Forums ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
La TocCyclopédie ■ Les Epoques

J'en veux...
Petits petits...

Les Abominations des Anciens sont les créatures que les Dieux Extérieurs ou les Grands Anciens ont engendrées chez les hommes. Leur apparence est extrêmement variée : de ceux-ci sont plusieurs espèces, différentes par leur figure, depuis la plus véridique eidolon [image] de l'homme à cette forme invisible et sans substance qui est Eux. Très souvent, ils sont des clés avec lesquelles les Dieux Extérieurs ou les Grands Anciens cherchent à retrouver le pouvoir et la domination qui étaient les leurs avant leur bannissement : Ils régneront bientôt où l'homme règne à présent. L'Abomination de Dunwich est l'une de ces créatures...

Nota : Les citations en italique sont issues du Necronomicon.

D'après les rares – et malchanceux – témoins qui ont pu voir cette créature et la décrire, elle serait plus grosse qu'une grange, dotée d'un nombre mal défini de pattes épaisses et rondes comme des barriques, de trompes trémoussantes, de tentacules ou cordes noueux, d'yeux bombés et d'autres organes moins identifiables, le tout noyé au sein d'un corps vaguement ovoïde et gélatineux. L'ensemble est agité de mouvements obscènes, de reptations, de glissements et autres tremblements. Et malheureusement cette horreur se présente sous des couleurs mêlées absolument immondes (et mal coordonnées !) où dominent les gris, les bleus, les violets et les pourpres. Où dominent en fait un peu toutes les couleurs… Par chance ( ?), l'Abomination est naturellement invisible et sa vision est réservée aux seuls utilisateurs de la Poudre d'Ibn-Ghazi. Par malchance, elle dégage une odeur particulièrement nauséabonde...

Cerise sur le gâteau, cette horreur est surmontée d'une tête humaine ! Car aussi incroyable que ce soit, cette créature est à demi-humaine… Son autre parent n'est autre que Yog-Sothoth lui-même. Par quel mystérieux moyen se produit cet accouplement contre nature ? Il semble que cette connaissance impie figure dans le Necronomicon et plus exactement à la page 751 de la traduction latine d'Olaus Wormius, dont 5 exemplaires seulement sont officiellement référencés.

Après sa naissance l'Abomination requiert des quantités de nourriture toujours plus importantes et sa croissance semble ne jamais s'arrêter. La créature dont les témoins ont rapporté l'existence aurait été âgée d'une quinzaine d'années. A cet âge sa consommation de viande et de sang est telle qu'elle peut anéantir un troupeau de bovins en une seule nuit. Bien entendu, elle ne rechigne pas à agrémenter ses repas de spécimens de l'espèce humaine…

Les Abominations des Anciens sont des proches "parents" des Greffons des Anciens.

Caractéristiques...

Cliquez pour les voir...

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .