièce de Marcel Pagnol, Topaze, avec la comédienne Jeanne Provost.
Après une brillante soirée donnée au Claridge, Maurice Chevalier prend le train à la gare Saint-Lazare, pour gagner Cherbourg, où il s'embarquera à bord du paquebot Ile-de-France à destination de New York. Le célèbre fantaisiste va faire carrière à Hollywood.

25 octobre
Une erreur d'aiguillage (où ?) entraîne un accident qui coûte la vie à 31 passagers du train Bucarest-Paris.
Sortie dans les salles de la Passion de Jeanne d'Arc, de Carl Theodor Dreyer, avec Renée Falconetti dans le rôle-titre.

26 octobre
Maurice Chevalier arrive à Hollywood.
Gaston Thierry est le directeur d'un nouvel hebdomadaire de cinéma, Cinémonde.

28 octobre
Les comités radicaux-socialistes des Charentes ont décidé d'élever un petit monument à la gloire d'Emile Combes, à Pons. L'évêque de La Rochelle proteste vigoureusement et les milieux catholiques résistent. Cependant, la cérémonie a lieu et un jeune homme mutile, à coups de marteau, le visage du " Petit Père Combes ". Un gendarme le blesse mortellement et 48 manifestants de l'Action française sont arrêtés.

31 octobre
La Société des cinéromans édifie à Joinville-le-Pont un studio destiné à la réalisation de films " en couleurs naturelles ", suivant le procédé des inventeurs français Keller-Dorian et Berthon. Jacques de Baroncelli y tourne déjà la Femme et le Pantin, avec André Roanne et Dolly Davis.

en octobre
Le magazine Vogue note le " retour indéniable à l'élégance après une ère de négligence et de confusion " : réapparition de la ligne princesse ; suppression de la ceinture. La robe moule le corps légèrement et avec souplesse ; allongement du bas, à l'arrière de la robe qui va jusqu'à former une petite traîne balayant le sol.

4 novembre
Congrès tendue du Parti radical à Angers : rupture avec le gouvernement Poincaré.
Projection à Paris du film The Kid, de Charlie Chaplin. La vedette a douze ans, elle se nomme Jackie Coogan.

5 novembre
Les quatre ministres radicaux démissionnent.
Arrivé dix jours plus tôt à Hollywood, Maurice Chevalier, engagé par la Paramount, entame le tournage de son premier film américain, Innocents of Paris (" la Chanson de Paris "), sous la direction de Richard Wallace.

6 novembre
Démission du ministère de Raymond Poincaré.

11 novembre
Raymond Poincaré redevient président du Conseil. Son nouveau cabinet ne compte plus de ministres radicaux (ils étaient quatre, dont Herriot, dans le précédent gouvernement). André Tardieu prend le portefeuille de l'Intérieur

27 novembre
Création à l'Opéra de Paris du Baiser de la fée, ballet en quatre actes d'Ida Rubinstein, sur une musique de Stravinski et une chorégraphie de Nijinska.

4 décembre
Arrestation à Paris de Marthe Hanau, banquière sans scrupule à la base d'un scandale politico-financier : scandale de la Gazette du Franc.
Prix Goncourt à Maurice Constantin-Weyer pour Un homme se penche sur son passé ; prix Femina à Dominique Dunois pour Georgette Garou.

10 décembre
A Stockholm, le prix Nobel de médecine récompense le savant français Charles Nicolle pour ses travaux sur le typhus exanthématique.

26 décembre
800 mineurs en grève dans le bassin houiller de la Loire.

31 décembre
Didier Daurat, responsable de l'exploitation des lignes de l'Aéropostale vers l'Amérique du Sud, estime que c'est à Mermoz que la société doit sa régularité et son succès.

en décembre
La Charente en amont de Cognac est rayée des voies navigables.
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .