Forums ■ Blogs ■ Toceur(euse)s  » Chat
La TocCyclopédie ■ Les Epoques

J'en veux...
Petits petits...

Agé de 73 ans en 1928, le Pr Armitage (A.M. Miskatonic, Ph.D Princeton, Litt.D John Hopkins) a considérablement agrandi la collection de la bibliothèque de l'université de Miskatonic d'Arkham durant sa carrière. C'est lui notamment qui a fait l'achat de la traduction latine du Necronomicon. Néanmoins cette acquisition a un coût : c'est en tentant de voler le précieux grimoire que Wilbur Whateley meurt dans la salle de lecture de la bibliothèque.

Dès lors le Pr Armitage n'a qu'un seul but : protéger l'humanité des horreurs du Mythe. Il commence par se débarrasser du terrible frère de Wilbur avec l'aide du Pr Rice et du Dr Morgan, puis il décide d'interdire l'accès aux grimoires du Mythe que l'université possède.

Trop vieux pour combattre le Mythe, il met en garde tous ceux qui pourraient avoir des rapports avec : le Pr Wilmarth, le Pr Peaslee, William Dyer (le responsable de l'expédition Antarctique)…

Il est marié mais ne semble pas avoir d'enfant.
Epoque : 1920

Profession : Bibliothécaire
Lieu de Travail : Université de Miskatonic, Arkham Mass.
Résidence : 417 W Miskatonic Avenue, Arkham
Fréquentations : Pr Rice et Dr Morgan
Grimoires possédés : La bibliothèque de l'Université de Miskatonic dont il a la charge contient les grimoires suivants :

Azathoth et Autres Poèmes par Edward Derby.
Prodiges Thaumaturgiques dans la Canaan de Nouvelle Angleterre par le Révérend Ward Phillips.

Ouvrages figurant sur la « liste rouge » dressée par Armitage suite à l'affaire de Dunwich :

Necronomicon, traduction latine.
Die Unausspreclichen Kulten, édition originale, par Herr Doktor Friedrich Wilhelm von Junzt.
Le Livre D'Eibon, traduction anglaise du XVe siècle, exemplaire usé.
Culte des Goules par François-Honoré Balfour comte d'Erlette.
De Vermiis Mysteris (Armitage négocie vers 1928 pour son acquisition).
Cthulhu dans le Necronomicon par le Pr Laban Shrewsbury
Etude du Mythe Chez les Tribus Primitives Avec Références au Texte de R'lyeh, toujours par Shrewsbury
Tessons d'Eltdown, traduction du révérend Arthur Brooke Winters-Hall (1912).

Ouvrages figurant sur la « liste rouge » récupérés après le décès de Wilbur Whateley :

Necronomicon, traduction de John Dee, état piteux.
Liber Ivonis
Journal de Wilbur Whateley (crypté, en partie décodé par Armitage, il est entreposé dans un tiroir fermé à clef du bureau d'Armitage, qui ne l'a pas brûlé comme il l'avait promis après avoir neutralisé la terrible Abomination de Dunwich).

Ouvrages relatifs au Mythe non repérés par Armitage et ne figurant pas sur la « liste rouge » :

• Une rarissime monographie d'Eli Davenport de 1835 traitant des vieilles légendes indiennes relatives aux activités des Fungi de Yuggoth en Nouvelle Angleterre.
• Texte du sermon prononcé à Dunwich en 1747 par Abijah Hoadley.
• Rapport datant de 1882 rédigé par les professeurs de l'université suite aux événements de la ferme Gardner.
• Des numéros du Journal of the American Psychology Society contenant des articles écrits par Peaslee et relatifs à son amnésie et à ses rêves.

Tous les grimoires sont détenus à la bibliothèque de l'université Miskatonic.

Caractéristiques...

Cliquez pour les voir...

Tous les matériels trouvés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs respectifs. Toute utilisation de ressource trouvée ici est régie par les Creative Commons. Logo & Déco intérieure par Goomi
Pour toute question quant à leur utilisation, contactez-nous: .