Forums ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
La TocCyclopédie ■ Les Epoques

J'en veux...
Petits petits...

Ce démon peu connu de la mythologie babylonienne était représenté comme un homme très mince et émacié, avec les pattes et les ailes d'un aigle et les pattes antérieures et la tête d'un lion. Il est presque toujours montré avec la patte droite levée et la gauche sur le côté.

Le démon est apparu la première fois dans la mythologie babylonienne des origines sous l'apparence de Zu "l'oiseau-tempête", lequel avait volé les Tablettes de la Destinée à la dragonne Tiamat. Plus tard, il a réapparu, cette fois sous le nom de Pazuzu, qu'on disait être le fils du principal démon du vent, Hanpa [Ithaqua ? C'est peu probable vu la région du monde où cette "légende" est apparue... à moins qu'un avatar ?...].

Plusieurs amulettes de métal représentant Pazuzu ont été découvertes, la plupart en Irak. Dans toutes ces amulettes, il est représenté sous une apparence similaire à la description ci-dessus. Quelques-unes de ces petites (quelques centimètres de haut) amulettes, sont parfois magiques. Qu'elles le soient ou pas, Pazuzu est alerté à chaque fois qu'une amulette est manipulée. Lorsque ceci se produit, un sort d'Echange d'Esprit est lancé – habituellement c'est le manipulateur qui est possédé, mais pas toujours. Dans les cas de possessions, les victimes de Pazuzu utilisent la FOR, la CON, l'INT et le POU du démon. Une de ces statuettes est conservée au musée du Louvres, à Paris. Au dos de la statuette, on peut lire : "Je suis Pazuzu, fils de Hanpa, le roi des mauvais esprits de l'air, qui sort violemment des montagnes en faisant rage, c'est moi !".

Pour la plus grand part, le culte de Pazuzu s'est éteint, bien que des groupes isolés d'adorateurs puissent encore exister au Moyen-Orient, en particulier parmi le groupe violemment anti-sionniste des Fils d'al-Azrad, un mouvement présumé soutenu par la Karotechia. Le culte demeure fort parmi les Goules, en particulier celles des régions européennes et asiatiques proches du Moyen-Orient. Quelques-unes des goules les plus illuminées du Nouveau Monde adorent Pazuzu, mais la plupart ignorent jusqu'à son existence. On pense que les Utukkus, une race servant Pazuzu, sont parents, ou tout du moins une sous-espèce, des Goules.

Lorsque Pazuzu est appelé par des adorateurs, il apparaît sous la forme d'une statue figée dans la position décrite plus haut. Cependant, après 1D4 rounds, il se métamorphose sous sa forme animée. Il est alors tout à fait capable de se déplacer... voire plus !

A El Qishara, une cité en ruine dans ce qui est aujourd'hui le Koweït, des représentations de Pazuzu, identiques à celles des amulettes de métal, mais sculptées dans un grès patiné par l'âge, lancent encore des regards lugubres et menaçants dans toute la ville. Cette cité était autrefois le centre du culte de Pazuzu, lorsqu'il avait des adorateurs organisés. Ce temps s'est envolé depuis longtemps et de nos jours la ville est presque entièrement enfouie dans les sables du désert. La cité a cependant toujours la faveur du démon : si quelqu'un essaie d' Appeler Pazuzu dans ces ruines, il gagne un bonus de 45%.

Caractéristiques...

Cliquez pour les voir...

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .