Forums ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
La TocCyclopédie ■ Les Epoques

J'en veux...
Petits petits...

Imaginez une jungle infernale et maléfique, emplie de plantes inconnues et de fleurs monochromes aux corolles empoisonnées, d'immenses fougères et d'amas de moisissure exotiques. Imaginez que ce paysage étranger baigne dans la lumière onirique d'un ciel vert sombre. Imaginez qu'à travers les hautes frondaisons vous distinguez des vols d'oiseaux fantastiques aux ailes sillonnées de veines battantes. Imaginez que sur votre passage des insectes gigantesques aux abdomens gonflés s'envolent dans un bourdonnement funeste. Vous ne rêvez pas, ou plutôt si, vous rêvez : vous traversez la jungle de Kled qui s'étend dans les Contrées du Rêve. Mais si vous parvenez à une certaine clairière, vous jurerez qu'il s'agit d'un cauchemar...

Au centre de celle-ci se dresse Yibb-Tstll, une divinité omnisciente et omnipotente : depuis cette position contiguë à tous les univers, il observe l'espace-temps, tournant patiemment sur lui-même dans une incessante et stupide rotation, apparemment sans but. Son aspect est particulièrement immonde et répugnant. Il est humanoïde, mais immense et énorme, haut comme au moins trois hommes. Son visage noir, bouffi et luisant glace le sang des plus courageux : deux horribles yeux rouges s'y meuvent librement, glissant d'un mouvement visqueux sur la surface pourrissante de sa tête suintante ; un témoin a même juré avoir vu un anus au milieu de son front...

Alors qu'il tourne lentement sur lui-même, la longue robe verte qui dissimule son corps ondule et gonfle et frissonne. Dans les replis se cachent de grandes créatures reptiliennes aux ailes membraneuses et sans visage, suspendues en grappes à d'innombrables mamelles noires et pendantes : des Maigres Bêtes de la Nuit. Elles attendent le moindre ordre de leur Maître pour ramener à ses pieds les proies qu'il leur désigne : si le Dieu veut que ses visiteurs viennent jusqu'à lui, il sera difficile de résister !

Cette divinité ne fait plus l'objet d'aucun culte connu, pourtant des sorciers tentent toujours d'obtenir d'elle des faveurs. En effet, tout être suffisamment courageux (fou ?) pour l'approcher est à même de recevoir des réponses à ses questions. De même, le Dieu est réputé pour les pouvoirs qu'il accorde parfois. Mais s'il se juge importuné, Yibb-Tstll peut toucher sa future victime pour lui faire subir des supplices inimaginables, au gré de ses désirs...

Les différents moyens pour entrer en contact avec Yibb-Tstll sont indiqués dans le terrible Cthaat Aquadingen. L'invocation unique utilisée dans tous les rituels est appelée la Sixième Rune de Sathlatta. Si lors de la première lecture les syllabes rauques et gutturales de cette langue inconnue brutalisent le fragile larynx humain, il est stupéfiant de constater avec quelle étrange facilité elles sont aisées à mémoriser, sans effort apparent, et comment elles reviennent facilement sur les lèvres, presque d'elles-mêmes...

Autres noms
Le Noyeur, la Chose en vert...

Mots clés pour décrire : Humanoïde, immense, bouffi, putréfié, noir.

Caractéristiques...

Cliquez pour les voir...

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .