Forums ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
La TocCyclopédie ■ Les Epoques

J'en veux...
Petits petits...


« Certains d'entre nous détiennent la preuve de l'existence de créatures telles les vampires. Même si nous n'en avons pas la preuve par une expérience malheureuse personnelle, les enseignements et les registres du passé sont des preuves suffisantes pour les personnes saines d'esprit »
Bram Stroker, Dracula

Mercy Brown est présentée dans les légendes urbaines comme le dernier vampire d'Amérique. Cependant, Mercy n'est pas un vampire : c'est un esprit vengeur, irrité par la profanation de sa tombe et de son cadavre.

Mercy est morte en 1892, à l'âge de dix-neuf ans, son corps succombant aux ravages de la tuberculose. Elle était la troisième de sa famille à mourir de cette maladie, également connue sous le nom de phtisie, après sa mère et sa grande sœur. Quand son frère fut atteint à son tour, son père désespéra de comprendre pourquoi cette maladie semblait s'attaquer à sa famille, et il se désola de trouver un remède pour son fils souffrant. A cette époque la superstition laissait entendre que la phtisie était propagée par les vampires, et que ceux qui mourraient de la maladie pouvaient devenir des morts-vivants à leur tour. Des amis arrivèrent à le convaincre que sa famille était peut-être la proie d'un vampire, et que sa femme ou ses filles pouvaient être elles-mêmes cette créature.

Lorsque le père de Mercy et ses amis exhumèrent les corps de Mercy, de sa sœur et de sa mère, ils eurent un choc. Tandis que les corps de sa mère et de sa sœur s'étaient décomposés, celui de Mercy était parfaitement préservé. Ils avaient trouvé leur vampire. Ils découpèrent son corps, arrachèrent son cœur et le réduisirent en cendres, espérant stopper le vampire et sauver le frère de Mercy. Cela ne servit à rien, la tuberculose le tua peu de temps après.

Toutefois, Mercy n'était pas un vampire. Elle n'était morte que depuis deux mois quand son corps fut exhumé et le froid hiver du Rhode Island avait contribué à ralentir la décomposition. Son esprit reposait en paix jusqu'à ce qu'ils dérangent sa tombe, profanent ses restes et salissent son nom en faisant d'elle un vampire aux yeux du monde et de l'histoire. Elle revint au monde des vivants, tout en n'étant pas un fantôme ordinaire. Pour se venger du sort qu'on lui avait fait subir à titre posthume, elle condamne les gens à mourir de la même façon qu'elle, le corps rongé par la phtisie. Personne ne peut prévoir où Mercy frappera et à qui elle s'attaquera : elle peut rester en sommeil pendant des années, puis rendre malade une dizaine de personnes en à peine quelques jours.
Quand elle se manifeste, Mercy apparaît sous les traits d'une jeune femme souffreteuse dont le corps flétri semble particulièrement frêle. Sa peau pâle est tendue sur son squelette fragile. Elle traîne des pieds plus qu'elle ne marche, son corps est constamment secoué par de violentes quintes de toux. Sa magnifique robe blanche est maculée du sang et des glaires expulsés par ses poumons.

Traduit de l'anglais : Mercy Brown prend sa revanche sur www.shoggoth.net

Mots clés pour décrire : Femme maigre et souffreteuse, quintes de toux...

Caractéristiques...

Cliquez pour les voir...

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .