Forums ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
La TocCyclopédie ■ Les Epoques
de MrSel

Car la lueur des lumières ne révéla pas une masse solide de débauchés mais plutôt une chaîne de corps étendus sur la surface vibrante et gélatineuse d’une horreur pourvue de tentacules semblable à une amibe. Les dépravés étaient disposés comme des grotesques chiots en train de téter, alors que la chose se nourrissait avidement de leur vitalité sexuelle grâce à ses pseudopodes, qu’elle leur présentait sous forme de phallus, de seins et de vulves !
Robert M. Price – Les Mille Chevreaux

La Chose libidineuse est un avatar peu connu mais relativement actif de Shub-Niggurath. Si elle peut disparaître du regard des hommes pendant des années, elle refait toutefois régulièrement surface au centre de cultes pervers et elle organise autour d’elle toute une secte d’adorateurs orgiaques et dépravés.

Sous sa forme usuelle, la Chose libidineuse est un amas frémissant de tentacules polymorphes, ces tentacules prenant l’apparence et la consistance de seins, de fesses et d’organes sexuels humains, avec lesquels des êtres humains s’accouplent (de manière volontaire ou non, de manière consciente ou non) lors de cérémonies secrètes démentielles.

CULTE : La Chose libidineuse est entouré d’un clergé itinérant de quelques prêtres voués au culte de Shub-Niggurath. Ces prêtres se chargent de dédier les orgies nocturnes à leur sombre déesse, mais ils sont surtout connus pour réaliser le recrutement de nouveaux adeptes. Ce recrutement se fait habituellement selon un rite initiatique ponctué d’épreuves de plus en plus révoltantes, ce qui assure que seul les plus pervertis pourront approcher la Chose libidineuse. Si les orgies se déroulent fréquemment dans l’obscurité totale, les prêtres de la Chose libidineuse dévoilent de temps en temps la véritable nature de la Chose libidineuse aux jeunes convertis pour les gagner totalement à leur abominable cause.

AUTRES CARACTERISTIQUES : Certains ont formé l’hypothèse que la Chose libidineuse sert de collecteur d’énergie vitale, soit à destination de Shub-Niggurath elle-même, soit à destination d’un autre avatar de la sombre déesse. A moins que les prêtres de la Chose libidineuse ne puissent eux-mêmes traire la Chose libidineuse afin d’en recueillir le Lait de Shub-Niggurath ? Quoi qu’il en soit réellement, il est vraisemblable que la Chose libidineuse ait existé depuis extrêmement longtemps et que si elle a peut-être pu influencer l’humanité de temps à autre, elle l’a très certainement accompagnée depuis les rites primitifs de fécondité pratiqués il y a des milliers d’années.

ATTAQUES et EFFETS SPECIAUX : La Chose libidineuse est ordinairement passive. Si elle est mise en danger, elle cherche en premier lieu à séduire ses adversaires pour les soumettre. Un être humain s’accouplant avec la Chose libidineuse doit réussir une confrontation de POU contre les points de Magie restants de l’avatar pour réussir à interrompre cette relation révoltante.

Les tentacules polymorphes de la Chose libidineuse constituent toutefois une manière plus brutale de se défendre en attaquant 8 fois par round – sans oublier la demi-douzaine de prêtres qui protègent à chaque instant l’avatar.

Impact +5d6

Caractéristiques...

Cliquez pour les voir...

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .