Forums ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
La TocCyclopédie ■ Les Epoques
L'Epoque
4 janvier
La loi martiale est étendue aux comtés de Clare, Kilkenny, Waterford et Wexford.

11 janvier
Le gouvernement britannique annonce que toute personne trouvée en possession d'armes, munitions ou explosifs est passible de la peine de mort.

21 janvier
Dans la salle Ronde de l'hôtel de ville de Dublin (Mansion House) se réunissent, sous la présidence de Cathal Brugha, 27 élus du Sinn Féin se constituant en assemblée d'Irlande (Dail) et proclamant l'indépendance de leur pays.

22 janvier
Des tanks sont déployés dans Dublin à la suite de la recrudescence des violences.

de janvier à juin
Plus de 300 policiers et soldats sont tués.

4 février
Sir James Craig succède à Lord Edward Carson comme chef des Unionistes d'Ulster.

8 février
A Paris, au Parc des Princes, l'équipe de France de football est battue par une équipe d'Irlande amateur 1 (Hugues) à 2 (Chambers, Steele), devant 20 000 spectateurs.

15 février
Sept soldats britanniques sont abattus lors d'une embuscade à Mourne Abbey.

18 février
Le leader indépendantiste irlandais Eamon De Valera s'est violemment insurgé au Parlement, à Londres, contre la conduite des troupes britanniques en Irlande. Il les accuse de torturer les prisonniers, de tuer les enfants, de violer les femmes.

7 mars
Le maire de Limerick, George Clancy, est tué à son domicile par des membres des Black and Tans déguisés.

9 avril
Décès de l'archevêque de Dublin William Walsh, 80 ans.
Pour le dernier match du Tournoi des Cinq Nations, devant 35 000 spectateurs au stade de Colombes, l'équipe de France de rugby a très nettement dominé l'équipe du Quinze d'Irlande qu'il a battue par 20 points à 10.

27 avril
Le cardinal et archevêque d'Armagh Michael Logue reçoit une lettre du pape Benoît XV enjoignant les Irlandais d'abandonner la lutte armée et d'arriver à un accord avec les Anglais.

en avril
Rencontre entre De Valera et Lord Derby, représentant de Londres.

3 mai
Des combattants de l'IRA, dirigés par Tom Maguire, repoussent 600 soldats anglais à Tourmakeady (comté de Mayo).

25 mai
La brigade de l'IRA de Dublin attaque et incendie la " Customs House ".

en mai
Discussions secrètes entre De Valera et Sir James Craig : échec complet.
Election du deuxième Dail : le Sinn Féin remporte 124 sièges sur 128. De Valera reçoit le titre de Président de la République.
Les mineurs du comté de Leitrim prennent les puits sous leur contrôle et déclarent le " Soviet d'Arigna ".

5 juin
Premier tenue du parlement nord-irlandais (unioniste).

7 juin
James Craig devient le premier Premier ministre d'Irlande du Nord. John Andrews devient son ministre du Travail.

22 juin
Inauguration officielle par George V du " Parlement d'Irlande du Nord ". Le souverain appelle à la paix.

24 juin
Réunion à Londres entre Lloyd George, Craig et De Valera.

4 juillet
Dans l'attente d'une trêve avec les Anglais, Eamon De Valera ordonne qu'en ce jour de fête nationale des Etats-Unis, le drapeau américain flotte à Dublin " pour accentuer les principes pour lesquels nous nous battons ".

9, 10 ou 11 juillet
Trève entre les forces britanniques et l'IRA de Richard Mulcahy pour la préparation des négociations de paix.

10 juillet
Les unionistes brûlent 160 maisons à Belfast : 15 personnes sont tuées et 58 autres blessées.

en juillet
900 tribunaux de paroisse et plus de 70 tribunaux de district opèrent sous les ordres des Républicains.
Arthur Griffith est libéré de la prison de Mountjoy, à Dublin.

16 août
Le premier Dail Eireann est dissous et le second est convoqué.

26 août
De Valera est réélu président Du Dail Eireann. Il refuse le statut de dominion au sein de l'Empire pour l'Irlande.

29 août
Edward Joseph Byrne, 49 ans, devient archevêque de Dublin.

en août
Emeutes orangistes anticatholique en Ulster. Par ailleurs, De Valera déclare qu'ils n'ont pas les moyens ni l'envie de soumettre l'Ulster.
Durant une nuit, des membres de l'IRA attaquent et détruisent Dunboy Castle (Castletownbere, péninsule de Beara), propriété de la famille Puxley.

7 septembre
Frank Duff fonde l'Association Notre Dame de la Miséricorde (Our Lady of Mercy), connue plus tard sous le nom de Légion de Marie.

11 octobre
Ouverture à Londres de la conférence de paix entre la Grande-Bretagne et l'Irlande. Les délégués irlandais sont Griffith et Collins.

23 octobre
Décès à Dublin du vétérinaire et inventeur écossais John Boyd Dunlop, âgé de 81 ans. Il réalisa le premier pneumatique en 1888.

7 novembre
Lloyd George propose à la délégation irlandaise l'idée d'une commission de Démarcation.

en novembre
Sir James Craig signifie à Lloyd George le rejet absolu de toute formule d'association avec un gouvernement de Dublin.

3 décembre
Dans un discours devant le Dail en faveur du traité, Collins, reconnaissant la réalité historique de l'actuelle séparation entre le nord et le sud, dit sa confiance en la réconciliation.

5 décembre
Le gouvernement britannique lance un ultimatum aux Irlandais : il faut soit accepter soit rejeter le traité anglo-irlandais. Selon Lloyd George, un rejet signifiera " une guerre immédiate et terrible ".

6 décembre
Après plusieurs semaines d'un dialogue de sourds, la conférence de Londres aboutit à un accord anglo-irlandais : la partition de l'Irlande de décembre 1920 devient une frontière internationale entre les deux Etats. L'Irlande du Sud obtient le statut de dominion du Commonwealth et accède à l'indépendance (Etat libre d'Irlande), tout en étant amputé de six comtés d'Ulster (Irlande du Nord ratachée au royaume de Grande-Bretagne). Il est permis à l'Irlande de posséder une force militaire propre, mais la défense extérieure reste cependant sous la responsabilité de la flotte britannique. La Grande-Bretagne conserve plusieurs bases maritimes dans le sud de l'île. En accepté de signer ce traité, Michael Collins estime avoir également signé son arrêt de mort.

13 décembre
Discours de Lloyd George sur la réunification entre le Nord et le Sud de l'Irlande.

14 décembre
Début des débats au Dail sur le traité anglo-irlandais.

16 décembre
Discours d'Austin Chamberlain sur la réunification entre le Nord et le Sud.

dans l'année
Enseignement obligatoire du gaélique.
Le port de Dublin, Kingstown, reprend son ancien nom de Dun Laoghaire.
Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .