Forums ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
La TocCyclopédie ■ Les Epoques
Les Horlas ne sont pas des créatures du Mythe, tout comme les Fantômes, Vampires et autres Loups-garous. Tout comme l’homme, ils sont le produit naturel du phénomène d’évolution des espères, et ne peuvent être rencontrés que sur notre planète. Ils existent peut-être depuis des millénaires, mais leur présence n’est connue que depuis l’affaire de la région São Paulo en 1887 et ses conséquences à Biessard près de Rouen. C’est, avec l’homme, une des rares espèces pourvue d’intelligence à voir le jour sur Terre.

Leur apparence physique exacte est inconnue, car les Horlas ont pour principale caractéristique d’être invisibles. Cette invisibilité est due à une propriété de leur corps qui tend à tricher sur le parcours naturel de la lumière de manière à ce qu’elle ne le traverse pas, mais le contourne. Les quelques témoignages existants tendent à prouver que leur corps est principalement composé d’une sorte de fluide ayant une forme imprécise et changeante.

Les Horlas ne mangent pas à proprement parler. S’ils se nourrissent effectivement d’eau et de lait (ce sont les seuls substances nutritives qu’ils ingèrent), ils subsistent en aspirant la vie des autres êtres vivants, ce qui en fait essentiellement des parasites. Ils s’attaquent rarement aux animaux, car ces deniers les détectent grâce à leur sixième sens. Leurs proies privilégiées sont donc les êtres humains.

A la faveur de la nuit, le Horla se glisse dans la chambre de sa victime. Il se place alors sur son torse pour enserrer sa tête et son cou et introduire ses appendices dans la bouche et le nez pour aspirer son souffle. S’il n’est pas dérangé, il tire alors 1D6 points de Magie et 1D2 points de Vie. A son réveil, la victime se trouve mal à l’aise, saisie d’une grande fatigue physique et mentale. Elle pense être le sujet d’une fièvre et fait des cauchemars dans lesquels quelqu’un tente de l’étrangler. Auscultée par un médecin, ce dernier ne trouve aucun symptôme de maladie, et conseillera du repos – ou une cure de vitamines dans un univers contemporain.

Si jamais le nombre de points de Magie de la victime tombait à 0, le Horla peut lui commander de réaliser des actions contre sa volonté, jusqu’à ce qu’elle récupère son premier point de Magie et se réveille subitement, désorientée et se croyant somnambule, mais se rappelant vaguement ce qu’elle a pu réaliser pendant ce laps de temps. Ceci fonctionne comme le sort Domination, avec une limitation en durée égale à 1440/POU minutes arrondi à la dizaine inférieure.

Il n’existe pas de moyen connu de détecter avec fiabilité la présence d’un Horla. Cependant, bien qu’invisibles, ces créatures font du bruit et déplacent des objets sur leur passage. La disparition inexplicable de lait est souvent un indice décisif. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, on ne peut pas rendre visible un Horla en déversant une poudre ou un liquide sur son corps, car ce dernier est fluide et possède un mécanisme qui rejette immédiatement tout corps étranger. En revanche, il émet tout de même de la chaleur, visible au moyen d’une caméra infrarouge.

Le nombre de Horlas n’est pas connu. La communauté découverte au Brésil est à présent dispersée suite à la chasse qui lui a été faite. Des individus isolés ou de petites bandes doivent exister probablement à travers le monde entier. Ayant appris la prudence, ces individus changent de proie aussi souvent que possible afin de ne pas éveiller l’attention.

Mots clés pour décrire : Invisible, fantômatique, immatériel...

Caractéristiques...

Cliquez pour les voir...

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .